Jardinage

Par le 02/12/03 | Aucun commentaire | 783 lectures | Impression

Les grands-mères technophobes et férues de jardinage risquent de ne pas apprécier mais il faut bien vivre avec son temps : une société française, Bionatics, vient de lancer un service d’achat de plantes virtuelles sous le sobriquet de Plant on demand. Comme de surcroît chaque graine virtuelle comporte une expression du code génétique de la plante et est compatible avec des générateurs de plante développés par la même société, les combinaisons sont ainsi démultipliées.
L’idée n’est pas aussi saugrenue qu’elle n’y paraît puisque le modèle économique prévoit, outre la sempiternelle diminution du prix en fonction de la quantité achetée, un système d’achat par crédit permettant au client de venir télécharger à souhait les graines sur le site internet.
Cela règle au moins la question de la température pour les plantes sensibles…
L’info : http://www.3dvf.com/modules/publish/_1046_1.html
Marguerites, bonsaïs et autres palmiers virtuels à télécharger : http://www.bionatics.com

Sur ces mêmes sujets

Les commentaires sont fermés.