Pourquoi les téléphones mixtes ne décollent-ils pas ?

Les téléphones mixtes ou dual (c’est-à-dire qui permettent de passer automatiquement et sans interruption de service d’une connexion cellulaire à une connexion sans fil pour les appels téléphoniques) ont de nombreux atouts. De nombreuses études (ABI Research, In-Stat), évaluent la demande potentielle à des niveaux très élevés.

Cependant, comme le remarque Joanna Glasner dans Wired, ce type de téléphone n’a pas l’air de plaire aux opérateurs. Alors que techniquement l’intégration d’une puce radio Wi-Fi ne coûte pas grand chose, aux Etats-Unis, aucun opérateur n’a prévu d’appuyer le déploiement de tels téléphones sur son réseau.

Il faut reconnaître que si les opérateurs décident d’investir dans ces téléphones mobiles, ils devront investir des montants substantiels pour améliorer leurs réseaux, souligne Bill Elliott de Sprint. Pour Steven Shaw, directeur du marketing de Kineto Wireless, une société qui vend une technologie capable de passer d’un réseau cellulaire à un réseau sans fil, pour qu’il y ait un décollage, il faut à la fois que l’opérateur ait un marché mobile robuste, mais également un marché haut débit sans fil conséquent. Selon lui, les services mixtes devraient d’abord connaître le succès en Europe où les communications mobiles sont plus coûteuses qu’aux Etats-Unis.

Pas certain, répond Philip Solis, analyste chez ABI Research. Il est possible que la demande se précipite avec les utilisateurs qui souhaitent profiter de leurs téléphones cellulaires à la maison ou au bureau sans dépenser des fortunes en communication cellulaire.

En attendant, faute de produits, de concurrence et d’émulation, le marché tarde à décoller. Un fait aidera peut-être : la généralisation des accords de roaming, qui ne sont plus seulement passés entre opérateurs téléphoniques, mais de plus en plus entre opérateurs internet sans fil et qui permettent aux clients d’un opérateur de profiter des hot spots installés par d’autres.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *