Les applications mobiles sont-elles obsolètes ? – Fred Cavazza

image

On savait déjà que les applications n’étaient plus la voix royale pour faire rencontrer vos contenus ou produits au public. Frédéric Cavazza en remet une couche, en rappelant que les applications mobiles ne sont qu’un moyen d’être présent sur les smartphones… Et peut-être pas le plus pertinent, notamment parce qu’elles sont coûteuses à produire, que la compétition sur les magasins d’applications est devenue trop forte, qu’elles ne couvrent pas tous les besoins. Faut-il donc proposer aux gens d’ajouter une nouvelle icône sur leur smartphone ? Trop souvent, c’est mal connaître les priorités des mobinautes, qui ont d’autres priorités que de télécharger, installer, paramétrer et utiliser votre application. 

Après avoir fait la démonstration de la difficulté pour un utilisateur à accéder à du contenu depuis son mobile (qui nécessite de chercher du contenu sur son téléphone, de passer la pub, d’éviter les redirections vers le téléchargement de l’application, de l’installer, de créer un compte… autant d’actions qui prennent trop de temps en situation de mobilité), Cavazza conclut : “Si vous n’êtes pas capable de satisfaire le besoin d’un mobinaute en 5 secondes, alors vous n’existez pas”. Proposer des sites web adaptés aux terminaux mobiles, de travailler avec les plateformes d’assistants personnels (Siri, Google Now, Windows Cortana…)… 

MAJ : Eyeo, l’éditeur d’Adblock, vient de lancer un navigateur intégrant un système de blocage publicitaire pour téléphones mobiles Android, rapporte Zdnet. De quoi accélérer encore la remise en cause… 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *