A lire ailleurs du 06/02/2012 au 13/02/2012

Revue de web le 13/02/12 | 2 commentaires | 436 lectures | Impression

. L’avenir de la famille en 2030 (.pdf) – OCDE
Dans ce rapport de synthèse l’OCDE explore l’avenir de la famille en 2030.

. Peut-on se passer de la voiture individuelle hors des villes ? – LeMonde.fr
20 millions de véhicules circulent ainsi chaque jour dans des territoires peu couverts en transports publics estime le Centre d’Analyse stratégique dans un rapport – http://www.strategie.gouv.fr/system/files/2012-02-07-mobilites-territoires-periurbains-ns262_0.pdf. Les politiques de transports n’ont pas suffisamment été menées de concert dans ces zones, estime un spécialiste. Pour sortir de cette spirale de dépendance automobile, le CAS pointe les solutions de covoiturage via l’internet (comme dans les Côte d’Armor : http://www.ticoto.fr) ou les centrales de mobilité permettant de calculer ses déplacements multimodaux (http://www.oise-mobilite.fr). L’attractivité se favorise par des tarification basse, des aires de covoiturages… Mais aussi par le développement des tiers lieux. Ces expériences si elles étaient agrégées et généralisées pourraient permettre de réduire de 30 % d’ici 20 ans les émissions de CO².

. Facebook ne suffit pas – Forbes
Pour Erin Nelson, présidente de http://www.bazaarvoice.com Facebook ne suffit pas. Contrairement à la génération des babyboomers, si la génération du Millenium sait faire confiance à ses amis par dessus tout, pour prendre des décisions d’achats notamment, elle préfère faire confiance à de parfaits inconnus, mais qui ont une expérience dans le domaine. Si un randonneur souhaite faire un voyage au Mexique, il va préférer l’avis d’un inconnu qui vient de faire ce type de voyage que celui d’un colocataire qui a voyagé en Amérique du Sud il y a 5 ans. Si cette génération apprécie les médias sociaux, il faut donc leur offrir d’autres outils pour atteindre leurs objectifs. Les marques n’atteindront pas les jeunes en étant présent sur leurs sites sociaux, mais rendant plus présents les contenus authentiques créés par leurs utilisateurs, quels qu’ils soient.

. Publications en accès libre : la guerre est déclarée | Matières Vivantes
Depuis avril 2008, le gouvernement américain a décidé de favoriser l’accès à la recherche en rendant obligatoire la publication en accès libre de toute recherche financée sur les fonds du NIH (National Health Institute), principale agence de financement de la recherche américaine. En réponse, les revues scientifiques – menées par l’éditeur Elsevier – ont fait déposé un projet de loi le 16 décembre 2011 en obligeant les auteurs à avoir un accord obligatoire avec l’éditeur avant tout dépôt d’article dans un répertoire en accès libre.

. InaGlobal – La liberté d’expression en danger sur Twitter ?
Twitter a décidé d’opérer un filtrage géolocalisé des messages publiés sur son réseau social, mais le site a tenu à accompagner cette mesure de certaines garanties en matière de transparence, notamment en publiant tous les détails relatifs au filtrage sur le site ChillingEffects.org administré par l’Electronic Frontier Foundation : http://chillingeffects.org. Y’a-t-il risque de censure à l’échelle locale en collaboration avec les autorités locales ? , comme le dénonce Reporter sans frontières ? Twitter s’est employé à répondre aux critiques, préférant un filtrage limité à un blocage généralisé… Sans compter que ce blocage est bien évidemment facilement contournable.

. Un guide pour comprendre l’industrie de la publicité numérique – The Atlantic
Joseph Turow, professeur à l’université de Pennsylvanie publie The Daily You, un livre pour comprendre comment l’industrie de la publicité nous traque à chaque instant. La rhétorique du contre pouvoir des consommateurs commence à perdre de sa crédibilité, estime le spécialiste. Il est en passe d’être remplacé par une connaissance technique du profilage et de sa force de préjudice. Rapleaf, une société qui promet de personnaliser l’expérience de clients des entreprises, assume disposer de données sur 400 millions de consommateurs. The Daily Me permet de faire suivre les préférences d’un utilisateur d’un site à un autre… En fait, il manque aux gens une compréhension exacte de la manière dont ces données sont utilisées, bien souvent à leur insu. Nous demeurons ignorants des profils qui nous sont assignés, ce qui génère une trop forte inégalité de connaissance et de pouvoir.

. API : trois lettres qui changent la vie, l’univers et même Détroit – Wired.com
Sami Ramji est à la tête d’Apigee – http://apigee.com -, une société qui construit et opère des interfaces de programmation pour d’autres opérateurs, comme pour l’opérateur AT&T. Avec les API, les sociétés transforment la manière dont-ils développent et délivrent leurs produits, estime un consultant et ce dans toutes les industries, pas seulement celles qui font de l’information, comme Bloomberg ou Reuters. Les données libres des API sont le nouvel open source, estime Ramji. On peut offrir les données et faire de l’argent avec les métadonnées.

. Révolution énergétique : “L’inculture de nos élus sur l’énergie est accablante” -Télérama.fr
Thierry Salomon, l’un des promoteurs du concept négawatt et président de l’association du même nom rappelle et dénonce quelques évidences sur notre rapport à l’énergie. négawatts soutient une double approche : l’investissement dans l’efficacité des appareils électriques et une politique de sobriété permettant de réduire de 45 % notre consommation d’énergie. “le vrai défi de la transition énergétique n’est pas tant technique que culturel”. Notre culture des grands travaux, décidés de manière centralisatrice, en dehors de tout débat démocratique n’est pas adapté à la transformation qui s’annonce.

. Les 12 Tendances “Techno” vues par Deloitte – Et si l’on parlait Marketing
Henri Kaufman revient sur les prévisions 2012 du cabinet Deloitte dans le domaine techno : la demande en technologie résiste bien à la crise et les tablettes continuent leur essor. Les grands chantiers de 2012 porteront sur la gestion de données et sur la fin du “tout illimité”…

. Terreurs de connexions à Transmediale- Ecrans
Marie Lechner dresse le bilan du festival Transmediale de Berlin qui avait pour thème l’incompatibilité, celle qui donne l’impression d’un dysfonctionnement général, loin du mythe de la fluidité et de la vélocité des communications.

. Who’s fucking Next ? | Reflets
Alors que le ministère de l’intérieur bataille pour faire fermer copwatch, l’excellent site qui surveille notre police : http://www.numerama.com/magazine/21446-pourquoi-et-comment-claude-gueant-veut-faire-refermer-copwatch.html, “sur simple demande du ministre et sans décision de justice”, c’est au tour de l’excellent Nosdeputes.fr (alors que le site existe depuis plusieurs années) d’être visé par la CNIL qui propose que tout député puisse faire retirer les informations qui le concerne du site. Bien facile. Décidément la liberté d’expression en France vit des jours sombres.

. The Data Journalism Handbook – Open Knowledge Foundation Blog
La Fondation Open Knowledge travaille de manière collaborative à un guide du datajournalisme.

. Le monde lisible par les robots – Vimeo
Timo Arnall a compilé plusieurs vidéos montrant comment nos objets techniques observent notre monde. Une manière de capturer l’esthétique de l’oeil du robot, de la vision du monde par nos machines.

. Ce que les cadres de la télédiffusion ne comprennent pas à propos de YouTube – PaidContent
Si la vidéo en ligne bouge beaucoup, rien n’est plus remarquable que la transformation radicale de YouTube estime le consultant Will Richmond fondateur de Broadband Directions. “Chaque jour, il devient plus évident que YouTube construit un monde parallèle au monde traditionnel de la télévision. En déployant des canaux spécialisés de niches, de célébrités, de marques, de médias, elle galvanise une communauté de créateurs de contenus qui n’ont pas accès à l’écosystème traditionnel de la diffusion télé. Pour les jeunes studios, YouTube est une rampe de lancement pour trouver son public et affiner ses programmes. Les programmations originales en sont certes à leurs débuts, mais combiné avec le changement de comportement du télespectateur et la confirmation des modèles de monétisation, ce nouvel écosystème risque bien de bouleverser durablement l’ancien.

. La dématérialisation créé plus de paperasse qu’elle n’en économise – ReadWriteWeb
Selon une étude de l’Association for Information and Image Management (AIIM) américaine, la dématérialisation de la facturation créé plus de paperasserie qu’elle n’en économise : http://www.aiim.org/Research/Industry-Watch/Paper-Free-Capture-2012 Pourquoi ? 3/4 des gens qui recoivent une facture au format PDF l’impriment. Pire, 16 % les scan à nouveau (pour indiquer quelque chose dessus) et les impriment à nouveau pour les archiver. “Bien que la plupart des grandes entreprises font pression pour avoir un système de facturation ou de paiement entièrement électronique”, nous en sommes encore loin, estiment l’AIIM. L’absence d’usage de la signature électronique est notamment pointée du doigt : les gens impriment, signe et rescan ou refax le document… Même les entreprises qui ont mis au point des process de dématérialisation continuent à avoir des processus qui fonctionnent autour du papier. Près de 30 % des répondants scannent leur courrier entrant, pas tant pour archivage, que pour impression ! L’étude suggère d’aller un pas avant dans la dématérialisation, notamment en utilisant des formulaires web plutôt que des formulaires papier.

. Focus : Les patrons ne sont pas payés à la performance | The Economist
Selon une étude du cabinet Obermatt – http://www.obermatt.com/products/rankings/united-states/ – les patrons des 100 plus grandes sociétés ont des rémunérations qui n’ont rien à voir avec leur performance ou la capitalisation financière de leurs sociétés.

. MediasSociaux.fr > Et on reparle des outils de gestion de communauté
Pas si simple de gérer sa présence sur les médias sociaux. Les grandes marques US ont en moyenne 178 comptes et profils sur les médias sociaux. Elles disposent d’équipes conséquentes. Sont passé de l’artisanat à l’industrie et utilisent des outils dédiés qui sont déjà nombreux comme http://www.engage121.com, http://involver.com, http://www.vitrue.com, http://www.buddymedia.com, http://www.syncapse.com, http://spredfast.com, http://shoutlet.com mais aussi françaises comme http://www.emailvision.fr, http://www.boosket.com, http://www.tigerlilyapps.com, http://www.jeemeo.com… Cependant, malgré la performance de certains outils, la spirale de l’ouverture de compte est dangereuse, rappelle Fred Cavazza, car il faut aussi l’équipe pour gérer toutes ces présences.

. Qu’est-ce que les designers professionnels peuvent apprendre de l’explosion de la conception par les utilisateurs ? – The Atlantic
Qu’est-ce que les designers professionnels peuvent apprendre d’un monde où tout le monde est devenu concepteur ? Les succès qui prennent appui sur le crowdfounding et le crowdsourcing sont nombreux. Que les créateurs (peut-être pas si en herbe que cela) utilisent des sites de financement comme Kickstarter ou des sites plus évolués encore comme Quirky – http://www.quirky.com – ou Shapeways – http://www.shapeways.com – pour mettre en forme leurs idées, relier les concepteurs aux constructeurs, trouver les marchés et les commercialiser. Ces sociétés qui promeuvent des gadgets différents fonctionnent comme des magasins d’applications : permettant de relier le concepteur à un marché et un public d’utilisateur, apportant une exposition élevée pour un coût d’entrée relativement faible. Le modèle permet aux concepteurs de mieux construire par eux-mêmes et donc d’être plus efficaces et concentrés sur leur réalisation, estime Alexis Madrigal, et de réduire la distance entre la conception et les utilisateurs.

. Face au déluge de données, les “multitskers” utilisent plusieurs écrans – NYTimes.com
La prolifération d’écrans – de plus en plus grands – sur chaque poste de travail permet de gérer plusieurs activités parallèles en ligne. 30 à 40 % utiliseraient ainsi plusieurs écrans, contre 1% il y a quatre ans selon une étude d’un fabricant d’écran. Les écrans sont moins chers, plus fins… et les outils de communications se sont démultiplier, certains travailleurs devant garder un oeil sur plusieurs. Selon une étude de l’université de l’Utah – financée par un constructeur d’écran – la productivité des gens qui utiliseraient plusieurs moniteurs serait plus forte… A moins que leurs utilisateurs deviennent encore plus compulsifs.

. Une soupe, une doudoune, et hop, un clic – LeMonde.fr
La vague de froid influe sur la consommation, comme l’analysent les sociétés Metnext – http://www.metnext.fr -, filiale de Meteo France ou Climpact – http://www.climpact.com – deux sociétés spécialisées dans l’analyse de l’évolution d’achat selon la météo, auxquelles sont abonnés nombre d’industries afin d’adapter leur production à la météo. Les sites de commerces en ligne en bénéficient également.

. SOS Ados harcelés sur Internet – LeMonde.fr
Belle enquête dans les locaux de Netécoute, la cellule contre le cyberharcèlement. La Commission européenne a demandé à Facebook que toutes les help lines européennes aient un contact privilégié avec l’entreprise pour parvenir à régler plus rapidement les cas qui lui sont soumis.

. “Le consentement des connectés” : un nouveau livre sur la lutte mondiale pour la liberté sur Internet · Global Voices
“Comment garantir un développement d’Internet qui soit compatible avec la démocratie ?” C’est la question que pose Rebecca MacKinnon, cofondatrice de Global Voice dans son livre “Consent of the Networked : the worldwide struggle for internet freedom”. Un livre sur le cyberactivisme et la lutte pour les libertés. http://consentofthenetworked.com

. Les chercheurs de Microsoft estiment que les données anonymes ne sont pas si anonymes – Infoworld
Les données d’enregistrement permettraient d’identifier avec une forte probabilité les utilisateurs, même sans cookies.

. Carnet de webcampagne #1 – les citoyens invisibles | Spintank
Nicolas Vanbremeersch ouvre son carnet de campagne en cherchant à comprendre pourquoi le peuple a disparu de la campagne présidentielle. Faut-il croire qu’il a disparu dans la distraction permanente ? Ou que le mouvement politique est devenu invisible noyé à la fois par le bruit général et la privatisation des échanges. Les politiques croient toujours que le web est un média et les médias ont réussi à accaparer tout l’espace d’expression, qui dicte l’agenda. Où se sont enfouis les citoyens ?

. La théorie de l’évolution doit faire sa révolution – Passeur de sciences
Etienne Danchin, directeur du laboratoire Evolution et diversité biologique à Toulouse a publié un appel en juillet 2011 dans Nature Reviews Genetics pour demander à la communauté scientifique d’arrêter de chercher à tout expliquer par l’ADN. Il existe d’autres formes d’hérédité que nous n’observons pas assez, estime le chercheur, comme l’hérédité épigénétique, culturelle et environnementale. L’épigénétique par exemple consiste à des variations de l’expression des gènes transmises de génération en génération. L’hérédité culturelle est transmise par apprentissage social et l’hérédité environnementale dépend elle de notre environnement.

Je ne pense pas que vous naviguez comme moi sur le Web – Framablog
Pour vivre cacher, peut-être va-t-il nous falloir adopter des modes de navigation élaborés (à défaut d’être complexes), comme celui de David, qui utilise plusieurs navigateurs selon ce à quoi il accède, afin que les services du net en sachent le moins possible sur lui.

. Le tiers état des tiers-lieux – pop-up urbain
Philippe Gargov dresse l’état des lieux des tiers lieux, ces espaces de pauses entre le domicile et le travail. Ce n’est pas le lieu qui fait le tiers-lieu, mais l’usage qui en est fait. Les cafés ne sont pas les seuls à profiter du phénomène, mais également les bancs, les escaliers publics…

. Hadopi, un bilan accablant | {niKo[piK]}
Cinglant historique de l’Hadopi, de ses ratés, de ses échecs.

. Santé : les dangers du dossier médical partagé – Mediapart
Le député PS Gérard Bapt réclame un moratoire sur le projet du dossier médiacal partagé, craignant que ce chantier devienne une construction technocratique, onéreuse, peu sécurisée et sans réel intérêt pour le corps médical comme pour le patient.

. Le design des concepts politiques – La 27e Région
La gouvernance multi-niveau est un concept développé par l’Union européenne qui fait le pari que chaque échelon administratif doit apporter sa contribution pour résoudre un problème. La concertation est plus importante que les accords institutionnels. Le problème c’est que ce concept est difficile à entendre et à activer.

. Les grandes métropoles ne sont pas forcément les plus polluantes – Le Nouvel Observateur
Les émissions de dioxyde de carbone varient très fortement d’une ville à l’autre et les métropoles les plus peuplées ne sont pas forcément les plus polluantes. “Le style de vie et les habitudes de consommation sont déterminantes” estiment les chercheurs.

. 2012 : L’innovation ouverte pour les gouvernements – opensource.com
Une page très utile pour ceux qui veulent se renseigner sur les expériences d’open data et d’innovation ouverte outre-Atlantique. Nick Grossman de Civic Commons fournit une liste de nouveaux sites dont deux en particulier peuvent intéresser les villes françaises : un wiki ou les acteurs de l’open data des villes américaines partagent leurs expériences et un “marché” qui centralise les applications utilisant les données publiques, une sorte d’App Store pour les services urbains.

. Définir les centralités commerciales au cœur d’une grande métropole : le cas de Paris intra-muros – Cybergeo
Une analyse sur les centralités commerciales de la capitale, qui demeurent très hiérarchisées même si très emboitées.

. La durabilité ne suffit pas : appel pour la régénération des villes – The Global Urbanist
La consommation des ressources en milieu urbain et l’élimination des déchets est largement considérée comme la première cause des problèmes environnementaux de la planète. Nous devons commencer à penser à la régénération des villes, plutôt que de simplement travailler au développement urbain durable, estime Anna Leidreiter. Nous devons passer de la “petropolis” à “l’écopolis”. Et de proposer le concept de “ville régénérative”, c’est-à-dire la ville écologiquement et économiquement réparatrice.

Sur ces mêmes sujets

2 commentaires

  1. par Daniel DE VADDER

    Bonjour,

    J’apprécie depuis bien longtemps les “ouvertures” qu’offre “a-lire-ailleurs”. Mais depuis quelque temps ça me démange de vous informer de quelques irritations :
    - la citation de sites qui ne sont accessibles QUE sur abonnement. Notamment “Le Monde” (3 citations dans la livraison du 06/02/2012 !)
    - la citation de sites en anglais (GB/US), dont le nombre tend à passer de anecdotique à majoritaire. Quoi qu’on en dise, c’est plus pénible à lire que dans ma langue maternelle.
    Et je préfére que soient valorisés des articles en français.
    Un exemple à suivre : http://fr.globalvoicesonline.org/2012/02/05/96884/ , qui propose la lecture en plusieurs langues.

    Cordialement,
    Daniel

  2. @Daniel : Le Monde demeure une source de référence et de qualité. Nous ne sommes hélas pas responsables de leur politique tarifaire ni de la fermeture de leurs articles.

    Nous avons toujours fait des liens vers des articles en anglais, en veillant à en traduire le titre et le résumé, pour vous donner une bonne idée du contenu, à défaut de pouvoir les traduire de manière plus complète. Nous sommes désolés de n’être pas une rédaction plus développée ;-).