ASP, clients légers et fusions-acquisitions : quel rapport ?