Les Rfid révolutionnent le merchandising

Des professeurs de marketing de Wharton ont étudié les données recueillies pour la première fois par des puces d’identification radio (Rfid) situés sur des caddies de consommateurs afin de mieux comprendre la circulation des consommateurs dans les supermarchés.

En se focalisant uniquement sur l’itinéraire des acheteurs (et non sur la nature de leurs achats), l’étude remet en cause bien des idées reçues sur le mode de déplacement des clients dans un magasin : comment ils organisent leur parcours depuis l’entrée jusqu’à la sortie du magasin, comment ils choisissent les allées et dans quel sens ils les parcourent, comment ils partagent leur temps entre le périmètre extérieur du magasin et les allées, etc. On apprend ainsi que les consommateurs circulent plutôt dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, qu’ils naviguent avant tout dans les allées périphériques et ne font que des excursions dans les rayons, que leur rythme d’achat s’accélère à mesure qu’ils approchent de la caisse, etc.

Les auteurs de l’étude estiment que leurs résultats devraient avoir des implications importantes sur les règles des placement de produits, la disposition des magasins et la mise en avant de produits. Via Smart Mobs.

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

  1. D’autres articles sur le sujet ici :
    Blog ouvert sur le merchandising dans le commerce spécialisé : les outils et les méthodes merchandising pour donner les effets de levier aux enseignes de distribution dans l’environnement socio culturel de l’Europe latine, approches sociologiques et pragmatiques des ‘best practices’, du concept à l’ECR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *