Le stethosphone à l’étude

Par le 22/02/01 | Aucun commentaire | 470 lectures | Impression

Selon le magazine New Scientist, des chercheurs des Bell Labs ont découvert que le signal émis par les mobiles détectait le pouls et la respiration d’une personne. Certaines micro-ondes transmises par l’antenne d’un téléphone portable à très basse fréquence rebondissent en fait depuis la poitrine, le coeur et les poumons de son utilisateur vers l’appareil lui-même. Cette découverte devrait permettre de localiser des survivants lors de catastrophes naturelles, mais aussi, de manière plus courante, permettre aux médecins de mesurer et contrôler à distance les battements de coeur et la respiration de leurs patients. Il suffit pour cela de placer son téléphone allumé et stable à quelques centimètres de la poitrine du patient. Bell Labs étudie un circuit spécial pour que les téléphones portables soient capables d’enregistrer des signaux vitaux.
L’info : http://www.besok.com et http://www.newscientist.com et http://fr.news.yahoo.com/010207/2/vwj6.html
Bell Labs Innovations : http://www.bell-labs.com

Sur ces mêmes sujets

Les commentaires sont fermés.