Contestations du vote électronique

En Californie, les sénateurs souhaitent stopper l’utilisation de machines à voter sans papier pour éviter le fiasco qu’à connu la Floride aux élections de 2000. Il faut reconnaître que les problèmes se multiplient : six machines à voter utilisées récemment en Caroline du Nord ont « perdu » 436 bulletins de vote suite à un problème logiciel. Dans le comté de Napa au Nord de la Californie, des machines utilisées pour les primaires ont oublié d’enregistrer des votes.
L’info : http://www.wired.com/news/evote/
En France, l’expérimentation brestoise suscite également des réactions. François Nonnenmacher pointe du doigt les nombreux problèmes recensés :
– les machines à voter ne fournissent aucune trace papier d’un vote ;
– les machines à voter sont construites sur des technologies propriétaires, sans transparence du code ni de l’architecture technique ;
– les incidents sont trop nombreux et la société Diebold, principal fournisseur de machines à voter aux Etats-Unis n’en finit pas d’accumuler les scandales.
L’info : http://www.padawan.info/fr/politique/le_scandale_du_vote_electronique_arrive_en_france.html et http://www.padawan.info/fr/politique/halte_au_vote_electronique_.html#comments
L’expérimentation brestoise : http://www.fing.org/index.php?num=4680,2
Le projet Open Vote Foundation a pour ambition d’établir des standards ouverts et sûrs pour les machines de vote électronique : http://open-vote.org

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *