Les derniers billets

Articles

Technologies : la responsabilité suffira-t-elle ?

Fin janvier, le think tank britannique DotEveryOne (@doteveryoneuk) organisait à Londres une conférence sur la responsabilité des technologies. « Aujourd’hui, trop de gens subissent des préjudices liés au manque de responsabilité des technologies », constate Catherine Miller responsable des politiques de DotEveryOne. « Nous avons besoin que la responsabilité technologique (…)

Articles

Lutter contre le réchauffement médiatique

La question attentionnelle a été reconfigurée ces dernières années par le développement du temps réel, c’est-à-dire par l’accélération du rythme de nos interactions médiatisées par les machines. Dans cette tribune, le sociologue Dominique Boullier,nous invite à nous intéresser à cette accélération pour trouver les moyens de la limiter, de la (…)

Articles

La vie, telle qu’elle pourrait être (2/3) : quelle vie, ailleurs ?

Dans l’article précédent, on a fait la connaissance avec Steven Benner, qui travaille depuis longtemps sur les formes artificielles d’ADN. Dans le Journal of Design and Science du MIT, il a participé à un long entretien avec l’historien des sciences Luis Campos, sur la nature de l’astrobiologie et sur les (…)

Articles

Des effets des outils sur nos pratiques : pourquoi les médecins détestent-ils leurs ordinateurs ?

Le chirurgien et journaliste Atul Gawande (@atul_gawande), célèbre pour son Checklist Manifesto (« Le manifeste de la liste de contrôle », un bestseller qui a permis aux chirurgiens de réduire les erreurs en salle d’opération par la pratique de la liste de contrôle pré-opératoire, cf. « Concrètement, comment rendre les algorithmes responsables et (…)

Articles

Startupeurs, des innovateurs ordinaires

Dans Les start-up, des entreprises comme les autres ?, les sociologues Michel Grossetti, Jean-François Barthe et Nathalie Chauvac du Laboratoire interdisciplinaire Solidarités, sociétés, territoires, livrent les résultats d’une longue enquête sociologique sur les entreprises innovantes et leurs fondateurs. À rebours des discours promotionnels de l’entrepreneuriat, leurs recherches dressent un autre portrait (…)

Articles

Rétro-design de l’attention : une responsabilité sans responsabilisation

Dans le traitement de la question attentionnelle, les acteurs qui l’exploitent, renvoie toujours l’utilisateur à sa propre responsabilité. Si les écrans semblent les boucs émissaires idéaux de tous les troubles attentionnels, reconquérir sa liberté cognitive, elle, relève toujours de la seule responsabilité de l’usager. Qu’importe si une multitude de développeurs (…)

Plus d'articles