Retail poisoning, perturber la consommation – We Make Money Not Art

Regine Debatty sur We Make Money Not Art, revient sur une conférence donnée par le chercheur et artiste Benjamin Gaulon lors du festival Accès à Pau sur le retail poisoning, l’intoxication du commerce de détail, clin d’oeil au torrent poisoning, une offensive des industries du divertissement pour intoxiquer les réseaux P2P de faux fichiers. L’idée du retail poisoning est de perturber le consumérisme par des actions critiques là même où les produits sont vendus.

Et Regine Debatty de donner nombre d’exemples tirés de la présentation de Benjamin Gaulon (et du tumblr consacré au sujet), allant d’actions échangeant les boîtes vocales de Barbie avec celles de figurines de GI Joe, au camouflage urbain de Sabine Keric et Yvonne Bayer pour se fondre dans les produits proposés par les grands magasins… à la construction de sculptures dans les magasins de bricolage par Antoine Lejolivet et Paul Souviron, au hack des ordinateurs des Apple Store par Benjamin Gaulon… aux autocollants d’Evan Roth à déposer sur des produits pour signaler qu’ils sont accessibles gratuitement en ligne…

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *