Utopia : le grand projet « fibre » des petites villes

Carte d'Utopia Après des années de débats et de disputes juridiques, six villes de l’Etat de l’Utah (Etats-Unis) engagent les travaux de construction du réseau « inter-local » en fibre optique Utopia. En un an, 50 000 bâtiments et foyers devraient être raccordés à la fibre optique, avec un débit de 10 à 100 Mbps, pour un coût de 85 millions de dollars. La phase suivante devrait concerner les huit autres villes membres de l’Utah Telecommunication Open Infrastructure Agency (Utopia), pour atteindre au total 140 000 entreprises, bâtiments publics et domiciles. Le coût total par foyer raccordé serait, selon les plans, de 1 170 $ (environ 1000 euros).

L’opération est originale à plusieurs titres et repose sur certains paris. Son modèle économique repose sur la location de l’accès au réseau à des fournisseurs d’accès, opérateurs télécom et fournisseurs de services privés – la construction du réseau étant de ce fait financée par l’emprunt et non (du moins si la rentabilité est au rendez-vous…) par l’impôt, ce qui serait interdit aux Etats-Unis. Le réseau sera donc « neutre » et ne fournira pas en lui-même de services aux utilisateurs. Les 14 villes participantes partagent le risque et interconnectent leurs réseaux de manière à permettre aux fournisseurs de services d’atteindre en une fois un bassin de population suffisamment attractif. A ce stade, cependant, les fournisseurs ne semblent pas se bousculer et l’opposition représentée l’opérateur télécom local, Qwest, ainsi que le câblo-opérateur Comcast, n’a pas désarmé.

(via News.com et (.pdf) Broadband Properties)

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *