Noël Mamère est-il plus dangereux qu’une saucisse – ClasseEco

Sur son excellent blog, l’économiste Alexandre Delaigue nous rappelle combien nous avons du mal à évaluer le risque. Pour nous aider à dépasser notre incapacité chronique à comprendre les probabilités et nous aider à prendre des décisions, il revient sur les travaux du statisticien David Speigelhalter, à l’origine des concepts de microvie et de micromort.

“Une micromort est une chance sur un million de mourir. Cela correspond à
la dose moyenne de risque que vous rencontrez un jour normal ; des
activités risquées menées ce jour-là vous ajoutent des micromorts. Par
exemple, une anesthésie générale donne une chance sur 100 000 de décès,
ce qui n’est pas très explicite ; si on vous dit que cela fait 10
micromorts, soit 10 fois le risque quotidien moyen, c’est plus clair. De
même, une journée au ski correspond à une micromort, comme 370 km en
voiture ou 32 km à vélo. Une plongée correspond à 5 micromorts, courir
un marathon à 7.

La microvie est
elle utilisée pour évaluer les risques cumulatifs. En effet, si vous
faites un trajet en voiture aujourd’hui et que vous y survivez, demain,
votre niveau de risque est remis à zéro. Mais certains risques se
cumulent dans le temps, comme le tabagisme, le manque d’exercice
physique ou les mauvaises habitudes alimentaires. Une microvie
correspond à 30 minutes d’espérance de vie supplémentaire. Fumer un
paquet de cigarettes, par exemple, vous coûtera environ 10 microvies,
soit 5 heures d’espérance de vie. Fumer un paquet par jour est alors
comme un vieillissement accéléré : votre corps vieillit comme si les
journées duraient 29 heures au lieu de 24.

20 minutes d’exercice dans une journée
vous rapportent une microvie (par contre, de manière intéressante,
l’exercice supplémentaire au delà de 20 mn apporte beaucoup moins).
Boire une dose d’alcool par jour apporte une microvie, par contre, les
doses suivantes vous coûtent des microvies (7 doses d’alcool, soit un
litre de bière, coûtent 2 microvies). Une heure passée devant
la télévision coûte une demi-microvie ; être une femme vous rapporte 4
microvies par jour par rapport au fait d’être un homme ; la dose de
radiations d’une radio des poumons coûte 2 microvies.

Le statisticien David Spiegelhalter, inventeur du concept de microvie, a même développé un calculateur en ligne qui vous permet de déterminer vos microvies en fonction de différents facteurs de risque.“

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *