Les pratiques d’utilisation partagée de téléphone mobile

Exemple d\'utilisation partagée avec la délivrance de message à pied... Que se passe-t-il quand les gens partagent un objet qui est conçu pour un usage personnel ? Telle est la question que se sont posé Jan Chipchase (dont nous vous parlions très récemment pour une autre étude) et Indri Tulusan de Nokia Research, en s’intéressant aux usages partagés des téléphones mobiles en Ouganda, Inde, Chine, Népal, Mongolie et Indonésie. Dans leur étude (dont je vous recommande la présentation .ppt), les chercheurs ont notamment mis l’accent sur 6 pratiques liées à ces utilisations partagées :

  • les appels oubliés : vous avez oublié d’appeler quelqu’un ou vous n’avez pas votre téléphone sur vous… ;
  • le propriétaire du téléphone fonctionne comme une messagerie asynchrone, qui récupère et gère les messages de plusieurs utilisateurs ;
  • une communication assistée où l’utilisateur du téléphone est accompagné dans son utilisation de la machine ;
  • le téléphone est une machine commune, au financement et à l’utilisation de laquelle tout le monde participe équitablement ;
  • l’utilisation de carnets d’adresses pré-enregistrés permet de fidéliser les gens qui utilisent votre téléphone ;
  • la livraison de messages (à pied le plus souvent).

Du coup, souligne l’étude, les aspects personnels et commodes de la propriété du téléphone mobile sont compromis par le partage. Mais que celui-ci est plus vécu comme une transition avant l’accession à la propriété que comme un état stable.

Via Putting People First.

À lire aussi sur internetactu.net

3 commentaires

  1. Je suis l’auteur de Putting People First. Ma langue maternelle n’est pas le français, mais ayant flamand, je l’ai étudié et j’ai un peu de pratique. Pour moi la France est un paysage inconnu pour ce qui concerne le design concentré utilisateur. Je cherche partout des informations sur des projets intéressants mais j’en trouve très peu. Et vraiment, je ne le comprends pas. La France a une histoire longue et riche d’expositions muséales expérientielles (je me rappelle d’en avoir vu une il ya plus de vingt ans à la Villette sur le cinéma), et France Télécom a des centaines d' »experience designers ». Où puis-je trouver des renseignements sur qui se passe en France? Comment je peux éviter le biais américain dans autant des rapports médias sur l’innovation concentrée utilisateur?
    (Et merci pour internetactu!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *