A lire ailleurs du 1er au 13 février 2014

. S’approprier un cours sur les réseaux – Affordance.info
Comment les étudiants s’approprient-ils un cours, comment se met en place une forme d’intelligence assistée et comment ce qu’ils en retirent se dissémine sur les réseaux… et légitime d’autres formes de participation… “Quand nous aurons trouvé la réponse à cette question de savoir s’il faut ou non, et comment, autoriser la présence d’ordinateurs connectés dans les amphis, il sera de toute façon trop tard. Trop tard car de nouveaux dispositifs seront apparus, dans le cadre de l’essor du quantified self et des objets connectés. Lesquels dispositifs permettront de disposer de métriques attentionnelles en temps-réel et que ces métriques pourront être directement associées à la validation (ou non validation) du cours. Et il nous faudra alors répondre à de bien plus embarrassantes questions.” Olivier Ertzscheid

. [pop-up] urbain » Quel « retour de force » pour la ville intelligente ?
Il manque à la ville intelligente des applications de retour de force à destination du citadin… autres que des mesures quantitatives qui ne seront peut-être pas si simples à transcrire, estime Philippe Gargov. Or, le citoyen sera le premier nutriment de la Smart City, et aussi son premier consommateur…

. Uhuru, le mobile sécurisé made in France | Pas très Net
Yves Eudes revient sur un projet d’antivirus français open source… pour contrer un marché dominé par des sociétés étrangères qui ont accès au contenu intégral des appareils qu’ils protègent et que l’on soupçonne de travailler directement en liaison avec les services secrets américains. Uhuru se veut un OS complet, assez contraignant (qui n’acceptera que des applications validées par les développeurs) mais qui, pour bloquer les applications de géolocalisation enverra de fausses positions géographiques…

. Nous échouerons probablement à faire muter notre système de mobilité – Les transports du futur
Nous ne disposons pas de processus pour construire des visions collectives. Et cette incapacité à pour conséquence de ne pas engager de dynamique créatrice. Le numérique, le big data et la smart city ne sont pas des solutions à nos problèmes mais de nouveaux problèmes posés à des organisations immobiles. Les solutions sont appliquées sans moyens pour quantifier leurs effets, sans moyens pour comprendre les raisons de leurs échecs.

. L’affaire Brandon Mayfield : une surveillance terrifiante – Framablog
Quand on pense que quelqu’un est coupable, on trouve toujours des preuves pour renforcer ce biais de confirmation…

. J’en peux plus des Start up – BFMTV.com
La France multiplie les incubateurs, mais ne condamne-t-elle pas les entreprises à l’avortement ? Startup nation ? Ce ne sont que des mots, estime Stéphane Soumier de BFM. Les startups servent-elles de prétexte à l’absence de politique économique de la France ? La France couve, incube… Mais quand est-ce qu’elle accouche ?

. Cartographier là où courent les gens – The Atlantic Cities
Grâce à des données agrégées de capteurs pour mesurer son activité sportive, Flowing Data a fait la cartographie de 18 villes à travers le monde, pour voir où courent leurs habitants : http://flowingdata.com/2014/02/05/where-people-run/ L’analyse urbaine au plus près de nos comportements…

. Courrier des lecteurs : que veut dire « trop cher » pour un billet de train à grande vitesse ? – Classe éco
“L’amour des industriels en place pour les consommateurs embrouillés n’a d’égal que celui des politiques pour les électeurs ignorants.”

. A mesure que la technologie s’améliore, la société empire – The New Yorker
Pour Tim Wu, l’évolution technologique a une force motrice bien différente de l’évolution biologique. Notre volonté de confort combinée à nos compétences technologiques créent de nouvelle possibilités. Nous n’allons pas vers une singularité, mais vers une “Sofalarity” (si quelqu’un a une bonne traduction, je suis preneur), un avenir définit non pas par une évolution vers une superintelligence, mais vers une absence d’inconfort. Notre avenir ressemble de plus en plus à celui des humains de Wall-E… Pour contrer cela, il nous faut des mécanismes pour maintenir l’humanité sur la bonne voie. La technologie est toujours la réponse à la technologie…

. Est-ce le prochain scandale de dopage des JO sera électronique ? – Motherboard
Les JO ont-ils un problème de dopage électronique ?, s’interroge Meghan Neal pour Motherboard. Que signifie cette sanctuarisation du corps ? http://www.franceculture.fr/emission-ce-qui-nous-arrive-sur-la-toile-jo-de-sotchi-des-technos-partout-sauf-dans-le-corps-2014-02

. Comportement médias des jeunes de moins de 20 ans : « La tablette s’envole, l’écrit reste » – Ipsos MediaCT
“La consultation des nouveaux écrans ne se substitue pas pour autant à la lecture des supports traditionnels, qui reste fondamentale dans la vie des jeunes. Au contraire. Les jeunes équipés de tablettes ou de smartphones lisent plus que les non équipés (68 % vs 58 %).”

. La méthode algorithmique : de la rencontre à l’amour – TheGuardian.com
James Bridle pour le Guardian revient sur les sites de rencontres, à l’heure où 1/3 des couples qui se marient se sont rencontrés sur un site de rencontre. Pour trouver le bon partenaire, pour l’instant, il faut encore mieux être bon en math qu’avoir du charisme, comme l’expliquait il y a peu pour Wired le hacker Chris McKinlay. Et Bridle de revenir sur les techniques d’appariements des sites de rencontre, qui s’appuient sur des préférences déclarées via des tests sensés être scientifiques. Le développement des rencontres en ligne nous en dit plus au sujet de notre relation avec la technologie que de notre relation avec l’autre…

Parmi les outils évoqués par Bridle, qui revient surtout sur l’article de McKinlay, http://tastebuds.fm : un réseau social de rencontre qui se branche sur Spotify…

. Une approche brillante pour prendre de meilleures décisions – Business Insider
Business Insider revient sur la technique d’analyse “Pre-Mortem” pour améliorer la prise de décision imaginée par le chercheur en psychologie Gary Klein. Le but, analyser les causes d’échecs d’un projet à long terme, pour en comprendre toutes ses implications. http://www.blog.insightexchange.net

. Hugo Barra et l’aveuglement technologique américain – … My heart’s in Accra
Pour Ethan Zuckerman, l’enthousiasme de Hugo Barra (le fondateur d’Android) pour la Chine (il a récemment rejoint Xiaomi) montre qu’il se passe plein de choses en Chine en matière de nouvelles technologies, et souligne, en retour, combien l’Amérique est isolé de ce qu’il s’y passe. Qui connaît Qzone ? Jingdong ? WeChat ? MoMo ? La raison de l’asymétrie de l’information ? Alors que des milliers de traducteurs bénévoles traduisent l’information américaine, personne ne le fait dans l’autre sens…

. La dématérialisation (.pdf) – IFTF
L’Institut pour le Futur publie une note de prospective sur la dématérialisation et comment le déclin des ressources naturelles nous ferons passer à de nouvelles formes d’industries.

. “Il est devenu irresponsable de limiter la démocratie aux élections” – La Libre.be
Pour David Van Reybrouck, auteur de “Contre les élections”, il est devenu irresponsable de limiter la démocratie aux seules élections, explique-t-il en plaidant pour le tirage au sort et le système bireprésentatif.

. Organiser la conversation dans un évènement – Medium
Alors que les organisateurs d’événements cherchent à valoriser les speakers, les participants, eux, souhaitent des outils pour faciliter les rencontres avec d’autres personnes, avec les speakers,…

. La preuve par 42 | binaire
Serge Abiteboul est allé visiter 42.fr… Apprendre à coder ne fait pas de meilleurs matheux.

. Un mariage plus égalitaire signifie-t-il moins de sexe ? – NYTimes.com
Pour la psychologue de couple, Lori Gottlied, les mariages plus égaux, c’est-à-dire ceux où l’homme partage les tâches avec son épouse, ces couples modernes et modèles, s’ils s’avèrent apporter une plus grande satisfaction émotionnelle, ont une contrepartie : ces couples font moins l’amour que la moyenne. La cause ? Elle serait à chercher dans le respect de l’autre même…

. Le pillage de Berlin – TheBaffler.com
Pour Quinn Slobodian et Michelle Sterling, les hipsters et les smartphones ont tué Berlin… Une critique de la nouvelle ville créative… jeune et riche.

. Les évitements visibles du « Parlement des invisibles » – Les blogs du Diplo
Frédéric Lordon décrypte le Rosanvallonisme. Raison d’Agir contre la République des Idées.

. Quantified Self : l’algorithme de la vie – ProspectiMagazin.co.uk
Josh Cohen l’auteur de “Vie privée : Pourquoi devons-nous rester dans l’ombre” revient sur le mouvement de la mesure de soi… Est-ce que le Quantified Self, à l’heure de la surveillance globalisée, va nous permettre de reprendre le contrôle de nos vies dont nous avons été exclus ? Pour Charles Wang, président de Lumo BodyTech et inventeur du LumoBack – http://www.lumobodytech.com/lumoback/ – un système pour surveiller sa posture devant l’écran et la corriger (d’autant plus primordiale quand “rester assis tue plus que le tabac : http://abonnes.lemonde.fr/sante/article/2014/01/24/la-sedentarite-tue-plus-que-le-tabac_4354073_1651302.html). Ce produit n’est pas tant un correcteur physique, qu’une nouvelle couche de conscience.

Le mouvement du QS est-il le problème de la solution qu’il propose ? Ne risque-t-il pas d’aggraver le malaise qu’il prétend guérir ? Que se passe-t-il se le capteur accélère la panique qu’il mesure plutôt que de l’atténuer ? Passer au QS n’est-il pas la marque d’un intuition, que quelque chose vous manque dans la connaissance de soi ?

. dweet.io – Share your thing
Un clone de Twitter pour faciliter la communication entre machines…

. Qu’est-ce qui cannibalise réellement les ventes ? – Music Industry Blog
La cannibalisation d’un produit culturel par un autre, d’une forme de consommation par une autre est depuis longtemps une question importante de l’analyse économique des industries culturelles. ITunes a beaucoup contribué au succès de l’iPod : d’une certaine manière, la musique a été l’application tueuse de l’iPod. Mais à mesure que les objets d’Apple se sont complexifiés (iphone, iPad…), qu’Apple a introduit de nouveaux contenus dans son magasin (films, applications…), les interrogations sur la cannibalisation sont réapparues. Pour Mark Mulligan, la musique représentait 100 % des recettes de l’iTunes Store en 2003, parce que c’était tout ce qui était disponible. Mi 2009, elle ne représentait plus que 50 % du CA de l’iTunes Store… Et la concurrence est surtout venu des applications, une bulle, qui risque de bientôt subir un certain ré-étalonnage, estime Mark Mulligan. Pour s’en sortir, estime le spécialiste, l’industrie de la musique doit donc se tourner vers le développement d’application pour tirer profit des paiements in-app, de tirer profit de la dynamique des jeux et le développement de produits multimédias.

. Les gens sont plus enclins à protéger leur vie privée que les entreprises ne le voudraient – Quartz
Leo Mirani pour Quartz revient sur le livre d’Antonio Casilli , Yasaman Sarabi et Paola Tubaro “Contre l’hypothèse de la fin de la vie privée”. La lutte entre Facebook, Google et leurs utilisateurs a conduit à un résultat inattendu : les gens deviennent plus prudents dans ce qu’ils partagent. Pour les chercheurs, les utilisateurs n’acceptent pas l’érosion constante de leur vie privée. Chaque fois qu’un réseau tente de se rendre plus ouvert, les utilisateurs dans leur ensemble se protègent un peu peu plus, dans ce qu’ils appellent des “cycles de la vie privée”…

. Le e-commerce, visage social de la révolution numérique – Slate.fr
L’émergence du e-commerce dans nos sociétés n’est pas déconnectée de la réalité sociale, rappelle le sociologue Antony Mahé, responsable d’études à l’ObSoCo. Elle s’enracine dans un terreau de mutations, liées à la sensibilité au prix, à la crise du pouvoir d’achat, au désir de consommation toujours plus accru… et également à ce qu’Hartmut Rosa appelle l’accélération du temps. Près de 3/4 des Français désignent le manque de temps comme première difficulté d’organisation au quotidien. Cela n’empêche pas les Français de continuer à apprécier le commerce physique, et montre que plutôt que de les opposer, il est temps de les faire converger, d’observer leurs complémentarité. Le développement de l’ecommerce n’est pas désincarné…

. Nos smartphones vont-ils guider nos pratiques de santé ? – LeMonde.fr
“Si les machines guident les hommes, il faut penser aux inconvénients potentiels : que faire si les systèmes ne sont pas assez fiables ? Les applications de santé pourraient-elles être utilisées dans une logique de contrôle, comme cela commence à se voir avec la télésurveillance des apnées du sommeil ? Qui conserve les mesures ? L’aide à la décision peut-elle se faire sous l’influence d’un marketing insidieux comme cela existe déjà dans le domaine des conseils nutritionnels ? Qui serait responsable en cas de conseils inadéquats ?”

. Apnée du sommeil : pour être remboursés, les malades devront accepter le télé-flicage… – Slate.fr
“Pour la première fois en France, le remboursement d’un traitement par la Sécurité sociale est fonction du comportement de l’assuré”. Désormais, pour les personnes souffrant d’apnée du sommeil, qui reçoivent un appareil à pression positive continue, leur insufflant de l’air pendant leur sommeil (500 000 personnes seraient équipés d’un tel appareil à leur domicile) en location (l’appareil coûte 20 euros par semaine en location dont 60 % du coût est prix en charge par les caisses d’assurance maladie), il leur faudra démontrer qu’ils utilisent bien leur appareil pour continuer à être pris en charge par l’assurance-maladie. Ces nouvelles règles s’appliquent pour les nouveaux patients depuis octobre 2013 et s’appliqueront à tous les malades dès 2016. La Sécurité sociale argue du fait que les remboursements de ce traitement ont atteint 360 millions en 2011, soit 8 % de plus qu’en 2010… Et que dans 20 % des cas, le patient n’utilise pas la matériel mis à sa disposition (soit 80 millions d’économie potentielle). En fait, ces machines sont équipées de systèmes de télémédecine permettant d’analyser le flux d’air que reçoit le malade. L’association de défenses des handicapés respiratoire a engagé une action devant le Conseil d’Etat pour dénoncer ce flicage. A n’en pas douter, les patients trouveront le moyen de le contourner… Mais l’exemple pose bien d’autres questions à notre système de santé : “Est-ce que demain, on cessera de rembourser les hypertendus qui ne prennent pas leurs médicaments, demandent certains médecins. Ou les ! cirrhotiques qui continuent à boire ?”

Voir également : http://www.automesure.com/Pages/saos.html

. La théorie de la cause unique ? (1/2) : Reflets
Yovan Menkevick pour Reflets revient sur cette pensée binaire qui envahie toute la sphère de réflexion collective. A chaque problème, une solution et une seule… Dans un monde complexe, hypercomplexe, pourquoi préférons-nous la simplification ? Comme avec les Big Data, où, malgré tous les facteurs qui entre compte, il faut finir par trouver une corrélation simple. L’explication unique est-elle une manière d’y voir clair ?

. Vélo : radiographie d’un retard français – L’interconnexion n’est plus assurée
Si le vélo progresse, la France est dans le peloton de queue européen. La piste cyclable n’est pas le seul horizon de son développement et les grandes villes comme Paris et Lyon sont au final celles où l’on trouve le moins d’aménagement par habitant !

. Les insuffisances du label « fait-maison » – SOS conso
Le Sénat a adopté l’instauration obligatoire d’un label “fait-maison” pour les restaurant. S’il n’y a rien d’indiqué, c’est que la cuisine est d’origine industrielle ! Il n’y aura hélas pas d’indication “mijoté d’usine” pour les restaurants qui réchauffent des plats industriels, comme c’est de plus en plus le cas. Reportage édifiant : http://www.youtube.com/watch?v=7l3RhYQO-gU

. Coworking : Une crise de croissance due à « un développement non structuré » – Marketing & Innovation
Pour Xavier de Mazenod, nous assistons à une crise de croissance du coworking, avec quelques 150 lieux en France et autant de projets pour 2014. Mais ce développement n’est pas structuré, d’où les fermetures et les échecs.

. Les français et le numérique : l’étude 2013 du Crédoc ! – Blog Vodeclic
Courte synthèse de l’étude annuelle du Crédoc sur les Français et le numérique : http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-CREDOC_2013-dec2013.pdf – La fracture est désormais dans les usages, entre diplômés et non diplômés.

. Loomio | Collaborative Decision-Making
Loomio, un outil collaboratif pour faciliter la prise de décision.

. Un robot pourrait-il décider de tuer ? – The Verge
Retour sur le Robotics Challenge Trials de la Darpa… et ses implications. Notamment la directive 3000.09 sur l’autonomie des systèmes armés. Quelle éthique pour les machines de guerre ? Faut-il bannir les robots tueurs autonomes, comme le proposent une cinquantaine d’organisations de défense des droits de l’homme et un rapport des Nations Unies de mai 2013 ? Ou suivre la ligne de l’US Air Force qui annonce que d’ici 2030 les capacités des machines seront telles que l’humain sera son point faible ! Faut-il programmer un cerveau éthique à ces machines ?

. Comment devrions-nous analyser nos vies ? – FT.com
Gillian Tett pour le Financial Times, revient sur l’expérience menée par Sandly Pentland au centre d’appel de la Bank of America, consistant à équiper les 80 employés de dispositifs biométriques pour suivre tous leurs mouvements et toutes leurs conversations pendant 6 semaines. Les résultats ont montré que les travailleurs étaient très isolés les uns des autres afin que le centre d’appel tourne en continue. Bank of America a alors changé son processus, permettant au personnel de prendre des pauses de manière non structuré. Presque immédiatement, il y a eut une amélioration spectaculaire des performances… explique Pentland dans son nouveau livre, “Physique sociale. L’échange entre employés a été plus bénéfique que leur surveillance. Pour Gillian Tett, l’outillage de notre sociabilité risque de transformer l’anthropologie, qui jusqu’à présent observe de petits groupes de personnes pour extrapoler leurs comportements, en permettant l’étude de vastes ensembles de comportements. Pour Pentland, le fossé entre science dure et douce est voué à disparaître.

. Glyph, le futur du divertissement personnel – Technology Review
Le casque immersif Glyph, si l’on en croit Rachel Metz de la Technology Review, n’est pas un casque immersif de plus. Car ce qui change c’est sa technologie qui s’adapte à la vue et – visiblement – renouvelle l’expérience sensorielle. Difficile de se faire une idée avant de l’avoir porté parait-il. Ca risque bien d’être son problème : http://www.avegant.com/homepage/

. Pourquoi même les marques non numériques deviendront également des plateformes – Meedabyte
Pour le designer Simone Cicero (faisant référence au cycle de transformation des technologies de Simon Wardley, qui montre comment évoluent les technologies de leur genèse au produit, puis à la commodité), les producteurs créent de plus en plus de produits et d’outils pour que les utilisateurs les améliorent. Et cette possibilité, si elle est plus facile dans le numérique, peut aussi s’ouvrir au-delà. La zone de conception des magasins IKEA, où les clients conçoivent leur cuisine en choisissant dans une gamme d’éléments en est une préfiguration. Si les marques sont responsables de la conception du produit, est-ce que demain celui-ci assemblera ses produits depuis un vaste marché de composants ? Les marques seront-elles seulement demain des plateformes, des processus de coconception de valeur ? Demain, le concepteur sera-t-il autre chose que l’architecte de la coopération ?

. L’audio n’est jamais devenue virale… et c’est peut-être une bonne chose – My heart’s in Accra
Stan Alcorn a récemment publié un billet intitulé, pourquoi l’audio n’est jamais devenu viral – http://digg.com/originals/why-audio-never-goes-viral – ou il tente d’expliquer pourquoi l’audio n’a jamais connu le succès du texte, de l’image ou de la vidéo. Les médias coups d’oeil sont parfait dans un monde où nous sommes inondés de choix et obligés d’en faire très rapidement, explique Ethan Zuckerman. Pourtant, quand il regarde les pratique de ses étudiants, c’est via la radio qu’ils acquièrent les nouvelles les plus internationales ou les plus surprenantes, notamment parce qu’ils le font en faisant autre chose. Moins enclin à zapper (puisqu’on fait autre chose), on y découvre donc plus facilement des choses qui ne nous intéressent pas et donc nous surprennent. En minimisant nos choix, la radio est un moteur de sérendipité. Pour Zuckerman, nous devons trouver de meilleures façons de soutenir les médias longs, ceux qui encouragent le hasard…

. Le piège de la consommation collaborative — Medium
Qu’advient-il de notre sécurité financière quand nous louons nos canapés, nos voitures ou nos maisons ? interroge Mark Egerman. Dans “Le piège du double revenu”, Elizabeth Warren et Amelia Tyagi, décrivent comment les familles de la classe moyenne deviennent plus vulnérables financièrement quand les deux parents travaillent. Certes, ils ont plus de revenus, mais ils demeurent en concurrence sur les mêmes ressources limitées (maisons, garde des enfants…) ce qui fait monter les prix, les coûts jusqu’à finir par consommer le revenu supplémentaire généré. Au final les familles avec deux revenus avec moins de revenus de garde dans les années 2000, que les familles où un seul parent travaillait dans les années 70. Enfin, les familles où un seul parent travaillait avaient un filet de sécurité possible. N’est-ce pas ce qui risque de se passer avec l’économie collaborative ? Certaines personnes ne peuvent payer leur loyer si elle ne loue pas un canapé chez elles. Les gens qui en sont à louer les vêtements de leurs placards ne sont pas dans une position de négociation. Est-ce que l’économie du partage est vraiment un avantage, à terme ?

. Il y a une science du trafic piéton, et elle peut aider à redessiner nos villes – Wired.com
Pour le cabinet d’urbanisme Space Syntax – http://www.spacesyntax.com -, la syntaxe de l’espace, étudier les déplacements piétonniers pour les optimiser est essentiel à tout remodelage urbain.

. Ce qu’il y a de mieux après les Big data ? Des données encore plus volumineuse ! – Quartz
Des chercheurs ont établi que les entreprises qui utilisent les Big Data étaient plus productives que la moyenne des entreprises. D’autres ont montré que l’utilisation de données plus clairsemées conduisent à un avantage économique. Plus une société possède de données, plus elle peut améliorer sa puissance prédictive. L’ogre ne va apaiser sa faim demain…

. Pour la CNIL, 18 % des Français sont « suspects » – BUG BROTHER
“La CNIL a été créée pour nous protéger du fichage policier” rappelle Jean-Marc Manach. Il est tant qu’elle devienne l’autorité indépendante dont nous avons besoin.

. [pop-up] urbain » Les urbains ne savent pas sauter !
Du saut, des jeux vidéo à la ville. De la pratique vidéoludique au base-jumping…

. Les investissements directs étrangers en France s’effondrent – LeMonde.fr
Les nouveaux investissements directs étrangers (IDE) en France ont chuté de 77 % en 2013, pour tomber à 5,7 milliards de dollars, soit 4,1 milliards d’euros, selon les données publiées mardi 28 janvier par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced), alors qu’ils ont crû de 11 % sur l’ensemble de la planète. Depuis 2012, les IDE sont plus importants dans les pays en voie de développement que dans les pays développés : http://unctad.org/en/PublicationsLibrary/webdiaeia2014d1_en.pdf Pour Alexandre Delaigue, les IDE sont très volatiles d’une année l’autre, sans qu’il soit nécessaire de s’en inquiéter. L’article du Monde correspond plus à un récit libéral qu’autre chose : http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2014/02/01/la-france-linvestissement-et-le-biais-de-narration.html

. Un carte pour changer notre rapport au transport – The Atlantic Cities
Emily Badger pour The Atlantic Cities revient sur la publication d’une cartographie par l’observatoire de l’accessibilité de l’université du Minnesota qui s’est intéressé non pas au coût du voyage, mais à sa valeur. Plutôt que de savoir combien de temps il me faut pour rejoindre mon travail, la carte (de la région de St Paul/Minneapolis) représente le nombre d’emplois potentiels que je peux joindre en une demi-heure, combien de commerces sont accessibles en voiture en 5 minutes ? Bref, quel endroit de la ville me donne accès au meilleur de la ville ?

. Big Data : la nouvelle ère des discriminations – Harvard Business Review
Pour Michael Schrage, les Big Data permettent de tout connaître de ses clients, de ses employés, de ses partenaires… Mais qui dit Big data dit aussi Big dilemmes. Comment les sociétés vont-elles gérer cette information ? Faut-il mieux travailler certains segments de publics que d’autres ou décourager ceux qui risquent de devenir de mauvais clients ? Où commence la personnalisation et la segmentation et ou termine la discrimination ? Comment les entreprises demain justifieront-elles leurs segmentation ?

. Le zéro déchet s’installe en France – LeMonde.fr
En Italie, dans la petite ville de Capannori, Rossano Ercolini, pionnier du zéro déchet, a permis de faire reculer en 10 ans de 39 % la quantité de déchets produits par habitant et de parvenir à un taux de recyclage de 82 %, soit plus du double de la moyenne européenne. Pour cela, les promoteurs du Zero Waste recommandent : l’abandon du recours à l’incinération, la collecte en porte-à-porte des déchets organiques et le développement de l’écoconception des produits de consommation. Et en France ? Zero Waste France attend encore sa première collectivité… http://www.cniid.org

. Comment les achats in-App détruisent l’industrie du jeu – Baekdal.com
Pour le développeur et Game Designer Thomas Baekdal, l’industrie du jeu se tire une balle dans le pied avec les achats in-App. Tout plaisir de jouer est désormais terminé… On ne vous propose plus qu’une chose, acheter et acheter encore… et souvent, au final, à des prix bien plus élevés que ne le proposait l’industrie avant… Nous sommes face à une arnaque, une escroquerie qui risque surtout d’éloigner tous joueurs de ce type de jeux.

. Une voiture électrique DIY et Open source à monter soi-même en une heure – Co.Exist
Elle s’appelle Tabby : http://www.osvehicle.com/tabby-info/ Vidéo : http://vimeo.com/77204604

. La France, pays le plus technophobe ? – RslnMag
Selon une étude publiée par Microsoft – http://blogs.technet.com/cfs-file.ashx/__key/communityserver-components-sitefiles/2014-Jan-23-World-Economic-Forum-Annual-Meeting-_2D00_-Global-Opinion-Survey-_2E00__2E00__2E00_.pdf – les Français seraient les plus méfiants au sujet de l’impact du numérique sur nos vies. L’enquête qui porte sur 10 000 internautes à travers le monde, révèle encore que les sujets numériques dans lesquels les gens ont le plus confiance sont l’innovation commerciale, l’entrepreneuriat et l’éducation loin devant les liens familiaux, la sécurité et la confidentialité. Dans les pays en développement, 92 % ont con ! fiance dans les technologies, contre 67 % dans les pays développés.

. Classement des systèmes d’authentification (social login) – #Arobasenet
La bataille du marché des services d’authentification sociaux fait rage entre Facebook (51 %), Google+ (28 %), Yahoo ! (15 %), Twitter (4 %), Linked-in (1 %). Partout (mobile, sites d’ecommerce, sites de médias, sites de marques…), Facebook est majoritairement utilisé. Dommage que l’étude ne parle pas de l’authentification unique (non sociale) pour en montrer la part sur l’ensemble des formes d’authentification… Pas sûr que l’authentification sociale soit tant la règle que cela. La majorité des sites proposant encore (heureusement), leurs propres solutions d’authentification…

. Bienvenue dans un monde de service – PandoDaily.com
Google a pour habitude de prendre un produit cher et de le transformer en service gratuit ou presque. Arrivera-t-il demain à Nest ce qui est arrivé à Microsoft, quand Google a lancé GoogleDrive ?

Pour Manu Rekhi, ces exemples illustrent le changement en cours, le passage du produit au service. Bienvenue dans l’âge de la location. Les services d’abonnement prennent le relai des produits que l’on achetait. Et la consommation instantanée qu’ils promettent est la force motrice de ces services. Et Manu Rekhi d’égrainer une liste de services par abonnement existants dans tous les domaines possibles et imaginables… et ce pour quelques dollars par mois.

. Facebook ou la rumeur du quotidien | L’Atelier des icônes
Pour André Gunthert, Facebook a eut trois effets majeurs. “La première a été de mêler sans distinction contenus personnels et ressources médiatiques, unifiés par le filtre de la conversation. La deuxième a été de substituer la recommandation amicale à la consultation des médias pour prendre le pouls de l’actualité. La troisième a été de donner aux sources personnelles une visibilité équivalente à celle des sources médiatiques, par l’intégration et la normalisation de la présentation des contenus dans le flux de la timeline.”

Les réseaux sociaux ont remplacé notre journal quotidien parce que la pertinence de la recommandation du groupe d’amis s’est avérée supérieure à celle d’une rédaction, et parce que la conversation est l’espace naturel de l’appropriation de l’information. Ce faisant, ils ont renversé le modèle top-down des médiacultures.

Enfin, ils ont donné une visibilité sans précédent aux pratiques et aux goûts du grand public.

. Quand plus personne n’est un visage dans la foule – NYTimes.com
Comment utiliser les technologies de reconnaissance faciale dans le commerce ? En permettant aux commerçants de documenter la base de données de leurs clients, pour mieux leur permettre de reconnaître les bons clients des voleurs… C’est tout l’enjeu du VIP identification software : http://uk.nec.com/en_GB/emea/solutions_services/it_solutions/security/vip.html ou FaceFirst : http://www.facefirst.com Bienvenue au traitement à la gueule du client !

.le Défi Data+ | » EcoWattVisu
EcoWattVisu est une prototype de boitier qui analyse les sites d’alertes d’ERDF pour automatiser le délestage d’appareils domestiques lors de pic de consommation. http://ecowattvisu.wordpress.com

. DOSSIER • Bienvenue dans les villes du futur | Courrier international
Dans le dernier courrier International, un dossier sur les villes intelligentes, Masdar et Songdo.

. Eloge de la retenue sur les réseaux sociaux – Idées – Télérama.fr
A l’heure où la société ne cesse de nous inviter à la compétition, au dépassement, à l’épanouissement spectaculaire et “social”, le philosophe Pierre Zaoui fait l’éloge de la discrétion, comme un léger pas de côté qui ouvre au monde plus qu’il n’isole. Face à l’injonction à parader en permanence, se faire discret, c’est abdiquer sa volonté de puissance pour goûter la joie apaisante de laisser paraître les autres. Une autre forme de déconnexion ?

. Des détecteurs d’urine pour les sites publics – Springwise
Le Metro d’Atlanta a placé des détecteurs d’urine dans ses ascenseurs…

. La ligne de temps du futur lointain – BBC
Que nous arrivera-t-il dans 1000, 10 000, 1 000 000 d’années ?

. Comment un génie des maths a piraté OkCupid pour trouver le vrai amour- Wired Science
Passionnante plongée avec un mathématicien, Chris McKinlay, qui applique une fouille de donnée et construit des algorithmes pour optimiser ses rencontres sur OKcupid et trouver l’amour. Une autre manière de contourner les algorithmes des sites de rencontres et de montrer qu’ils sont loin d’être optimaux. Pour McKinlay, les algorithmes d’OKCupid sont certainement très bons, mais il est difficile que les gens se rencontrent s’ils n’ont pas répondus aux mêmes questions. D’où l’importance, pour lui, d’extraire les questions les plus répondues pour mieux faire matcher les algorithmes. Ses techniques sont expliqués dans un livre : http://christophermckinlay.net

. L’avenir terrifiant de la cybersécurité – Co.Exist
Trend Micro lance 2020 – http://2020.trendmicro.com/en/ – une web série sur les dangers informatiques en 2020…

. Entries/ IxD Awards
La liste des projets finalistes des Interaction Awards regorge de projets surprenants. Y flâner…

. Strawbees : le kit de construction total – Wired.com
Strawbees – https://www.kickstarter.com/projects/1624049406/strawbees-dream-big-build-bigger?ref=live – est un système de construction extrêmement simple permettant de construire tout et n’importe quoi pour un coût quasi nul. http://www.creatables.se

. La fouille de données révèle les surprenants comportements des utilisateurs des sites de rencontres – Technology Review
Sur les sites de rencontres, les hommes ont tendance à cherche des jeunes femmes, alors que les femmes mettent davantage l’accent sur le statut socio-économique de leurs partenaires potentiels. L’analyse qui a porté sur 200 000 utilisateurs du site de rencontre chinois baihe montre que les hommes envoient en moyenne 15 à 20 messages dès leur inscription et continuent au même rythme, alors que les femmes envoient deux fois plus de messages la première semaine avant de poursuivre à un taux beaucoup plus faible. Les hommes envoient plus de messages mais obtiennent bien moins de réponses. Autre enseignement, les femmes ont tendance à s’écarter beaucoup plus de leurs préférences déclarées que les hommes (notamment sur les attributs d’âge, de taille, de localisation…) mais sont moins souples que les hommes que l’état civil ou l ! e nombre d’enfants. Certains choix semblent parfaitement aléatoires (taille, niveau d’éducation), alors que d’autres demeurent très forts comme la différence d’âge ou la distance géographique. Reste que la probabilité de répondre est plus grande lorsque l’attribut de l’expéditeur correspond à la préférence exprimée du récepteur.

. L’internet des légumes – Wired.com
Dans un avenir pas si lointain auront nous des plantes cyborgs capables de nous dire quand elles ont besoin d’eau, quels parasites les ronges, à quels produits chimiques elles ont été exposées ? C’est ce que pense le chercheur italien Andrea Vitaletti et le programme européen Pleased – http://pleased-fp7.eu – en utilisant de l’électronique pour récupérer les signaux vitaux des plantes…

. Internet et médias sociaux : les grands chiffres et tendances 2014 – YouTube
5 min. de vidéo pour être à jour sur les chiffres des médias sociaux et des usages internet…

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *