Les jeunes et le futur

Pour une grande partie des adolescents américains, les automobiles à essence, les disc-compacts, les ordinateurs de bureau et le téléphone traditionnels sont quelques-unes des technologies qu’ils imaginent être obsolètes en 2015. C’est ce que révèle un sondage conduit par le Lemelson-MIT sur la perception de l’avenir par les adolescents. Les ados sont pourtant optimistes, et pensent que les inventions et les innovations nous aideront à combattre les problèmes de qualité de l’eau, la faim dans le monde, les maladies, la pollution ou la consommation d’énergie.

« Les générations d’aujourd’hui sont plus à l’aise avec les ruptures technologiques », reconnaît Merton Flemings, directeur du Programme Lemelson-MIT. « Ils pensent que la science et la technologie peuvent répondre à nos plus grands défis sociaux ». Reste à savoir si les jeunes sont parés pour y faire face ? Leur sentiment est qu’ils sont assez préparés : 77 % des jeunes américains estiment qu’ils ont bien retenu des méthodes de résolution de problèmes acquises à l’école, ils se sentent également préparé à travailler en équipe et à faire preuve de créativité. Ils se sentent beaucoup moins à l’aise sur les questions de gestion budgétaire auxquelles l’école semble toujours avoir du mal les préparer.

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

  1. Otro aspecto sobr eel cual estan mal preparados los jovenes como lo fuimos nosotros en colombia es sobre las relacione shumanas.

    es triste que la tecnologia se centre en mejorar ciertos grupos de persona smientras que las desigualdades crecen.
    rrr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *