Comment l’internet influe sur l’emploi du temps des Canadiens

Logo Statistique CanadaLe mode de vie des « grands utilisateurs » de l’internet (plus d’une heure par jour) est très différent de celui des non-utilisateurs, révèle une enquête réalisée par Statistique Canada sur l’emploi du temps des Canadiens âgés de plus de 15 ans (l’enquête complète – « Internet influence-t-il l’emploi du temps des Canadiens ? », .pdf, 29 pages – peut être téléchargée ici).

Plus jeunes, plus masculins (à 59 %, alors que la population des internautes canadiens est à peu près à parité), plus souvent étudiants ou chômeurs, ces « grands utilisateurs » passent beaucoup plus de temps seuls (2 heures de plus que les non-utilisateurs, 1h20 de plus que les utilisateurs modérés), sortent moins, participent moins aux tâches domestiques et passent moins de temps à dormir, se détendre, se reposer ou réfléchir. Ils connaissent moins bien leurs voisins et ressentent moins que les autres un sentiment d’appartenance à la collectivité dans laquelle ils vivent. Ces différences apparaissent même lorsqu’on annulle l’effet de l’âge ou de l’occupation. Bref, l’internet se substitue bel et bien à d’autres occupations et d’autres formes de relations.

En revanche, ces grands utilisateurs passent une partie importante de leur temps en ligne à correspondre avec d’autres par courriel ou messagerie instantanée, ils téléphonent plus que les autres. Résultat : ils indiquent voir à peu près le même nombre de liens étroits avec des personnes ne faisant pas partie de leur ménage que les non-utilisateurs.

Les internautes canadiens regardent autant la télévision que les non-internautes, mais ils lisent plus de livres – un reflet, probablement, de l’écart traditionnellement observé entre le niveau d’éducation moyen des internautes et des non-internautes.

C’est sans doute bien de mode de vie qu’il s’agit : à caractéristiques démographiques, situation d’emploi et revenu semblables, le niveau de stress déclaré par les grands utilisateurs est le même que celui des non-utilisateurs.

À lire aussi sur internetactu.net

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *