Une puce qui fonctionne comme le cerveau

Jeff Hawkins Alors même qu’il co-fondait avec Donna Dubinsky Palm Computing, puis Handspring, Jeff Hawkins poursuivait une autre passion : l’étude du fonctionnement du cerveau. Le livre qu’il tire de ses travaux, « On Intelligence » (« A propos de l’intelligence ») propose modestement « une théorie complète du fonctionnement du cerveau » – plus précisément, du néocortex, le siège de l’intelligence. En synthèse, le néocortex serait avant tout un dispositif mémoriel, qui archive des expériences sous la forme de « schémas » et s’en sert pour comprendre le présent, apprendre, prévoir l’avenir et agir.

Retour à l’informatique : cette théorie pourrait s’appliquer à la création d’une nouvelle forme de mémoire informatique, la « mémoire temporelle hiérarchique », qui reproduirait le fonctionnement du cerveau humain. C’est l’objet de la nouvelle start-up de Hawkins et Dubinsky, associés au jeune ingénieur Dileep George : Numenta. En stockant et exploitant des « schémas », les puces de Numenta seraient capables de résoudre certains problèmes d’une manière infiniment plus rapide qu’un processeur traditionnel. Des domaines tels que la reconnaissance de formes ou l’intelligence artificielle pourraient effectuer des pas de géant. Et ces puces, dotées de « sens » dont nous ne disposons pas (tels que la vision infrarouge), capables de coopérer entre elles, pourraient étendre – ou dépasser ? – les capacités des intelligences humaines.

À lire aussi sur internetactu.net

3 commentaires

  1. L’ouvrage d’Hawkins (qui devrait paraître aux Éditions CampusPress sous le titre Intelligence) passionnant. Les machines intelligentes qui y sont proposées ne sont pas des R2D2 de science-fiction mais des applications pratiques et pragmatiques : des systèmes de surveillances développés et intelligents, des voitures capables d’anticiper les imprévus de la circulation routièr, etc (les limites ne résidant que dans notre propre imagination).
    De quoi révolutionner la robotique et l’approche de l’intelligence artificielle.

  2. Cet ouvrage fascinant rapportera le Nobel a son auteur j’espere !! Je n’avais rien lu d’aussi excitant depuis les Robots d’Asimov !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *