Globes virtuels

La couverture du magazine Nature consacrée à la cartographie nouvelle générationNature du 16 février consacre son dossier aux représentations cartographiques et notamment à Google Earth et aux extensions .kml qui rendent accessibles au commun des mortels des outils qui relevaient auparavant des professionnels des systèmes d’information géographique. Après avoir disséqué le fonctionnement de l’outil, Declan Butler passe en revue la manière dont ces logiciels sont devenus indispensables pour toute une série de chercheurs. Un autre article revient sur le cyclone Katrina en Louisiane et montre l’intérêt qu’ont présenté les outils de Google, et notamment la vue satellitaire de La Nouvelle Orléans avant et après le cataclysme, pour les services de secours.

A compléter avec le Google Earth Blog avant de regarder autrement Coffeyville ou Lawrence, deux villes du Kansas, qui sont les villes « centrales » des deux programmes cartographiques de Google, c’est-à-dire celles sur lesquelles on peut zoomer directement en entrant dans le programme (via Wired).

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *