Rfid : les consommateurs apprennent à connaître, et à craindre

Selon une enquête commune des cabinets BIGresearch et Artafact, plus du tiers des consommateurs américains ont entendu parler de la technologie Rfid – mais ils sont plus de la moitié à considérer que son usage dans la distribution est dangereux pour leur vie privée.

L’association Caspian (Consumers Against Supermarket Privacy Invasion and Numbering), qui considère les puces Rfid comme des « puces espionnes« , entretient la méfiance et lance un boycott mondial contre les magasins Tesco, qui viennent d’annoncer une extension de ses tests de Rfid à de nouveaux articles et de nouveaux magasins.

Les professionnels se veulent pourtant rassurants – du moins à court terme : « La technologie Rfid reste encore très fruste et il est peu probable que Tesco puisse mettre en danger la vie privée de quiconque au-delà d’un rayon de quelques mètres », explique John Madelin de RSA Security à Vnunet.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *