Demain, toutes les entreprises auront-elles un directeur général du bonheur ? – HC Online

Pour Soren Schonnemann, directeur général océanie de l’équipementier danois Jabra, dans quelques années, les grandes entreprises seront dotées d’un directeur général du bonheur pour résoudre le paradoxe de la productivité à laquelle elles sont toutes confrontées, explique-t-il dans une tribune pour HC online. Pour lui, c’est seulement par la motivation, la “carotte” et non par le bâton, qu’on pourra augmenter la productivité des employés que poursuivent toutes les entreprises. Redécouvrir la satisfaction au travail en construisant les solutions de productivité avec les employés est le meilleur moyen d’améliorer la satisfaction et la motivation. Qui fera donc les tâches qui ne motivent personne ?

On pourrait aussi se demander si focaliser sur les attitudes positives au travail n’est pas contre-productif. Quartz rapporte que les attitudes négatives ont aussi leurs avantages. Une série d’études (.pdf) publiée par la revue Relations Humaines suggère que l’expression de la colère en milieu de travail peut effectivement conduire à ce que davantage de personnes reconnaissent un problème et le résolvent. “Une émotion négative ne conduit pas toujours à un résultat négatif”. 

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *