La « Longue Queue » s’applique-t-elle aux relations humaines ?

La courbe de l'intensité des relations par mail ressemble à celle de la Longue QueueLa courbe de distribution temporelle des relations humaines ressemble-t-elle à celle que décrit Chris Anderson dans son article « La Longue Queue » ?
C’est la question que pose Alex Barnett en s’inspirant de la communication d’Adam Perer, Ben Schneiderman et Douglas W. Oard intitulée « Utiliser le rythme des relations pour comprendre nos archives e-mail« . Ces chercheurs du laboratoire des interactions homme-machine (HCI) de l’université du Maryland ont analysé quinze années d’archives e-mail d’un individu, soit 45 000 messages échangés avec 4 000 relations différentes. La courbe de concentration de nos relations électroniques ressemble fort à celle de la « Longue Queue ». Beaucoup d’interactions avec quelques personnes, compensent le peu de messages que nous échangeons avec de nombreux correspondants occasionnels (via Smart Mobs).

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *