La signature électronique en passe d’être brisée ?

Une brique fondamentale des systèmes de signature électronique, qui permettent d’authentifier les messages, notamment sur l’internet, semble en voie d’effritement accéléré, rapporte le journal Le Monde. Une équipe chinoise vient en effet d’annoncer avoir sensiblement réduit la durée des calculs permettant de court-circuiter la fonction de hachage employée dans la plupart des systèmes de signature électronique. Avec ces résultats, on passe du niveau « infaisable » au niveau « presque faisable », commente ainsi Jean-Jacques Quisquater (université catholique Louvain-la-Neuve). L’un des éléments essentiels de la signature électronique se retrouve très affaibli.

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *