Le cinéma numérique : un allié pour combattre le piratage ?

C’est ce qu’affirme Sean Captain dans Wired : La projection numérique n’empêchera pas des gens d’enregistrer au camescope des films lors de leur projection en salle, mais elle pourrait permettre aux studios de mieux tracer les copies illégales en regardant dans quel cinéma et à quelle heure, elles ont été enregistrées. Comment ? Grâce au watermarking (tatouage) qui marque d’un signal électronique chaque programme diffusé. Reste que cette piraterie-là, comme le soulignait l’étude du CNC d’octobre 2005, est assez négligeable par rapport à la copie de DVD. A ce sujet, signalons une très intéressante étude du CNC sur les pratiques vidéos (DVD) en Europe, bien résumée par Ratiatum et 01net.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *