L’archivage automatique des sites internet en guise de dépôt légal

Le projet de loi sur la société de l’information (PLSI), adopté en conseil des ministres mercredi 13 juin, prévoit de soumettre tout éditeur de site internet à une obligation de dépôt légal. Afin de simplifier les procédures, les organismes dépositaires, dont notamment la Bibliothèque nationale de France (BNF) et l’Institut national de l’audiovisuel (INA), pourront "procéder eux-mêmes à cette collecte selon des procédures automatiques", précise l’article 10 du PLSI. En clair : la BNF et l’INA, les deux organismes désignés pour cette tâche d’archivage, devront "aspirer" les sites internet français, y compris les pages personnelles. Reste tout de même à savoir quels sites seront "aspirés", comment va se faire l’archivage des sites dynamiques et des flux en streaming, comment et qui pourra interroger cette ou ces bases de données ? Sans compter qu’il demeure également des problèmes légaux sur la conservation et la mise à disposition de contenus produits par d’autres… Un vaste chantiers s’ouvre à nos amis bibliothécaires.
L’info : http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?ID=2089163&nl=zdnews

À lire aussi sur internetactu.net