Sursaturés : quand la culture de masse et de niche se renforcent l’une l’autre – Medium

Dans un billet pour Medium, la chercheuse Zeynep Tufekci dresse une intéressante réflexion sur culture de masse et culture de niche. Si la culture de masse est encore plus répandue à l’heure d’internet, les niches prospèrent également à mesure que la culture de masse se développe (et les cultures de niches sont devenues la culture de masse). 

L’internet a favorisé les dérives de la culture de masse : avec le net, nous avons eu accès à beaucoup plus de culture en dehors de la culture de masse. La chercheuse reconnaît n’avoir longtemps eu accès à la culture de masse, via la télévision, que dans les aéroports et dans les chambres d’hôtels. Pourtant, malgré cette coupure, elle est de plus en plus consciente de la culture de masse. L’ouverture actuelle rendue possible par la connectivité a à la fois fait tomber les structures qui protégeaient les cultures de niches et les barrières permettant de s’isoler de la culture de masse. Pour elle, il n’est pas étonnant que tout le monde se sente submergé par le contenu à mesure qu’il se sent aussi plus connecté. “A l’âge de la sursaturation des contenus, de l’attention, les cultures de masses et de niches ne sont plus séparés par des barrières structurelles. Tout est plus ouvert, mais l’attention n’est pas “plate”. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *