La nouvelle génération des interfaces utilisateurs

Vous vous souvenez de Canesta ou de VKB, ces sociétés qui proposaient des boîtiers projetant l’image de claviers ? (voir : "Ecrire dans la lumière" : http://www.fing.org/index.php?num=2815,2) Grâce à ces dispositifs, il est déjà possible de capturer les mouvements de doigts d’un utilisateur pour les traduire en frappe. Mais les concepteurs de ce type de produits vont désormais plus loin. Pour Jim Spare, Vice-président de Canesta ce type de dispositif pourrait s’appliquer à toute application dans laquelle une machine ou un dispositif numérique doit comprendre son environnement : un airbag qui "sentirait" la taille et la position d’une personne pour s’y adapter lors de son déclenchement par exemple…
Parmi ces systèmes d’identification des mouvements et des gestes, l’article de ComputerWorld signale également celui mis au point par Cybernet Systems pour le département de la Défense américain afin de faciliter la communication silencieuse de troupe pendant une attaque ou de manipuler les données d’un ordinateur par simples gestes. Pour Charles Cohen, Président de Cybernet, ces technologies ne vont pas remplacer le clavier, la souris ou la télécommande, mais les compléter. Cependant, ce type de technologie doit encore mûrir pour être utilisable dans des environnements extérieurs encombrés.
L’info : http://www.computerworld.com/hardwaretopics/hardware/story/0,10801,95055,00.html?f=x483
Canesta : http://www.canesta.com
Cybernet Systems : http://www.cybernet.com
Shark (Shorthand aided rapid keyboarding) est quant à lui un projet de recherche d’IBM qui utilise la reconnaissance graphique pour permettre à un utilisateur d’augmenter sa vitesse d’écriture à l’aide d’un stylet adapté : http://www.almaden.ibm.com/u/zhai/topics/virtualkeyboard.htm

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *