La peau comme interface

Exemples de tatouages programmables, avec icônes et messages ©2003 Greg Daigle and Steve CampbellGreggory Daigle (encore lui) revient sur le concept de tatouages électroniques. Après avoir expliqué les différentes techniques qui permettraient à ces tatouages de fonctionner un jour (implantation d’un écran sous la peau, application d’un écran sur la peau comme une décalcomanie…) et résumé l’état de développement des différentes technologies, il imagine rapidement à quoi ces tatouages pourraient servir : comme indiquer, par le biais d’une icône, l’état émotionnel de son porteur ; vous souvenir d’informations selon votre localisation ; ou vous permettre de communiquer dans un environnement bruyant sans dire un mot. « En connectant votre PDA à l’internet, il serait possible qu’on vous envoie des messages qui s’afficheraient directement sur votre peau, ou de louer votre visage à une grande marque pour qu’elle y fasse de la publicité. »

Espérons que nous aurons le choix ;-).

À lire aussi sur internetactu.net

2 commentaires

  1. j’arrive pas à y croire, c’est pas une blague ? enfin je pensais qu’on pouvait aller loin avec des puces sous la peau, ou des trucs du genre, mais là, je n’arrive pas à comprendre le fonctionnement… y’a-t-il d’autres sources d’informations ?

    Je trouve cette info si intéressante que je vais l’ajouter sur ma page : http://www.plexiglass.fr/cobraoupoaout/cobraoupouaout.htm j’espère que ça ne dérange pas, sinon envoyez-moi un mail je l’enlèverai.

    merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *