L’avenir appartient à RFID

Image extraite du film de Chris OakleyLes environnements de puces qui communiquent entre elles et nous aident à être plus intelligents se multiplient et donnent lieu à des représentations assez extrêmes et antagonistes du futur. Le Catalogue, une impressionnante vidéo de l’artiste Chris Oakley, présente la face noire de l’utilisation des puces intelligentes : ici, elles servent à traquer les habitudes de consommation de tout un chacun en détaillant notre consommation comme elles nous désabilleraient du regard. Via We make money not art.

C’est tout le contraire pour Stéphanie Olsen de Cnet, qui présente le bloc opératoire du futur, où le réseau de puces intelligentes aide le chirurgien à diminuer les erreurs en surveillant instruments, patients, données et actes chirurgicaux. Ce bloc opératoire expérimental est déjà en fonction au Massachusetts General Hospital et traite chaque semaine une vingtaine de patients.

Tagged est une exposition qui vise à informer et développer le débat autour des RFID. L’installation consiste en une étagère d’objets quotidien dont nous sommes invités à comprendre l’histoire en les passant devant un scanner qui permet d’accéder à leur histoire racontée sous forme multimédia. Via We make money not art.

Le Tagged World Project a développé un système qui capture les comportements humains utilisant des étiquettes intelligentes et utilise les données recueillies pour modéliser et prévoir les comportements des utilisateurs. Conséquence par exemple : votre système vous alerte si vous essayez de sortir de chez vous sans vos clefs. Via Smart Mobs.

Profitons-en pour signaler cet intéressant Workshop néerlandais qui vient, pour la seconde édition, de s’interroger sur les usages artistiques des puces Rfid (les compte rendus de la première édition sont par ici).

À lire aussi sur internetactu.net

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *