Un ordinateur portable par enfant

Par le 04/10/05 | 10 commentaires | 1,703 lectures | Impression

Le rêve de Nicholas Negroponte, co-fondateur du Media Lab au Massachusetts Institute of Technology, de doter des centaines de millions d’enfants de pays en voie de développement d’un ordinateur portable est chaque jour plus près de se réaliser.

Negroponte et ses partenaires ont révéle les premières spécifications du prototype. Parmis les nombreuses innovations de l’appareil, signalons surtout les efforts qui ont été fait pour qu’il soit solide et adapté aux pays chauds, secs ou humides. Il pourra fonctionner de manière autonome grâce à un système électrogène à manivelle. Son écran consommera peu d’énergie et permettra de lire les informations selon la luminosité ambiante.

Reste encore à engranger les pré-commandes afin de faciliter des économies d’échelles qui permettront au prix de l’ordinateur d’atteindre les 100 dollars. Alors que la fabrication devrait commencer en 2006, les promoteurs du projet affirment être déjà en négociation avancée avec des pays comme la Chine, le Brésil, la Thaïlande, l’Afrique du Sud et l’Egypte… Et l’Etat du Massachussetts qui voudrait en équiper les écoliers des quartiers défavorisés.

Via Jean-Pierre Cloutier, 01net, l’Atelier, la Technology Review

Sur ces mêmes sujets

Rétroliens

  1. Ordinateur enfant » Blog Archive » Sonnerie polyphonique
  2. Ordinateur enfant » Blog Archive » NASLite

8 commentaires

  1. par wapasha

    Ha la la… le néoliberalisme et ses ecoeurantes priorités… donnez leur d’abord les moyens de se loger, de se nourrir, de se soigner avant de les coromprent de vos outils capitalistes.

  2. par julien

    Par rapport au commentaire précédent :
    Sans vouloir être dogmatique, donner du poisson à quelqu’un un jour, il mangera ce jour là, apprenez-lui à pêcher, il mangera toute sa vie.

    Par rapport au projet :
    sans connaitre le détail de l’objet, à ce prix, et avec toutes ces fonctionnalités, cet objet pourrait aussi interesser les entreprises ou les particuliers européens.

  3. par maeva

    réponse à “wapasha” :
    lelibéralisme qu’il soit “néo” ou pas, c’est la liberté de s’exprimer, d’échanger, et surtout de proposer des idées !
    Chercher des solutions, c’est déjà avancer !
    Rejeter tout en bloc, sous prétexte que tout système économique est “pourri”, c’est reculer !

    Pour en revenir au sujet important, j’adhère complètement à ce projet.
    L’ordinateur est l’outil indispensable de demain. Permettre l’accès, au plus grand nombre d’écolier, à cet outil, est important.
    Et tant mieux si les entrprises font du business.

    Arrêtons le règne du dogmatisme :
    - Il faut une économie de marché.
    - Il faut être humaniste et altruiste.
    Tout le monde avance dans le même bateau ….

  4. par Ben

    Pour repondre au post précédent :
    Le libéralisme est une pensée philosophique, le néo-libéralisme est une doctrine économique.
    “Arrêtons le règne du dogmatisme :”
    Absolument d’accord, mais ou est le dogmatisme ?

    “- Il faut une économie de marché.
    - Il faut être humaniste et altruiste.”
    Ah, il est la : deux dogme suivent la première phrase, pleine de sens… Peut-on me rapeller le nom de cette figure de style ? Oxymore ou antiphrase ?

    Pour en revenir au sujet, la raison d’être du projet est plutôt positive, mais :
    -Quels logiciels dans la machine…?
    -Quid de l’accés à l’internet ?
    -Et surtout la symbolique du PC à manivelle…imaginez…

    Donc donner au plus grand nombre l’accés au ressources numériques, d’accord, mais il y a des priorités et des urgences à regler certainement avant. De plus, la logique altruiste des entreprise impliquées dans le projet devra être mesurée. Pourquoi ne pas envisager, pour suivre une logique economique “pas chère” (- de 100$) l’utilisation de logiciels libres, et même d’OS libres ?

    Plus globalement, il ne faudrai pas que cette mesure utilise les fond classique de l’aide au dévellopement, mais soit un plus. Et il pourrai être envisagé que ces ordinateurs puissent être fabriqué dans les PVD visés par la mesure.

    Bref, plusieurs questions sur ce sujet. A suivre de pret…

  5. sera t il possible de trouver un ordinateur portable a ce prix dans les commerces en informatique dans quelque année .?

    un portable pour moin de 100$ dollars

  6. par Lord Predator

    Je suis totalement d’accord avec julien, il vaut mieux donner un bon coup aux devellopement grace notament a l’education que de les entretenirs a coup d’association toute leurs vie, pour repondre a ben se sont deja des logiciels et un systeme d’exploitation libre qui va etre utiliser (zimaginer si on avait pris windaube sa ferait deja le pris de la machine lol), pour l’acces internet ya deja du wifi integrer et il essaye de le fournir a bas prix massivement (comment j’en sais rien) enfin la symbolique du PC à manivelle certe est deplorable mais t’espere comeme pas utiliser une prise electrique dans des villages paumer…

  7. Cher Monsieur,
    Je suis très ému par cette contribution notable qui certainement viendra diminuer le coefficient d’incertitude et d’inquiétude des enfants et éducateurs des pays en développement. Ils sont touours nombreux élèves et parents qui n’ont pas un accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.Ils restent également nombreux qui suivent les cours assis à même le sol et écrivent encore une ardoise sur les cuisses. Nombreux également sont encore les enseignants et les apprenants qui vivent dans des zones sans électricité
    Enseignant de formation, je vous félicite tout en vous exortant de parcourir l’Afrique pour apporter votre contribution à la CREATION DES MAISONS DES JEUNES ET DE LA CULTURE, cadres propices pour l’encadrement des jeunes et leur initiation facile à l’outil informatique .
    Vivement que cet outil parvienne à nos jeunes et que des cadres soient formés pour vulgariser l’usage de l’informatique.
    Vice -Président d’une Association de jeunes, nous restons prêts pour son acquisition dans notre projet.
    Magloire KEDE ONANA Enseignant-chercheur en politiques éducatives.France

  8. par CLAUDE BEKOMBO JABEA

    Cher Monsieur Nicholas Negroponte, co-fondateur du Media Lab au Massachusetts Institute of Technology, permettez moi tout d’abord de m’emouvoir à la suite de M.KEDE ONANA magloire qui a été mon enseignant au Cameroun en 1996 en terminale ,je suis content qu’il soit en france et continue la quete de la science. En ce qui nous concerne les ordinateurs surtout portable sont des outils indispensables pour le developpement academique et surtout l’integration dans le monde globalisé.
    Nous venons de finir un troisiéme cycle en droit fondamentaux à travers le campus numérique de l’université de nantes je ne vous exprime pas les difficiultés vecus entre coupure d’electricité nocive, depart de la connection internet intempestive… je vous passe les details.
    Aussi voudrions nous vous suggerer de ne pas passer par les gouvernement des pays en developpement qui comme le presente transparancy international ne sont pas les models de probité pour etre sure que vos ordinateur arriverons aux bebeficiaires.IL VAUT MIEUX COMPOSER AVES LES ASSOCIATIONS ET ONG comme relais pour la reussite de votre oeuvre.
    C’est tres louableMonsieur Nicholas Negroponte appliquez mon conseil pour ne pas etre decu par la bureaucratie des pays sous devellopes
    CLAUDE BEKOMBO JABEA chercheur en droit du sport,Cameroun.