« Qui veut posséder le contenu ? »

Jeff Jarvis

« La distribution n’est pas reine.

Le contenu n’est pas roi.

La conversation est le royaume.

La guerre est finie et l’armée des non-combattants – celle que nous composons, nous qui n’avons ni responsabilités, ni armes -, a gagné. Les puissants qui possèdent les gros pistolets ne le savent pas. Mais ils ont perdus.

Dans notre monde post-média, post-pénurie, open-source, d’économie du don, des médias 2.0, du web 2.0, notre monde d’individus connectés et équipés, la valeur ne réside plus dans la détention exclusive des choses. La valeur ne réside plus dans la possession des contenus ou des canaux de distribution.

La valeur est dans les relations. La valeur est dans la confiance.

[…]

Le contenu est passager, sa valeur périssable, ses chances de succès réduites. Vous pensez que votre article ou livre ou film ou chanson ou exposition vaut une fortune et dans une économie de hit-parades, si vous êtes follement chanceux, vous pourriez avoir raison. Mais de nos jours tout le monde peu créer du contenu. Et grâce à la puissance du lien – et de la confiance qu’il transporte – n’importe qui peut le rendre visible au monde entier.

Une partie de cette nouvelle brassée de contenu est nulle ? Bien sûr. Mais beaucoup de contenu des anciens médias étaient tout aussi nuls. Ne calculez pas les proportions. Considérez plutôt le volume brut de qualité : il y a tout simplement plus de bonnes choses en circulation qu’il ne pouvait y en avoir avant. Et ce contenu peut être créé à des coûts incroyablement bas, voire nuls.

Il n’y a aucune pénurie de bonne matière. Et quand il n’y a pas pénurie, la valeur attachée à la possession d’un produit autrefois rare diminue, puis disparaît.

[…]

Dans ce nouvel âge, vous n’avez pas intérêt à posséder le contenu ou le tuyau qui le délivre. Vous avez intérêt à participer à ce que les gens veulent faire par eux-mêmes. Il ne s’agit pas d’extraire de la valeur. Il s’agit d’ajouter de la valeur. Vous ne devez pas construire des murs, des barrières ou des jardins pour empêcher les gens de faire ce qu’ils veulent faire sans vous. Vous devez leur donner les moyens de faire ce qu’ils veulent faire. Vous voulez vous joindre à eux.

Une fois que vous aurez accepté cela, vous verrez que vous pourrez croître beaucoup plus fort, beaucoup plus vite, avec beaucoup moins de charges et de risques.

Ne possédez pas le contenu. Aidez les gens à produire, à trouver, à recréer, à recommander et à enregistrer le contenu qu’ils désirent. Ne possédez pas la distribution. Gagnez la confiance des gens et aidez-les à employer le moyen de distribution et le média qu’ils aiment pour trouver ce qu’ils veulent. »

Jeff Jarvis

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

  1. Pas de réaction ?

    Etonnant, ça ressemble étrangement à un manifeste révolutionnaire pour un nouveau monde.

    J’avoues être encore un peu sous le choc comme si soudainement je découvrais un nouveau continent.

    Il n’y a qu’à moi que ça fait cet effet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *