Pourquoi téléphonons-nous de moins en moins ? – Slate.fr

Alors que nous sommes de plus en plus nombreux à posséder un téléphone mobile, l’acte de téléphoner lui-même pourrait bien rejoindre le musée de nos pratiques, estime un article de la NPR, signalé par Slate.fr. Chez les ados, les SMS détrônent le coup de fil aux amis. La raison ? Certainement à trouver dans les prix des forfaits téléphoniques, mais pas seulement. “Une sonnerie de téléphone est à présent perçue comme une intrusion non souhaitée”. Pour danah boyd, les SMS sont plus privés que la voix et permettent des communications asynchrones, qui n’exigent pas votre présence immédiate, qui ne mobilisent pas votre totale attention. Via les médias sociaux, les gens savent déjà ce que vous faites… Ce qui limite la raison à devoir leur parler. Si l’article souligne pourquoi le contact direct mobilise plus notre attention, il n’explique pas pleinement, hélas, pourquoi le contact direct nous paraît plus difficile que le contact asynchrone. De quoi nous préserve-t-il ? De qui ?

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *