Darren Rowse : « J’ai blogué pendant deux ans avant de pouvoir envisager de devenir blogueur professionnel »

Darren Rowse, australien de 32 ans, a commencé à bloguer en 2002 et a ouvert depuis pas moins de 17 blogs. La majorité d’entre eux sont des blogs thématiques, consacrés par exemple à la photo numérique ou aux imprimantes. L’un de ces blogs, Problogger, est destiné à « aider les blogueurs à gagner de l’argent avec leur blog ». Il suit l’évolution du marché du blog et fournit des conseils sur les méthodes pour monétiser un blog et optimiser les revenus qu’il génère. Rowse consacre aujourd’hui l’essentiel de son activité à ses blogs, devenus sa principale source de revenus.

Cette interview, publiée avec quelques jours de retard, fait suite à notre article consacré à la monétisation des blogs.

InternetActu.net : Il y a quelques mois vous avez publié la photo d’une maison que vous avez en partie acheté avec les revenus générés par vos blogs. Vous avez également prédit que les revenus tirés de vos blogs se monteront cette année à plus de 100 000 dollars. Qu’en est-il ?

Darren Rowse : Cela se présente bien pour atteindre ce niveau de revenus en 2005. En fait, quand j’ai fait cette prédiction, je pensais pouvoir atteindre 100 000 dollars mais les choses ont continué à progresser depuis et je peux dire aujourd’hui que je dépasserai cette somme.

InternetActu.net : Entre les publicités Google AdSense, les espaces Blogads et le sponsoring négocié au cas par cas, quelle est la part la plus importante de vos revenus ?

Darren Rowse : AdSense est de loin ce qui rapporte le plus. Il y a aussi un vrai potentiel pour gagner beaucoup d’argent avec des publicités négociées de gré à gré, mais cela implique soit d’avoir un nombre très important de visiteurs, soit d’avoir un bon vendeur qui s’en occupe.

InternetActu.net : Avez-vous établi une charte relative aux publicités placées sur vos blogs ? Par exemple, accepteriez-vous une publicité pour une cause politique opposés à vos propres convictions, ou une publicité pour un produit que vous jugez être un mauvais produit ?

Darren Rowse : Je n’ai pas réellement mis en place de charte publique, mais il m’est déjà arrivé de rejeter des publicités pour des produits pornographiques, pharmaceutiques ou dans le domaine du jeu. J’essaie de faire en sorte que mes publicités soient « tous publics » car j’ai des visiteurs de tous âges sur mes blogs.

InternetActu.net : Votre activité de blogging va-t-elle demeurer individuelle ou bien envisagez-vous de créer une entreprise ?

Darren Rowse : C’est une question que je me pose sans arrêt. Le nombre de blogs de qualité qui peuvent être gérés par une personne seule est forcément limité. Pour dépasser ce stade, il faut trouver un moyen de faire intervenir d’autres personnes dans la création de contenu et l’administration des blogs.
Mais j’hésite à faire appel à d’autres blogueurs, car c’est une démarche qui comporte des risques, implique de partager les bénéfices, oblige à gérer une équipe. Je ne suis pas sûr d’aller dans cette direction.
Je pense plutôt inviter quelques blogueurs de qualité à écrire sur certains de mes blogs, en leur proposant de partager les revenus. C’est également risqué mais je pense que ça l’est moins que d’avoir de vrais employés. L’avenir nous le dira.
J’ai également recruté quelqu’un qui va vendre de la publicité sur mon plus gros blog.

InternetActu.net : Selon vous, quelles sont les principales différences entre un « blogueur professionnel », qui chercher à tirer des revenus de son activité, et un « simple blogueur » ?

Darren Rowse : Bonne question, à laquelle il y a plusieurs façons de répondre.
La première : il n’y a pas beaucoup de différences, dans la mesure où les deux écrivent des choses dans l’espoir que d’autres les trouveront intéressantes ou utiles. Les deux utilisent le même type d’outils et s’efforcent de produire un contenu de qualité.
Une fois qu’on a dit ça, il y a tout de même un certain nombre de différences et je pense que la plupart des blogueurs professionnels sont amenés à faire des choses que les blogueurs amateurs ne font pas. D’abord il y a le temps. Pour ce qui me concerne, je passe six à huit heures par jour à bloguer, sept jours sur sept. Si vous voulez vivre des revenus générés par votre activité de blogging, vous devez y consacrer du temps. Ce n’est pas de l’argent facile. Ensuite viennent la motivation et le ciblage. La plupart des blogueurs professionnels tiennent des blogs sur des sujets qui les passionnent, mais ils doivent également garder à l’esprit le caractère rentable des thèmes qu’ils couvrent. Je ne cherche pas à offenser des blogueurs professionnels qui liraient cela, mais il me semble certain que pour beaucoup, l’envie de gagner de l’argent a sans doute – au moins partiellement – présidé aux choix qu’ils ont fait en matière de design ou de thématiques couvertes. Bien sûr, l’argent n’est pas la seule motivation. Pour ma part, je m’intéresse à tous les sujets que je couvre sur mes blogs.
Enfin, la dernière différence tient à la variété des talents nécessaires. En vertu de mon expérience, je peux dire qu’en tant que blogueur professionnel, je ne suis pas seulement un auteur mais je dois aussi être capable de vendre des espaces publicitaires, de faire les comptes, d’assurer les relations avec la presse, de faire du marketing, du réseautage avec d’autres blogueurs, un peu de design, tout en sachant optimiser mes sites pour les moteurs de recherche et en accordant des interviews… Quand j’étais un blogueur amateur, je me contentais d’écrire.

InternetActu.net : Quels sont les trois conseils qui vous pourriez donner à quelqu’un qui envisage de vivre de son activité de blogging ?

Darren Rowse : 1. Voir loin. J’aurais aimé pouvoir consacrer plus de temps à planifier ce que je voulais faire avec mes blogs. Il faut réfléchir à moyen ou long terme en ce qui concerne le choix du nom de domaine, du nom du blog, du sujet, des méthodes pour générer des revenus, du design, etc. On peut toujours faire évoluer les choses par la suite mais c’est mieux de construire un blog de qualité sur lequel bâtir sa croissance.
2. Etre prêt à investir du temps. Il faut du temps pour construire un blog rentable. Cela veut dire y passer du temps tous les jours, mais aussi être prêt à s’y consacrer longtemps. J’ai blogué pendant deux ans avant de pouvoir envisager de devenir « vraiment pro ». Certains y parviennent plus vite, d’autres mettent plus de temps. Mais il faut travailler dur et être patient.
3. Se diversifier. Ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. Que ferez-vous si votre projet s’avère ne pas marcher ? Démarrez plusieurs blogs sur des sujets différents, gardez votre emploi habituel pendant un moment, faites un peu de consulting en plus, écrivez un livre, faites en sorte d’avoir de multiples sources de revenus. Tout cela vous aidera à augmenter les chances de succès si quelque chose ne se passe pas comme prévu.

InternetActu.net : Selon vous, combien de personnes dans le monde parviendront-elles à vivre des revenus générés par leurs blogs ? Plutôt des centaines ou plutôt des dizaines de milliers ?

Darren Rowse : Difficile à dire mais j’ai le sentiment qu’il y en aura moins que le nombre de ceux qui s’y essaient. Un de mes lecteurs a posté un commentaire sur mon blog expliquant que devenir « pro » dans ce domaine était comparable aux autres domaines. Beaucoup de jeunes sportifs rêvent de devenir des athlètes professionnels et beaucoup essaient de le faire. Mais seulement une fraction y parviennent, avec des années d’entraînement, du talent et de la chance.
Je ne sais pas combien il y en aura, mais ce sera au minimum des centaines. Et quelques milliers d’autres trouveront dans le blogging un moyen de générer des revenus complémentaires.

Propos recueillis par Cyril Fiévet

À lire aussi sur internetactu.net

4 commentaires

  1. Bonjour Cyril,

    Merci d’avoir fait cette entrevue avec Daren, ce fut une lecture plus qu’intéressante. Pour dire vrai, c’est la première fois que je lis un « post » complet en français, après 1 an de blogging.

    C’est également un des rares textes qui parlent des vraies choses qu’implique de devenir un « pro blogger », et comment nous pouvons y parvenir. Personnellement ce n’est vraiment pas une ambition. Blogger restera un hobby. Cependant, il y a beaucoup à apprendre de ces sages paroles, pour quiconque voulant être son propre patron.

    Ce « post » a été possible grâce aux vos excellentes questions et au bon vouloir de Daren d’y répondre aussi précisément. Merci.

    Salutations,

    Frédérick.

  2. Bonjour, ce que je viens de lire est très impressionant , en espérant que cela ne soit pas de la pub mensongère. Mais bon , il n’y a pas de raison que sa soit le cas. Alors je dis « Félicitation Darren Rowse ». Quand on vois le taux de chomage qu’il y a dans le monde on peut ètre sceptique. « Il a passé deux ans à gérer plusieurs blogs et il n’a pas perdu espoir, il a su attirer de la clientèle  » Que pourrais t’on en dire? Et bien moi je dis tout simplement  » il a cru en lui, et il a utilisé son plein pontentiel qu’il a en lui pour le faire, il sait ce servir de son pouvoir de décision, il sais OSER! » Je suis tombé sur cette article qui va peut ètre changer ma vie ? qui sais? personne , à part ma détermination à voir les choses en cours et à savoir les modifier de façon à ce qu’il soient positif pour moi. N’est ce pas ce qu’il a fait? Si j’en suis certain Que dire de plus? Bonne continuation!

  3. bonjour bah franchement acheter sa maison rien qu en fesant un blog ca vaut le coup qu on s y inscrit en esperant comme la dis plus haut une personne que ce n est pas de la fausse pub mensongere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *