A lire ailleurs du 30/04/2012 au 07/05/2012

Revue de web le 07/05/12 | 2 commentaires | 542 lectures | Impression

. Quand la voiture autonome fera de l’oeil aux piétons – Futura Sciences
Un jour les voitures autonomes seront banales dans les rues, mais comment un piéton saura-t-il que celle qui s’approche l’a bien vu. Des chercheurs du MIT se sont penchés sur le problème et ont mis au point un système visuel et sonore. Des phares qui s’orientent vers le piéton, des leds qui s’allument voir un flash qui se déclenche… Vers une ville saturée d’attention ?

. La mort à la télé donne envie d’acheter – Passeur de sciences
Nous passons notre temps à raffiner les constructions symboliques qui nous servent de paravent à notre peur de mourrir. Confrontés à la mort (à la télévision notamment) nous avons tendance à plus apprécier les produits de consommations. Après le 11 septembre, les Américains n’ont jamais autant consommés, pour augmenter leur estime d’eux-mêmes, soulager leur anxiété. Les grandes marques ne vont pas tarder de financer des séries remplies de tueurs en série pour nous inciter à les consommer…

. Le bénéfice émotionnel du multitâche – The Verge
Si les études s’accumulent pour montrer que faire plusieurs tâches en même temps n’est pas toujours efficace, pourquoi donc continue-t-on à le faire ? Selon le professeur Zheng Joyce Wang de l’université d’état de l’Ohio, les utilisateurs multitâches ne deviennent pas plus productifs, mais se sentent émotionnellement plus satisfaits de leur travail.

. Les maisons imprimables – World Future Society
Thomas Frey revient sur l’usage d’imprimantes 3D pour construire des bâtiments. Nous savons déjà couler du béton avec des robots pour former des choses simples, comme des murs ou des bancs, explique-t-il en pointant vers des exemples et prototypes fonctionnels. Ce que cela va libérer ? L’imagination des architectes et urbanistes et nous débarrasser des contraintes des parois planes et des surfaces lisses.

. Les villes intelligentes qui suivent vos données pour concevoir votre vie sont-elles la seule solution ? – AlterNet
Will Doig rappelle que sur les circuits de Formule 1 on trouve plus de 300 capteurs pour surveiller tous les effets de l’environnement sur la course. Dans la ville intelligente de demain, on nous propose la même chose, comme ce sera le cas en 2015 à PlanIT Valley – http://living-planit.com/planit_valley.htm -, une ville de 150 000 habitants qui doit naître de rien au nord du Portugal et qui sera dotée de plus de 100 millions de capteurs pour un montant total de 19 millions de dollars. Quel mode de vie propose la ville intelligente, interroge l’architecte Mark Shepard ? La ville-sensible, pourquoi pas, si nous contrôlons notre information, rappelle Carlo Ratti du programme Senseable City du MIT. Reste que bien souvent la ville intelligente traite les résidents comme un problème à résoudre plutôt que comme une partie de la solution. Et Usman Haque de dénoncer ces villes programmées pour l’efficacité, qui en oublient qu’une ville n’est pas la somme de ses parties. L’idée même d’un système d’exploitation pour la vie urbaine est une proposition risquée, rappelle Greg Lindsay auteur de Aerotropolis, rappellant l’échec du modèle informatique pour rationaliser les services de la ville de New York dans les années 60. Ce sont les conséquences imprévues des technologies intelligentes qui seront l’histoire la plus intéressante de ce projet, conclut Shepard.

. GDC 2012 : l’essor des jeux à impact social – Knowtex Blog
De retour de la Game Developers Conference qui se tenait à San Francisco, Simon Bachelier, chef de projet jeux vidéo à la Cité des Sciences, évoque l’essor des jeux à impact social, c’est-à-dire des jeux qui véhiculent un message pour avoir une action concrète sur le monde, comme Macon Money – http://www.maconmoney.org – invitant les gens de Macon en Georgie à retrouver d’autres moitiés de billets pour dépenser la somme dans des commerces locaux en développant la rencontre sociale.

. La ville équitable – La Vie des idées
La Vie des idées publie un dossier sur les enjeux de la ville équitable pour interroger le concept de ville durable.

. A la recherche des lieux qui sentent bons – The Atlantic Cities
Faut-il concevoir la qualité des odeurs urbaines ? s’interroge Emily Badger pour The Atlantic Cities. Designers, urbanistes et architectes commencent à peine à s’intéresser aux odeurs de la ville, comme Victoria Henshaw du Centre de recherche en architecture de Manchester http://www.sed.manchester.ac.uk/research/marc/. Nous sommes pourtant capables de détecter quelques 10 000 odeurs différentes. Nous avons besoin de diversité dans les odeurs des villes, reconnait la chercheuse.

. La fouille de données pour l’éducation – Hack Education
Audrey Watters évoque le rapport du département américain de l’éducation sur “Les Big Data et l’éducation” intitulé “Augmenté l’enseignement et l’apprentissage via la fouille de données éducative et les statistiques d’apprentissage” (Enhancing Teaching and Learning through Educational Data Mining and Learning Analytics” – http://www.ed.gov/edblogs/technology/research/ – Mais le rapport n’évoque nul part la propriété des données, rappelle la journaliste.

. Des API pour l’éducation – Hack Education
Audrey Watters prend le parti des interfaces de programmation (API) pour l’éducation pour libérer les données de l’éducation et des logiciels éducatifs trop souvent coincées dans des silos. Comme les API jouent un rôle primordial dans l’explosion de l’informatique en nuage, de l’ecommerce, elles sont appelées à jouer un rôle primordial dans l’éducation pour rendre les données accessibles, favoriser l’interopérabilité, étendre les fonctionnalités et créer des écosystèmes.

. La prochaine frontière du crowfunding : la recherche ! – Inside Higher Ed
L’avenir du financement par la foule est-il de financer la recherche académique ? C’est ce que proposent déjà quelques startups comme https://www.microryza.com ou http://www.petridish.org

. Pay up, Yochai Benkler – Rough Type
Nicholas Carr demande à Yochaï Benkler de lui payer un pari perdu. Alors que Benkler prophétisait il y a 6 ans que l’avenir du net était aux communications par les pairs, Carr soutenait le contraire. Et ce dernier n’a pas eu tord. En 2006, les blogs les plus populaires étaient des créations amateurs. Aujourd’hui, les blogs les plus populaires sont produits par des sociétés avec des équipes d’auteurs. En 2006, YouTube était le terrain de jeu des productions amateurs. Elles n’ont pas disparu, mais elles ont été marginalisées. Les intérêts commerciaux ont envahis le web contributif, le web 2.0. Le système de production dominant demeure le système commercial.

. Comment la créativité fonctionne dans les villes – The Atlantic Citites
“L’argent dans une métropole achète généralement l’isolement, mais la créativité d’une ville dépend de sa capacité à nous mélanger et nous mêler constamment.” Jonah Lehrer.

. Drones : Le scénario cauchemardesque – ACLU
L’association américaine pour les libertés civiles après avoir publié un rapport sur les drônes – http://www.aclu.org/technology-and-liberty/report-protecting-privacy-aerial-surveillance-recommendations-government-use – imagine un scénario de politique fiction cauchemardesque sur leurs développements pour susciter des réactions et alerter de leur développement et de leurs conséquences sur la vie privée et la liberté.

. Réseau social, injure et débat – Meilcour.fr
Nicolas Vanbremeersch rappelle très justement l’asymétrie du débat public sur les réseaux sociaux entre la multitude anonyme et les personnes publics. “Dans notre contrat d’expression à tous en ligne, nous n’avons pas le même pouvoir, la même visibilité, la même égalité devant l’expression”. Une asymétrie dont il faut tenir compte, sans nécessairement dégainer la carte du tribunal. Les personnes publics doivent apprendre à s’accommoder de ces formes d’échanges sociales qui ne sont pas des formes d’attaques politiques.

. En France, Internet ralentit. Étonnant non ? Inquiétant surtout ! – Zdnet.fr
Pierre Col revient sur l’étude trimestrielle d’Akamaï sur l’état de l’internet dans le monde – http://www.akamai.com/stateoftheinternet/ – qui fait part d’une diminution du débit moyen d’accès à l’internet dans le monde et notamment en France, où la France se classe parmi les plus mauvais élèves européens (avec un débit moyen de 3,7 Mb/s, alors qu’il est de 8,2 Mb/s aux Pays-Bas ou de 3,8 Mb/s en Grèce et en Espagne). Autre raison de s’inquiéter, le très haut débit en France stagne. Il est à 13 % et baisse depuis 2 trimestres, alors qu’il est à 30 % en Allemagne, 15 % en Espagne et 14 % en Italie. La France est lanterne rouge avec la Grèce. Et Pierre Col d’accuser les atermoiements des opérateurs et les retards des collectivités territoriales dans le déploiement du Très haut débit.

. Présidentielles : enquête sur l’incroyable opacité du vote électronique – Numerama
Selon l’Observatoire du vote, en 2007, le vote électronique a généré 5 à 6 fois plus d’erreurs que le vote papier !!

. LE rapport à lire (absolument) sur l’avenir du manufacturing – Reindustrialisation
Le World Economic Forum et Deloitte Touch viennent de publier un rapport sur l’avenir de l’industrie : http://www3.weforum.org/docs/WEF_MOB_FutureManufacturing_Report_2012.pdf. Le rapport explique que la concurrence va s’accroître dramatiquement que ce soit pour les ressources, comme pour l’énergie ou le financement. L’avenir est à une plus grande complexité des processus et la capacité d’innovation toujours plus rapide sera le moteur de la croissance de demain… Un rapport d’emballement, assurément.

. Clics longs, cookies et publicité intrusive – ParisTech Review
Internet renforce-t-il le pouvoir des consommateurs? Ou les rend-il au contraire plus vulnérables à la manipulation? Pour Joseph Turow, professeur de communication à l’université de Pennsylvanie, et auteur de “The Daily You”, le profilage social du marketing montre clairement que la deuxième option l’emporte. Nous vivons dans des silos structurés par la manière dont le marketing nous définit estime le chercheur et ceci sans rien savoir sur les sources d’information et la façon de les interpréter de ces marketeurs. Nous sommes entrés dans un régime technologique du marketing, que les gens ne comprennent pas et face auquel ils n’ont pas moyens de donner ou refuser leur permission. Pour Joseph Turow, il devient nécessaire de réglementer les acteurs de la publicité et de porter ce débat, lourd d’implications pour nos libertés, sur la place publique.

. Les frontières invisibles de la culture américaine – The Atlantic Cities
Le MIT, AT&T, IBM et Vincent Blondel de l’université catholique de Louvain ont publié un intéressant travail sur les frontières culturelles américaines en utilisant des masses de données basées notamment sur les modes d’utilisation des téléphones mobiles pour essayer de représenter les frontières culturelles américaines en grands territoires agrégées selon l’ampleur des communications. L’intérêt du travail est de souligner là encore (comme Vincent Blondel l’avait fait pour l’Angleterre, la Belgique ou la France) que les frontières administratives ne recoupent pas nécessairement les frontières culturelles. Des frontières “bordéliques et poreuses” qui montrent la diversité culturelle de l’Amérique et font le portrait d’un société plus complexe qu’on le pense.

. 10 technologies émergentes – Technology Review
Comme chaque année la Technology Review distingue ses 10 technologies émergentes : une nouvelle technologie photographique, les transistors 3D, le Crowfounding, La timeline de Facebook… sont parmis les distingués.

. Expérience bancaire du futur – WiseWeb
“Le monde bancaire étant globalement un monde de gestion de flux et d’algorithme, Internet semble être l’outil idéal pour l’optimiser et le transformer”, estime Nicolas Debock de la direction de la stratégie du Groupe La Poste, qui observe, par le biais de quelques services innovants, comment se restructure l’expérience bancaire des particuliers et des entreprises.

On a découvert la molécule de la morale | Slate
Pourquoi certains d’entre nous font attention aux autres et d’autres sont insensibles et cruels ? Selon Paul J. Zak, auteur de “La molécule morale”, ces différences s’expliqueraient par le taux d’un messager chimique dans le sang, l’oxytocine.

. Apple, champion de l’esquive fiscale – Ecrans.fr
Ecrans.fr revient sur la longue enquête que vient de publier le New York Times – http://www.nytimes.com/2012/04/29/business/apples-tax-strategy-aims-at-low-tax-states-and-nations.html?_r=3&pagewanted=all – sur les stratégies de domiciliation fiscale d’Apple aux Etats-Unis et en Europe, qui lui ont permis d’économiser 1,8 milliard d’euros d’impôts en 2011. Les entreprises du numérique peuvent plus facilement localiser leurs bénéfices dans des pays à faible imposition, rappelle le New York Times, encore plus facilement que toutes les autres grandes entreprises du monde. “Ces deux dernières années, les 71 entreprises technologiques appartenant à l’indice boursier Standard & Poor’s, y compris Apple, Google, Yahoo et Dell, ont publié des taux d’imposition à un taux environ un tiers inférieur aux autres entreprises du même indice [il est de 9,8% pour Apple selon ses propres chiffres publics, ndlr]“.

. High-Low Tech – DIY Cellphone
Le téléphone mobile à faire soi-même… !

. Nos systèmes de transport et la révolution numérique, pourquoi cela va tout changer. – Les transports du futur
L’innovation principale de la Google Car ne viendra pas tant du robot que du logiciel d’optimisation de la cohorte de robots sur un territoire étendu. L’avenir de la Google Car est de devenir une plateforme de service partagée. “Les données deviennent le carburant qui alimente les modèles d’apprentissage ; les codes des logiciels deviennent les organisateurs fixant les règles du jeu”.

. 6 outils pour créer vos infographies facilement- Blog de Florent Bertiaux
6 formidables outils pour créer des infographies étonnantes.

. Facebook : derniers chiffres et nouvelles données – Etreintes digitales
Marie-Catherine Beuth revient sur les derniers chiffres de Facebook qui a annoncé avoir dépassé ses 901 millions de membres actifs par mois et 526 millions d’utilisateurs quotidiens (dont 83 millions exclusivement mobiles).

. Comment le cloud s’installe dans notre quotidien – FredCavazza.net
L’informatique distante est maintenant présente dans notre quotidien sans que nous nous en rendions compte, explique Frédéric Cavazza. Son but : déporter la valeur des logiciels à ce qu’ils permettent de produire pour déployer des services à valeur ajouté autour de cette production. Pour lutter contre l’éparpillement de nos fichiers personnels sur différentes machines, nous les plaçons dans les nuages et les éparpillons à nouveau entre différents fournisseurs. Tout l’enjeu est de voir comment nous en profiterons pour améliorer notre quotidien…

Sur ces mêmes sujets

2 commentaires

  1. par belita

    La ville intelligente est celle dans laquelle les noms des rues seront facilement lisibles, surtout lorsque l’on conduit, et indiquant le sens de progression des numéros, pour éviter de repartir en sens inverse si l’on a pas pris le bon sens (désagréable lorsque l’on est piéton mais bien plus gènant lorsque l’est en voiture)

  2. par Marie

    Sympa ces voitures qui vont nous suivre des yeux :) Ca va être une sacré révolution aussi les voitures autonomes.