Pourquoi les systèmes de micropaiements ne marchent-ils pas ?

Selon le blogueur et consultant Clay Shirky, les systèmes de micropaiements (du type BitPass, etc.) ont d’abord échoué parce qu’ils sont une réponse inadaptée à la tendance vers le contenu libre et gratuit. Selon lui, les coûts mentaux de transaction pour le numérique n’ont pas le même « niveau » que les coûts mentaux pour un produit physique, même s’il s’agit d’un bout de disquette en plastique. Ainsi, la barrière à l’entrée du micropaiement dépasserait la valeur du contenu demandé et découragerait l’achat.
Mais le fait que les contenus numériques puissent être distribués à des milliards de personnes sans coût additionnels (contrairement au monde réel, où la diffusion de chaque exemplaire à un coût), n’explique pas entièrement que des gens rendent leur travail disponible gratuitement. Selon Clay Shirky, cette différence tient au fait que les internautes cherchent avant tout à se faire connaître et reconnaître comme des artistes plus que comme des éditeurs. Avant, pour qu’un auteur soit célèbre, beaucoup de gens devaient l’avoir lu, et donc avoir payé ses livres. Aujourd’hui, avec la possibilité offerte de s’auto-éditer via le web, il faut choisir entre la fortune et la renommée. Et libérer son contenu donne un avantage concurrentiel certain par rapport à ceux qui choisissent de vendre leur production.
L’info : http://slashdot.org/article.pl?sid=03/09/13/1750232
L’article de Clay Shirky : http://shirky.com/writings/fame_vs_fortune.html
En attendant, de nouveaux systèmes de micropaiements continuent de fleurir, comme nous le rappelle Courrier International, tel BitPass ou RedPaper, des solutions qui permettent de faire de micro transactions (quelques cents).
L’info : http://www.courrierinternational.com/numeros/671/1692003_multimedia.asp?TYPE=multimedia
RedPaper : http://www.redpaper.com
BitPass : http://www.bitpass.com

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *