A lire ailleurs du 15 au 28 février 2013

. 8 indices clés sur les voraces du mobile en 2013 – Work in Progress
Alice Antheaume a épluché deux rapports récents sur l’avenir du mobile. 1/3 du temps en ligne ne se fait plus depuis un ordinateur.

. La voiture connectée et partagée, par CityzenCar – Conso Collaborative
Citizen Car, pionnier du partage de voiture entre voisin, a lancé la CityzenBox, une petite boite qui permet d’ouvrir sa voiture à distance pour pouvoir la partager avec des loueurs plus simplement (explications : http://revolution.cityzencar.com/2013/01/22/tout-ce-que-vous-avez-peut-etre-voulu-savoir-sur-la-cityzenbox-sans-jamais-oser-le-demander/ ). La firme ouvre son API et son système pour imaginer d’autres utilisations que la location de voiture. Et à même lancé un concours : http://apps.cityzenware.org/

. Smartphone – Attention aux achats « in-app » – UFC Que Choisir
Les contenus additionnels proposés à l’intérieur même des applications de vos smartphones et tablettes, ça se règle facilement pour éviter les mauvaises surprises.

. Apprendre la « pensée latérale » au robots – MIT News Office
De nouveaux algorithmes pourraient aider les robots ménagers à contourner leurs défauts physiques et à être mieux capables de s’ajuster à un environnement complexe estiment les chercheurs du MIT. Leur apprendre à s’adapter non pas à un objet spécifique, mais à des types de formes et à leurs propres capacités, par exemple pour retenir un objet et lui éviter de tomber avec son autre main.

. Harlem Shake : encore un mème qui secoue le droit d’auteur -S.I.Lex
Lionel Maurel revient sur le phénomène viral Harlem Shake et détaille le fonctionnement de ContentID de Youtube, qui permet notamment de recycler la contrefaçon pour en faire de l’argent. Mais Content ID est plus une option tolérante qu’une liberté pour des usages transformatifs, souligne le juriste. D’un côté les pratiques emblématiques de la culture numérique (le remixage) trouvent peu à peu leur chemin, alors que l’arrière-plan législatif est en panne. De l’autre, la lacune légale contribue à renforcer le rôle des nouveaux intermédiaires, comme Google.

. Entreprises, non, vous ne voulez pas être une start-up – Press42
Les grandes entreprises veulent toutes fonctionner comme des start-ups, alors que celles-ci rêvent de devenir des géants, estime Alex Barrera de Press42. Mais pourquoi des adultes voudraient-ils redevenir des enfants ? Avant de vouloir redevenir des start-ups, les grandes entreprises devraient se demander quel est leur problème. Pas appliquer les méthodologies des autres, non mais trouver la leur. « Discutez avec vos employés », estime Alex Barrera. Même si votre entreprise en compte 150 000. Choisissez-en une petite partie. Passez du temps avec eux. Allez vous asseoir avec eux. Déjeunez et travaillez avec eux. Si vous n’avez pas le temps de le faire, ne vous plaignez pas de votre sort alors. Car c’est ce que les start-ups apprennent. Elles cherchent où est le problème.

. SpaceTop, CHI 2013 – Vimeo
Un ordinateur avec un système d’exploitation en 3D pour mieux interagir avec ? http://www.leejinha.com/spacetop

. Le travail : valeurs, attentes et frustrations – La Vie des idées
« Peut-on se réaliser dans le travail ? Trois chercheurs conviés à débattre par la Vie des idées montrent que la mise en pratique de cette idée, pourtant omniprésente, est compromise par les crises, l’inaction des États et l’absence de normes internationales contraignantes. »

. Cartographier le temps – Vidéo
Lev Manovich en conférence pour l’Ircam, revient sur comment rendre visible l’évolution des artefacts culturels avec les données.

. Chine vs Etats-Unis, la cyberguerre qui sert beaucoup d’intérêts – Télérama.fr
« Selon un rapport, les Chinois auraient monté une unité de hackers qui pirateraient les entreprises américaines. Une sorte de nouvelle guerre froide, bien pratique pour instiller un petit peu de panique dans l’opinion. »

. Refondation de l’école, redressement économique et numérique : quelles cohérences ? @ Brest
Pour Alain Lieury, Bruno Devauchelle et Pascal Plantard, « ni le « niveau » scolaire, ni les performances cognitives ne sont influencés significativement par les pratiques numériques personnelles des enfants » rappelait une récente étude. Comment alors rendre l’école perméable aux évolutions anthropologiques qu’induisent la banalisation des technos numérique dans le rapport au savoir ? questionnent les auteurs. Pour y répondre, il faut mettre à mal les impasses des TIC pour l’éducation : l’école n’est pas le lieu principal de socialisation des technos, les TIC ne sont pas que des outils au service de l’enseignant. Nous n’utiliseront pas l’internet de la même manière selon que 10 ou 78 % de la population est connectée, estiment les auteurs. Il nous faut enseigner avec, dans et par le numérique. Il faut permettre aux enseignants de se former et pour cela surtout activer la formation collective des professeurs.

. Pourquoi l’impression 3D sera la prochaine bataille du droit d’auteur – ReadWrite
La semaine dernière, la chaîne HBO a demandé à un internaute de cesser de vendre un protège iPhone imprimé du trône de la série Games oF Thrones. Demain, les marchés de modèles 3D vont être inondés de demandes de retraits pour des créations utilisant des matériaux et des formes déposées et protégées. Normalement, les objets non artistiques ne tombent pas sous le coup du droit d’auteurs, mais certains peuvent être brevetés. On ne peut pas breveter une chaise, mais certains types de chaises peuvent l’être. Que se passe-t-il si quelqu’un la reproduit ? Dans un récent livre blanc intitulé « le problème du droit d’auteur et de l’impression 3D » – http://www.publicknowledge.org/blog/so-what-deal-copyright-and-3d-printing -, Public Knowledge a examiné la question et estime que les conflits vont se multiplier à mesure que la technologie va se répandre.

. affordance.info : La fin de l’écriture : je veux un chien, un enfant et du sexe
Olivier Ertzscheid revient sur l’annonce faite par 45 Etats américains de rendre optionnel à l’école l’apprentissage de l’écriture manuscrite. Certes, nos écrans la rende inutile, pourtant l’on sait son importance dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. « Enfin parce qu’au-delà même de l’éventuelle disparition de l’écriture manuscrite, la radicalité de la rupture qui vient porte d’abord sur la possibilité de l’existence d’une écriture non-médiée par des technologies « sociales », d’une écriture qui puisse encore être détachée, au moins temporairement, au moins dans le temps – fut-il long – qui commence et qui clôt son inscription, de toute ambition de publication, d’une écriture manuscrite (ou tapuscrite) qui puisse renoncer à la satisfaction pulsionnelle d’être immédiatement lue, vue, partagée, commentée, discutée. »

. Les lunettes Google Glass ou la fin définitive de notre vie privée ? – Framablog
Anton Wahlman prévient : d’ici la fin de l’année, notre société va subir un changement très particulier. La cause : les lunettes Google : http://fr.wikipedia.org/wiki/Project_Glass Celles-ci vont avoir des impacts sur les comportements sociaux, car dès que nous les verrons, nous saurons que nous sommes filmés, et les gens n’aiment pas. Que sera une société où toutes les informations disponibles sur les gens s’afficheront en permanence sur notre regard ? Et que se passera-t-il quand les prochaines versions des lunettes Google seront identiques aux lunettes traditionnelles ? Aujourd’hui, on vous demande souvent d’éteindre votre caméra quand vous la pointez vers les gens. Vont-elles rendre les interactions publiques et sociales plus délicates ? Sont-elles le bras armé de Google dans la guerre des données personnelles ? Nous faudra-t-il nous résoudre à porter le voile intégrale, comme nous y invite une internaute en commentaire ?

. Crowdfunding : le blé en Web – Libération.fr
Philippe Brochen pour Libération revient sur le financement participatif en France, notamment à destination des particuliers et des entreprises.

. Derrière Internet, il n’y a pas que l’armée américaine – Apache.be
En 1947, George Foster Kennan développa la stratégie américaine de l’endiguement du régime communiste. Aujourd’hui, le rapport américain « National Strategic Narrative » – http://www.wilsoncenter.org/events/docs/A%20National%20Strategic%20Narrative.pdf – propose une nouvelle stratégie : celle d’investir davantage d’énergie, de talent et de dollars dans la formation et l’éducation des jeunes Américains que dans les dépenses militaires, souhaitant passer de l’endiguement à la durabilité. « En clair : les États-Unis devraient mettre l’accent sur « l’influence » politique plutôt que sur le « contrôle » et se focaliser sur leur prospérité interne tout en regagnant « leur crédibilité » sur la scène internationale. En évitant, suggèrent Porter et Mykleby, de se mettre des communautés entières à dos en abusant du label « terroriste ». »

. Etude : Facebook peut-il améliorer la mémoire ? – The Atlantic
Selon une étude menée par un étudiant en psychologie de l’université de l’Arizona basé sur des tests cognitifs auprès de populations cobayes, l’usage de Facebook pendant 2 mois aurait amélioré de 25 % la mémoire de travail d’un groupe de plusieurs personnes âgées entre 68 et 91 ans. Face à un flux continu d’informations, ils étaient mieux en mesure de se concentrer et d’en trouver ce qui était pertinent. Le groupe qui tenait un journal personnel n’a constaté aucune amélioration de cette mémoire. Reste à savoir si c’est la sociabilité de Facebook ou sa complexité cognitive qui stimule et entraîne le plus cette mémoire…

. Un rapport propose au gouvernement un « new deal » pour le numérique – LesEchos.fr
L’Institut Montaigne, le think tank de Claude Bébéar publie un rapport – http://www.institutmontaigne.org/pour-un-new-deal-numerique-3719.html -, dirigé par Gilles Babinet, ancien président du Conseil national du numérique, où il préconise plusieurs mesures pour repenser l’économie et la société grâce au numérique. Le rapport pointe du doigt plusieurs faiblesses françaises : des investissements trop bas, un nombre insuffisant de business angels, d’incubateurs et des aides trop dispersées et propose de créer un statut d’entreprise de croissance avec une fiscalité dérogatoire et simplifiée pour les entrepreneurs, les salariés et les investisseurs. Parmi les autres propositions : la réorganisation des pôles de compétitivité, la mise en place d’un portail d’applications dans le « cloud » à destination des PME ou encore un accompagnement renforcé pour les créateurs d’entreprise étrangers souhaitant s’installer en France. Pour Gilles Babinet, la France doit se spécialiser sur certains domaines comme l’éducation ou la santé. Présentant le projet dans une interview à Usine Nouvelle, Gilles Babinet, propose aussi de fermer la CNIL, organisme de régulation excessif selon lui. http://www.usinenouvelle.com/article/pour-gilles-babinet-il-faut-fermer-la-cnil-c-est-un-ennemi-de-la-nation.N192221 Est-ce à dire que l’internet « sain » pour les citoyens, que Gilles Babinet défendait, serait un internet où nul ne veille plus au respect de la vie privée de chacun ?, comme le souligne très justement Guillaume Champeau de Numerama : http://www.numerama.com/magazine/25212-la-cnil-est-un-ennemi-de-la-nation-dit-le-representant-numerique-de-la-france-a-bruxelles.html

. Hadopi et intermédiaires du Net : Non à un ACTA à la française ! | La Quadrature du Net
« La Hadopi a rendu public hier un rapport sur la lutte contre le streaming et le téléchargement direct, préconisant la mise en place d’une série de mesures rappelant fortement celles qui figuraient dans l’accord ACTA et la loi américaine SOPA, repoussés suite à une forte mobilisation citoyenne pour la défense des libertés fondamentales. Cantonnée pour l’instant à la lutte contre le partage des œuvres entre individus, la Hadopi cherche ici à étendre son contrôle aux intermédiaires techniques que sont les hébergeurs, les moteurs de recherche, les fournisseurs d’accès ou encore les services de paiement en ligne. Ce faisant, elle ne peut que les conduire à exercer une surveillance active des contenus partagés sur Internet, avec des dégâts collatéraux inéluctables sur la liberté d’expression, la protection de la vie privée et sur le droit à un procès équitable. »

. Beppe Grillo : tout sauf la télé ! – Meta-media
Le mouvement du populiste Beppe Grillo qui a recueilli 26 % des voix s’est imposé en refusant tout passage à la télé et en ne diffusant que via le web et des meetings pensés comme de véritables happening populaires. Est-il le symbole d’un changement, comme se le demande Antonio Grigolini de France Télévisions : « le symbole d’un changement de grammaire, de rapports de force, par rapport aux pratiques politiques traditionnelles. Et d’indépendance vis-à-vis des médias traditionnels et des lobbys. » Pour Wired, Beppe Grillo a transformé son blog en mouvement politique, le plus grand d’Italie : http://www.wired.co.uk/news/archive/2013-02/25/italy-social-media-election

. Pays-Bas : la première maison imprimée en 3D – LeMoniteur.fr
« L’architecte Janjaap Ruijssenaars d’Universe Architecture a présenté son projet de construction d’un bâtiment en forme de ruban de Möbius – un ruban enroulé sur lui-même qui ne possède qu’une seule face . En utilisant une imprimante 3D gigantesque, il compte réaliser un prototype d’architecture où l’enveloppe, la structure et l’intérieur du bâtiment ne font plus qu’un. »

. Bienvenue dans l’ère de l’interface en bois ! – Graphism.fr
Geoffrey Dorne nous présente les incroyables interfaces mécaniques de l’artiste Niklas Roy – http://www.niklasroy.com. Des ordinateurs de bois, de carton, d’élastiques et de cordes.

. Yahoo ordonne à ses télétravailleurs de revenir au bureau – NYTimes.com
La nouvelle patronne de Yahoo, Marissa Mayer vient de demander aux nombreux télétravailleurs de Yahoo de revenir au bureau, sous prétextes que s’ils seraient plus productifs, ils seraient moins innovants. Mais la vraie raison est certainement à chercher ailleurs. La directive serait un moyen pour se libérer d’un surcroit de personnel et de reprendre la main sur l’organisation et le management de la firme.

. L’explosion des données remet-elle en cause la place du DSI ? – Zdnet.fr
L’importance croissante des données en entreprise conduit-elle à une nouvelle répartition des rôles entre le directeur technique, le directeur des données (CDO) et le DSI ? Pour l’analyste Gartner, Douglas Laney, c’est en tout cas une perspective au sein des grands groupes.

. [BBS] La liberté dans sa plus simple expression- Ecrans.fr
« Et c’est donc à chacun de nous de défendre notre droit, non seulement en refusant qu’Internet soit encadré différemment du cadre général mais aussi en demandant que, en tant qu’unique instrument de la parole publique pour tous, il soit au contraire bien mieux protégé. » Laurent Chemla.

. Débat sur les restrictions de liberté en maisons de retraite – LeMonde.fr
Le bracelet électronique en maison de retraite ? Bracelet d’autonomie ou bracelet de surveillance ?

. La dataviz et les enfants – Open Data Rennes
Open Data Rennes livre en ligne un support pour mener une initiation des plus jeunes aux données et à la visualisation.

. Forrester : les propriétaires de tablettes x4 d’ici 2017 en Europe – TechCrunch
Forrester estime qu’il y aura 147 millions de tablettes en Europe d’ici 2017.

. Enseignement à distance : l’incroyable fiasco du Cned – Le Nouvel Observateur
« D’après la Cour des comptes, l’Education nationale a totalement raté la révolution de l’enseignement à distance, qui explose partout dans le monde. Le Centre national d’enseignement à distancea juste oublié de s’adapter à l’internet. Son pronostic vital semble engagé.  »

. Datamètre, Serviçomètre, Dépendomètre – NoDesign.net
NoDesign propose un « dépendomètre » pour mesurer notre dépendance au numérique.

. Unlike Us : les monopoles des médias sociaux et leurs alternatives – Institute of Network Cultures
L’Institute of Network Cultures de Geert Lovink publie en ligne un livre librement téléchargeable de contributions sur les monopoles des médias sociaux en préfiguration de la 3e édition de la conférence Unlike Us qui se tiendra en mars à Amsterdam.

. La découverte sociale contre la sociabilité – The New Inquiry
Dans « L’amour au temps des algorithmes », Dan Slater estime que la rencontre en ligne devient une découverte sociale. Mais n’est-ce pas là l’effet de la rationalisation de la sociabilité par les algorithmes, interroge Rob Horning pour The New Inquiry. Que se passe-t-il quand nos rencontres sont médiées par des entreprises, des algorithmes ? Que devient notre autonomie individuelle ? La sociabilité est-elle désormais guidée par nos relations sociales ? Or, ce qui rend la sociabilité agréable, estime Leo Bersani dans « Sociability and Cruising », c’est l’abandon de l’individualité et non pas sa réaffirmation. Alors que la sociabilité est un oubli de soi, la découverte sociale repose sur nos intérêts communs pour faciliter la rencontre. La capacité à éprouver la sociabilité réside dans la capacité à être pleinement soi-même, ce qui suppose, dans un contexte de médias sociaux, de pouvoir être pleinement anonyme. Nous devons cesser de penser l’identité comme quelque chose qui peut être agrandi quantitativement, estime Rob Horning.

. “Do Not Track” dangereux et inefficace – Nadim Kobeissi
Pour Nadim Kobeissi le standard Do Not Track implémenté dans les navigateurs permettant de prévenir les sites que vous ne souhaitez pas être suivi dans des buts publicitaires est dangereux, car il repose sur une mécompréhension. Le fait de l’activer, pour l’utilisateur, ne signifie pas que les sites ne vont pas vous tracer. En fait, celui-ci n’a pas les moyens de vérifier que le site qu’il visite ne le trace pas, malgré sa demande. En donnant un faux sentiment de contrôle de sa vie privée, le Do Not Track est dangereux et a besoin d’une très sérieuse révision !

. DIY.org
DIY.org est une communauté pour que les enfants apprennent à faire des choses, découvrent leurs talents et mettent en place des projets. Pour cela, il propose de les récompenser par des badges. Vers la gamification du DIY ?

. YouTube : L’online va remplacer la télé – Advanced Television
Pour John Farrel, responsable régional de YouTube, d’ici 2020, 75 % des contenus audiovisuels seront consommés via le haut débit.

. La ville de New York, telle une start-up, se dote d’un responsable d’analyse des données – BetaBeat
La ville de New York se dote d’une équipe d’analyse des données. Voici venu le temps des UrbanBigData !

. Les gens sous-estiment à quel point ils changeront en 10 ans | PsychoMédia
Alors que les gens savent à quel point leur personnalité, leurs goûts et leurs idées ont changé avec les années, ils ont tendance à sous-estimer à quel point ils changeront dans l’avenir, selon des travaux publiés dans la revue Science.

. L’acculture en Serres – Laviemoderne.net
Loys, professeur de lettres classiques dans un lycée parisien, signe un billet à charge contre « la petite poucette » de Michel Serres, désespérante de naïveté. Michel Serres est-il victime de l’illusion technique, fasciné par la seule dextérité digitale de sa petite Poucette ? « Disons-le : sa petite Poucette de conte pour enfants vit dans une monde merveilleux. Ne célèbre-t-il pas la naissance de petite Poucette comme une « bonne nouvelle », à la manière des évangélistes ? Avec petite Poucette nous sommes bien dans une forme de croyance scientiste, le numérisme. » La pensée numérique de Michel Serres se caractérise par un relativisme tout azimuts. Son optimisme, qui dénonce par un doux anarchisme, le formatage de la société du spectacle, refuse de voir que le numérique en est le prolongement au centuple. Pour Loys, le pire est atteint quand Serres évoque l’école et les nouvelles formes pédagogiques privilégiant l’innovation, le chaos, la sérendipité à l’apprentissage, la méthode et la rigueur ! « Le numérique, tel qu’il nous est présenté, est la promesse d’une nouvelle déconstruction de l’enseignement, plus grave encore que les précédentes », car elle vise l’abolition de toute autorité et l’externalisation du savoir. « Or le savoir n’est pas une potentialité, estime le professeur. « On ne connait pas une langue quand on doit en rechercher à chaque instant la morphologie, la syntaxe ou le lexique. » Pour Serres, toute transmission du savoir semble être devenue inutile. Le numérisme est une croyance dans le miracle technique, un nouvel obscurantisme, un élitisme qui ne dit pas son nom. Il est essentiel de se défaire du numérisme, sans rejeter le numérique.

. Comment les utilisateurs tiennent-ils réellement leurs mobiles ? – UX Matters
Très intéressante étude de conception sur comment les utilisateurs tiennent leurs smartphone et quel impact cela doit avoir sur la conception.

. Les riches ne voient pas le même internet que les pauvres – Scientific American
Pour Michael Fertik, lorsque des tiers prédéterminent l’information, les prix, les gens que vous rencontrer, comme c’est le cas sur l’internet, votre illusion de contrôle semble totale, quand elle ne l’est pas. La réglementation américaine rend illégale la discrimination dans l’accès au crédit en fonction de caractéristiques personnelles, mais la fouille de données et leur personnalisation permet de contourner l’esprit de la loi. Selon ce que vos données affichent de vous, on ne vous proposera pas de crédits attrayants ! Nous sommes à l’aube de la ségrégation et de la séparation. « La personnalisation a son côté obscur. »

. Le cerveau n’est pas calculable – Technology Review
Pour le neuroscientifique Miguel Nicolelis, la Singularité, ce moment où une nouvelle forme d’intelligence émerge des machines, n’est pas pour demain… C’est même l’inverse qui risque de se produire : l’homme va assimiler les machines ! Le cerveau ne peut être reproduit par le silicium, estime le neuroscientifique, pas plus que nous ne déposerons nos cerveaux dans des ordinateurs. Assembler toutes les puces d’ordinateur du monde ne crééra jamais une conscience. Par contre, selon-lui, il y a de grandes chances que nous fusionnons avec les machines, que celles-ci nous aident à développer nos sens et nos capacités.

. « Vous avez un nouveau SMS : A table !» – Au commencement était le web
« 45 % des gens avouent qu’ils utilisent parfois le SMS, le courriel ou les réseaux sociaux pour communiquer avec des membres de leur entourage qui se trouvent dans une autre pièce de la maison !  »

. Collage Lab – Competition
Un concours pour inventer les applications de la ville post capitaliste.

. Explosion de nouvelles plateformes pour les mobiles – Telecom Asia
Dans les semaines qui viennent trois nouvelles plateformes pour les smartphones seront lancées : Firefox OS, Tizen et l’Ubuntu Phone, de quoi venir donner un peu d’air frais à l’iOS, Androïd et Windows phone… Tout le monde cherche à rattraper Apple et son écosystème d’applications riches. Mais, ce que ces solutions de rechange ont en commun est de revenir au web comme application, afin de tenter d’inverser la tendance de l’Appification du net.

. Gadgeteer : les outils pour prototyper de A à Z – Rsln Mag
Rsln Mag revient sur Gadgeteer – http://www.netmf.com/gadgeteer/ -, un kit – parmi les nombreux qui existent déjà – développé par Microsoft pour créer des gadgets de toute sorte.

. La modernisation numérique de la France : quel rôle pour les collectivités locales ? – Sénat
La couverture intégrale de la France en très haut débit est devenu un projet du gouvernement. Dans ce cadre, les rapporteurs de la commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des lois, MM Pierre Hérisson (UMP – Haute Savoie) et Yves Rome (Soc – Oise), lancent un appel public à contributions à la large communauté des acteurs et des observateurs du « numérique ».

Leur mission étant de fixer les conditions de cette numérisation du territoire et déterminer si un scénario tendanciel suffira au succès de l’ambition présidentielle.

Ceux qui se sentent concernés par cette appel à contribution peuvent s’exprimer sur les difficultés rencontrées, ou perçues, ainsi que sur leurs attentes et leurs préconisations pour que le déploiement du très haut débit rencontre le succès dans notre pays.

. Un logiciel peut-il changer le monde ? Loomio l’ambitionne – TechPresident
Loomio – http://www.loomio.org – est un outil de prise de décision collaborative qui vise à construire une compréhension commune avant qu’une décision soit prise par un groupe. Né des cendres du Mouvement Occupy en Nouvelle-Zélande, il s’inspire du fonctionnement des Assemblées générales permanentes, distribuant un pouvoir égal à tous, tout en cherchant à les faire mieux fonctionner. La délibération en ligne est difficile. Loomio via son outil de discussion propose de pouvoir facilement et rapidement prendre le pouls de ce que pensent ceux qui participent d’un groupe.

. La Clé du Médium Algorithmique – Pierre Lévy
Les activités humaines sont de plus en plus fondées sur la gestion et l’analyse d’énormes masses de données. Notre société devient progressivement « datacentrique », estime le chercheur Pierre Lévy, à mesure qu’elles reposent sur le médium algorithmique.

. affordance.info : Le sens du mot « aimer »
Le like est « le décompte précis de l’ensemble des perversions algorithmiques possibles ». Olivier Ertzscheid.

. Pourquoi les grandes villes américaines concentrent-elles le vote démocrate ?- The Atlantic Cities
Richard Florida revient sur les dernières élections américaines et démontre que l’urbanité (la densité de population) serait un facteur de vote démocrate.

. Le stylo ultime des geeks makers ! – Graphism.fr
Geoffrey Dorne revient sur le lancement de 3Doodler, un stylo qui permet d’écrire en 3D en fondant du plastique, comme une imprimante 3D. Par sa simplicité, Dominic Basulto pour Big Think y voit l’avenir de l’impression 3D : http://bigthink.com/endless-innovation/why-doodling-in-3d-is-the-future

. Le futur du clavier viendra… des algorithmes ! – Graphism.fr
Fleksy – http://fleksy.com – est une application pour aider à écrire avec un clavier, qui semble très impressionnante. Pensée au début pour les personnes souffrant de handicap, la voici accessible à tous.

. Service Design Tools
Un site boîte à outil pour la conception de services. Précieux.

. Que se passe-t-il quand les étudiants conçoivent eux-même leur école ? – Good
La ville de Great Barrington aux Etats-Unis expérimente l’auto-organisation des lycéens. « C’est fou que dans un système sensé apprendre et aider la jeunesse, comme l’école, il n’y ait pas de place pour entendre ce que disent les jeunes ». http://www.theindependentproject.org est un projet de Social Creatives : http://www.socialcreatives.org

. La France veut se doter d’un laboratoire de l’innovation des politiques publiques – LesEchos.fr
Inspiré du modèle du MindLab danois (et par le travail de la 27e Région en France), Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’Etat a annoncé que le gouvernement souhaite mettre en place un laboratoire d’innovation des politiques publiques d’ici la fin de l’année 2013. Cette entité sera chargée de faire des propositions de réforme des politiques publiques tout en réduisant la dépense.

. Cartographie mondiale du « User Generated Content » – Ipsos.fr
35 % des internautes ont déjà posté du contenu sur les réseaux sociaux estime Ipsos qui publie une cartographie mondiale du contenu généré par les utilisateurs.

. Aller au-delà de la protection des données – Consumer Focus
Liz Coll pour Consumer Focus, il y a un fort contraste entre l’importance qu’on accorde aux données de consommation et celle que leur attribue les consommateurs eux-mêmes. Comment transformer cette différence d’appréciation en un bénéfice mutuel ? La plupart des consommateurs aimeraient avoir plus de contrôle sur leurs données, mais quand c’est le cas, bien peu les utilisent. Pour dépasser cet écueil, il faut aller au-delà de la protection des données et notamment, pour les associations de consommateurs, construire une compréhension plus critique des données. Mieux informer les consommateurs de ce qu’ils échangent en échange d’un service ou produit gratuit, mieux montrer comment leurs données sont utilisées, aider les individus à mieux protéger et gérer leurs données en développant des systèmes de gestion de leur information personnelle.

. 10 outils pour votre projet hardware – Le Blog KissKissBankBank
Mathilde Berchon pour le blog de KissKissBangBang, le site de financement participatif, revient sur 10 outils pour créer un projet hardware, pour connecter, programmer, collaborer, fabriquer, prototyper, remixer, partager, diffuser, tester et faire financer ses produits.

. Jusqu’où ira la vidéosurveillance ? – LesEchos.fr
Pour améliorer les performances de la vidéosurveillance, il faut améliorer non pas la couverture, mais surtout l’analyse des images en temps réel. Celle-ci progresse. Les systèmes sont capables de pister des individus sur plusieurs caméras, retrouver une personne dans une banque de données vidéo… Mais la piètre qualité des images, de l’éclairage rend ces analyses plus compliquées.

. A qui appartient cette vidéo sur YouTube ? Ou la démonstration de l’inanité d’Hadopi – Cyroul.com
Très belle démonstration de Cyroul de la difficulté de dire à qui appartient une vidéo, qui souligne combien internet est un système technologique qui favorise la propagation des oeuvres de l’esprit.

. Google étend les précommandes de ses lunettes aux « personnes créatives » via le concours #ifihadglass – The Verge
Après avoir commencé à fournir des développeurs de ses lunettes de réalité augmenté, Google ouvre son programme aux personnes créatives via une compétition. Reste que les lunettes sont toujours à 1500 $ !

. Fibre optique partout : « Arrêtons de céder au lobby des élus ruraux » | Rue89
Alors que François Hollande a annoncé vouloir couvrir tout le territoire en très haut débit en 10 ans (pour un coût de 20 milliards d’euros), le géographe Philppe Estèbe doute de la pertinence de ce choix : « Il y a aujourd’hui une folie autour de cette idée d’égalité des territoires – on entend égalité d’équipement des territoires – alors qu’en réalité on assiste à des transferts financiers massifs de l’urbain vers le rural. Le niveau de dépenses de fonctionnement par habitant est bien supérieur dans les communes rurales. En Lozère, vous avez un prof pour dix élèves. En Seine-Saint-Denis, un pour trente. Vous avez une surreprésentation de services publics dans les « déserts ». Je ne suis pas certain que cette « égalité des territoires » soit totalement souhaitable ou stratégique. » « Notre discrimination territoriale fonctionne à l’envers. La Cour des comptes a montré que l’investissement par tête dans les quartiers d’habitat social est inférieur à ce qu’il est dans les communes rurales. »

. Creative Entrepreneurship – kbs+ Ventures
Entrepreneuriat créatif est un livre publié par KBS+ qui rassemble plusieurs contributions inspirantes sur la transformation de l’entrepreneuriat.

. Des biohackers créent une imprimante à faire soi-même pour les cellules vivantes – Technology Review
BioCurious – http://biocurious.org -, un laboratoire communautaire de biologie a créé une imprimante qui permet d’imprimer des cellules vivantes pour construire des structures tissulaires artificielles.

. Le très haut débit à faire soi-même arrive dans la campagne anglaise – NPR
Des habitants du Lancashire rural en ont eu marre de leur connexion trop lente. Ils ont décidé de créer leur propre réseau à très haut débit : B4RN : http://b4rn.org.uk/ Financé et géré par des bénévoles, le réseau à creusé des trancher pour y poser des câbles à fibre optiques et commencer à relier les gens pour 50 $ par mois. http://www.bbc.co.uk/news/technology-21455795

. Ingress, du virtuel au réel, la conquête silencieuse selon Google – Alliance Géostratégique
En novembre 2012, Google a discrètement lancé un jeu basé sur Google Maps, Ingress – http://www.ingress.com – un jeu en ligne massivement multijoueur en réalité augmenté et géolocalisé, uniquement accessible via les interfaces mobiles d’Androïd et en bêta fermé. Ce jeu de complot et de mystère met en concurrence l’espace urbain réel avec l’espace virtuel qui le représente, mais surtout, il semble être une initiative de Crowd-sourcing caché afin d’alimenter Google en points d’intérêts touristiques, en repérage des réseaux électroniques, voire même de mieux adapter demain des publicités géolocalisées.

. Les algorithmes continueront à Twitter après votre mort -Geek.com
LivesOn – http://liveson.org – propose d’analyser votre flux Twitter pour l’utiliser, comprendre votre goût et sa syntaxe, et Twitter pour vous après votre mort. Ce qui semble certainement une blague (ou un projet artistique) offre une bonne illustration de la vanité des algorithmes.

. Comment les grandes entreprises pourraient bloquer l’innovation des imprimantes 3D – Wired.com
Wired met en avant 10 brevets qui pourraient étouffer l’innovation dans le secteur de l’impression 3D, empêchant de faire de l’impression colorée, lisse, fine… voir même des pièces articulées. Formlabs, l’un des acteurs du domaine vient d’être poursuivit en justice par 3D systems pour infraction de brevets… Comme le fait remarquer l’Electronic Frontier Foundation – https://www.eff.org/deeplinks/2012/10/join-effs-efforts-keep-3d-printing-open – plusieurs brevets nécessaires pour faire avancer l’état de l’art ne devraient pas expirer dans les prochaines années. Impression 3D, la bataille juridique ne fait que commencer : http://readwrite.com/2013/02/20/3d-printing-will-be-the-next-big-copyright-fight

. Exclues, les nouvelles classes populaires s’organisent en « contre-société » – LeMonde.fr
« Pour la première fois dans l’histoire, estime le géographe Christophe Guilluy, les classes populaires ne sont pas intégrées au projet économique et social des classes dirigeantes. La nouvelle géographie sociale permet de révéler ce bouleversement. Après trois décennies de recomposition économique et sociale du territoire, le constat est redoutable. Contrairement à ce qui a toujours prévalu, les classes populaires ne résident plus « là où se crée la richesse », mais dans une « France périphérique » où s’édifie, à bas bruit, une « contre-société ». »

. 50 Disruptive Companies 2013 – Technology Review
La Technology Review dresse la liste des 50 entreprises perturbatrices…

. Quelle démocratie dans les intercommunalités ? – LaTribune.fr
« Les intercommunalités sont de plus en plus puissantes, mais la démocratisation ne suit pas. Pourquoi attendre pour l’élection au suffrage universel direct des conseillers communautaires » ? » interroge Vincent Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux.

. Abandonnez les carrousels car ils ne fonctionnent pas – SimpleWeb.fr
Tout est dit !

. La révolte d’une start-up contre le pillage des grands groupes – Challenges
Ce n’est pas la première fois qu’une start-up accuse un grand groupe de lui avoir volé son projet – il y a bien d’autres précédents : http://reflets.info/financer-larmement-numerique-et-voler-les-startups-leconomie-numerique-vue-par-la-cdc/ … Plus que d’essayer de comprendre le vrai du faux dans des histoires qui sont en justice, reconnaissons à Charles Nouÿrit de poser une question pertinente sur l’encadrement des relations entre start-ups et grands groupes : http://charles.nouyrit.com/2013/02/08/predation-de-linnovation-une-exception-francaise/

. Google veut assécher les finances des sites illicites – Numerama
Visiblement, Google, MasterCard, Visa et Paypal préparent une action pour interdire le financement des sites de piratage. C’est pourquoi ceux-ci investissent BitCoin, monnaie électronique décentralisée, pour contre-attaquer.

. Comment taxer les bénéfices des multinationales ? – Classe éco
Alexandre Delaigue explique simplement et clairement que pour taxer les bénéfices des multinationales, il nous faut passer à un système par répartition. « Le mécanisme en est le suivant : on prend le bénéfice mondial de la firme. Pour savoir quelle part de ce bénéfice doit être attribuée à un Etat particulier, on détermine la part des activités de l’entreprises qui se font dans celui-ci. Cette part d’activité est calculée sur la base d’une formule qui prend en compte les salaires versés, les ventes et les actifs. » Simple a priori, le système n’est pas sans obstacles. Tout d’abord, certains pays risquent d’y perdre et ne serons pas pour. Les différences de taxation internationales posent problèmes. Et enfin, passer à ce système nécessite un degré accru de coordination entre pays, qui limite la souveraineté des gouvernements nationaux sur ces sujets. Pas si simple à mettre en place.

. Risque, vision, prévision et héroïsme : Quatre mythes de l’entrepreneuriat – Philippe Silberzahn
Philippe Silberzahn revient sur 4 mythes de l’entrepreneuriat. Non, les entrepreneurs n’aiment pas le risque, leur métier c’est de le réduire. Non, ils ne sont pas visionnaires, leur vision se développe souvent au fur et à mesure de leur action. Non, les entrepreneurs ne sont pas experts en prévision, ils cherchent juste à construire l’avenir. Oui, les entrepreneurs sont comme nous tous, ils ne sont pas des super héros, ils n’ont aucune caractéristique distinctive.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *