L’information ne veut pas être libre – Framablog

Le toujours excellent Cory Doctorow, traduit par le Framablog, nous rappelle que gagner sa vie avec un travail créatif, c’est comme jouer à une multitude de loteries. “Chaque artiste qui a un succès commercial est un cas particulier et gagne sa vie d’une manière différente de ce que font tous les autres”. Et la plupart échouent.  "Personne n’a jamais vraiment trouvé un plan qui transformerait tous ceux qui veulent être des artistes en membres de la classe moyenne de la société". 

Cela signifie que la priorité des artistes ne devrait pas être de protéger les modèles économiques existants, car ils fonctionnent mal. “Ca devrait être de s’assurer que, quel que soit le modèle qui fonctionne en ce moment, ce modèle donne le contrôle, autant que possible, d’abord aux créateurs (…)”. Pour cela Doctorow propose 3 lois : 

– À chaque fois que quelqu’un met un cadenas sur quelque chose qui vous appartient et refuse de vous donner la clé, ce n’est pas pour vous procurer un avantage.

– La célébrité ne vous rendra pas riche, mais vous ne pouvez pas vendre votre art sans elle. C’est-à-dire, que la diversité tend à se réduire à mesure que la compétitivité se développe. 

– l’information ne veut pas être libre, ce sont les gens qui veulent l’être. 

Et d’inviter les artistes à s’opposer à la censure, à la surveillance et au contrôle… “si vous avez besoin de casser l’Internet pour réussir votre truc… alors vous êtes du mauvais côté de l’histoire.”

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *