Plateaux interactifs

Les prototypes de tables et de plateaux de jeux interactifs se multiplient ces derniers temps.

LParmi les plus remarquables, il y a l’Entertaible de Philipps, présenté lors du dernier Computer Electronic Show. Cette table de jeu multijoueurs, qui tire son nom d’un jeu de mots entre entertainment (divertissement) et table, basée sur un écran tactile, mêle jeu de plateau traditionnel et jeu électronique. L’écran affiche le plateau de jeu, qui peut bien sûr évoluer ; il sait détecter plusieurs dizaines de pions, ainsi que les doigts de plusieurs joueurs. « L’Entertaible offre une nouvelle jeunesse aux jeux de plateaux traditionnels« , explique Gerard Hollemans de Philips Research, « mais à plus long terme, elle pourrait être utilisée pour inventer des jeux entièrement nouveaux, qui proposent une profondeur d’interaction sans précédent. »

xBlocksxBlocks (vidéo) utilise, lui, non pas sur un plateau, mais une structure physique en 3D sur laquelle s’affichent des informations numériques. Le jeu en lui-même est assez sommaire, mais les personnages doivent se déplacer dans un labyrinthe en 3D non pas virtuel mais réel. Pour suivre son personnage, il faut bouger autour de la sculpture de jeu (via WMMNA)…

Croquis de fonctionnement de la DiamondTouchLe laboratoire de recherche de Mitsubishi Electric (la filiale américaine du groupe asiatique) a mis au point Diamond Touch (vidéo .mov), une table de travail interactive pour améliorer la collaboration en petits comités. Le système fonctionne par rétro-projection et peut reconnaître plusieurs utilisateurs d’une manière tout à fait fluide. La table est disponible commercialement sous forme d’un kit pour développeur… Appliquée au jeu vidéo, comme le montre cette autre vidéo, ou à l’information géographique, comme le montre celle-ci, l’intuitivité de l’interaction produit des effets assez remarquables.

Le proactive deskLe Proactive desk (« bureau actif »), une autre table interactive développée par Shunsuke Yoshida, Haruo Noma et Kennichi Hosaka des laboratoires japonais MIS est, lui, capable d’appliquer par induction des effets de retour de force aux objets métalliques qui sont utilisés sur elle (via WMMNA).

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *