A lire ailleurs du 15/11/2010 au 22/11/2010

Des recherches lumineuses – MIT News

A l'heure où l'éclairage commence à être automatique, basé sur des contrôleurs de présence et de mouvements, il manque bien souvent à ces systèmes des possibilités de contrôle et d'ajustement. D'où l'idée de chercheurs du MIT Media Lab de doter les utilisateurs de cartes, de la taille d'une carte de crédit, capables d'ajuster automatiquement la lumière à la position de l'utilisateur. Quand il est à son bureau, la lumière générale s'abaisse par exemple et quand il se lève, la pièce s'illumine. Les capteurs de présence et de mouvements ont besoin d'être plus précis, apparemment.

Comment remettre l'homme au centre de la technologie : le manifeste de Jaron Lanier – RSLNmag

Que se passe-t-il quand nous arrêtons de façonner la technologie et que la technologie commence à nous façonner ?

Est-ce que les réseaux optiques vont permettre à tous d’avoir accès à un internet haut débit compatible avec le développement durable ? – Lexians

Le paradoxe de Jevons montre que les améliorations technologiques liées à l'utilisation d'une ressources tendent non pas à diminuer la consommation de cette ressource mais à l'augmenter en la rendant plus accessible. Censées être une solution à la crise de l’énergie en réduisant par exemple la consommation de papier ou les déplacements, la généralisation des TIC et les nouveaux services qu’elles ont générés, ont, au contraire, fait exploser la demande en énergie.

S'identifier à des sites par reconnaissance faciale… via son mobile – culture mobile_le blog

MoBio permet de s'identifier sur son réseau social préféré via la caméra de son mobile, simplement en reconnaissant l'utilisateur : http://vimeo.com/16660014

Mapnificient : les plus belles cartes de transport public du moment ! – TransID

Mapnificient – http://www.mapnificent.net – permet de développer des cartes isochrones des transports, selon la durée de transport…

Un Camping à Brongniart ? Un boost pour toutes les startups – ReadWriteWeb France

"Ce que certains interprètent comme « niaiserie ambiante », c’est la solidarité d’une communauté qui émerge"

Une nurse robot pour laver les malades – Technology Review

Demain, ce sont les robots qui nous laverons quand nous serons vieux et impotents.

La Déséducation » La déséducation

On parle de déséducation lorsqu’un enseignement fausse le regard lui-même.

Une personne a achevé sa déséducation lorsque plus rien ne l’étonne, pas même un ciel étoilé ; lorsque plus rien ne l’indigne, pas même les guerres et les famines ; lorsqu’elle trouve que tout est normal, même l’intoxication de l’air que nous respirons. On a réussi à parachever la déséducation lorsqu’une fois diplômé, un individu n’a plus ni jugement critique ni capacité créative.

La déséducation fonctionne : en brouillant le rapport à soi, la personne n’est plus capable de lire ses sentiments ; en brouillant le rapport au corps, la personne n’arrive plus à lire ses besoins ; en brouillant le rapport avec les choses, les choses sont systématiquement remplacées par leur représentation ; en brouillant le rapport avec le jugement grâce à des rhétoriques fallacieuses. La déséducation vise un but évident : la soumission aux habitudes sociales !

Les consommateurs veulent-ils des réseaux géolocalisés ? – NYTimes.com

Seulement 4 % des Américains utilisent des services basés sur la géolocalisation rapportait il y a peu le Pew Internet – http://pewinternet.org/Reports/2010/Location-based-services/Overview.aspx. On est loin de services qui soient entré dans le quotidien des gens, alors que les Foursquare, Gowalla et autres Facebook Places accaparent toute l'attention. Pourquoi ce décalage ? Peut-être parce que l'échange entre données personnelles et services n'est pas clair ou déséquilibré ? Ou que les utilisateurs perçoivent plus les inconvénients que la valeur… Le manque de clarté de la transaction, le fait que les services apportés soient peu différenciant sont certainement quelques facteurs qui expliquent ce décalage.

Une journée à la NewTeeVee Conference, ou pourquoi faire compliqué quand les envies sont simples ? | ReadWriteWeb France

"Je ne sais pas quel sera le futur de la télévision connectée, cela me semble toujours audacieux de le prévoir avec notre vision du présent. Mais je sais déjà ce dont j’ai envie maintenant ; regarder ce que je veux, quand je veux et où je veux. Que Hulu, Google ou Apple le veuillent ou non, l’avenir de la télévision c’est moi et mes choix." Retour sur la conférence NewTeeVee, sur la télévision de demain.

650 téraoctets de données personnelles, et moi et moi et moi ? – affordance.info

Olivier Ertzscheid a récupéré les données de son compte Facebook et interroge la guerre Google vs. Facebook : la guerre du thesaurus commun.

La Corrèze équipe 3300 collégiens et enseignants d'iPad d'Apple

2500 collégiens de sixième et 800 enseignants corréziens disposeront d’ici la fin de l’année d’un iPad muni de logiciels éducatifs. A cette « expérimentation », le conseil général de Corrèze alloue 1,5 million d’euros indique l'AFP.

Comment devenir journaliste de données – guardian.co.uk

Paul Bradshaw pour le Guardian dévoile la panoplie du parfait petit journaliste de données…

Des routes qui produisent de l'électricité : c'est possible ? Culture mobile

Explication autour du prototype de route solaire de Solar Roadways – http://www.solarroadways.com -, qui transforme la route en panneaux solaires permettant d'accumuler de l'énergie, de la transporter et de la revendre et d'afficher des informations…

Le transport aérien en 2050 – Future Newswire

L'Onera s'est livré à un stimulant exercice de prospective sur l'avenir du transport aérien à l'horizon 2050.

Modéliser et représenter le processus d’une concertation pour motiver la participation – Netpolitique

Le programme Innovation DémocraTIC de la Fing – http://innovationsdemocratic.org – lance une expérimentation originale en val de Marne avec l'observatoire de l'égalité Femmes-Hommes afin de mieux montrer le déroulé d'une concertation publique. "Le simple fait d’éclairer le processus de concertation en cours en expliquant précisément ses objectifs, sa démarche et ses finalités peut représenter un boosteur évident mais souvent sous-estimé et délaissé ; le simple édito d’un élu étant souvent préféré et devant suffire à expliquer de manière plus ou moins détaillée les raisons d'une projet participatif."

Plus de 1.200.000 fans pour la page Facebook LaMusique – Techcrunch

Qu'est-ce que ça fait d'être le Community Manager de la page Facebook française ayant le plus de fans ? Intéressante interview de Maxime Guedj son fondateur, en toute simplicité et humilité autour du partage de la passion et la bonne mesure de sa communauté.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *