Comment notre imagination se construit-elle ? – Technology Review

Carl Vondrick du MIT a mené une étrange expérience, rapporte la Technology Review. Il a utilisé des assemblages de pixels de couleurs aléatoires pour demander à des milliers d’humains de les identifier. La plupart du temps, ces images aléatoires apparaissent comme étant aléatoires, mais parfois, elles évoquent un objet. Vondrick et ses équipes ont mis en avant des images qui évoquaient des ballons ou des voitures par exemple. Or les images résultantes n’évoquaient ni une voiture floue, ni un type spécifique de voiture, mais un modèle général. La technique utilisée pourrait permettre de mieux comprendre le modèle visuel qu’utilise le cerveau humain pour distinguer les objets, basé sur le “bruit” et l’imagination. 

Une des découvertes intéressantes qu’on fait Vondrick et ses collègues est qu’il existe des différences culturelles de ces modèles imaginaires. Les Indiens ont un modèle de ballon qui correspond à un flou circulaire rouge, alors qu’il est orange ou brun pour les Américain. La raison est à chercher dans le fait que le ballon de cricket est rouge en Inde, alors que celui du basket-ball et du football américain est orange/brun. Lorsque l’équipe a demandé à des gens de Singapour d’identifier des voitures, le modèle résultant semble montrer une voiture de face, alors qu’aux Etats-Unis le modèle montre plutôt une voiture de côté. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *