L’industrie musicale s’essaie à l’innovation numérique

Créer un label à part qui expérimente un nouveau mode de partage des bénéfices avec les artistes ; vendre une chanson plus chère, mais sans DRM ; proposer différentes options tarifaires pour des CD, depuis le CD basique jusqu’à l’objet de collection ; marier abonnement et vente de supports à prix promotionnels… Ce sont, relatés par Knowledge@Wharton [abonnement gratuit obligatoire], quelques-uns des modèles innovants qu’expérimentent les majors américaines dans le domaine de la musique, encouragées par la forte progression des ventes en ligne, qui devraient atteindre 1 milliard de dollars en 2006, selon leur syndicat professionnel, la RIAA.

Rappelons que la FING, avec le soutien d’un grand nombre d’organisations, anime un débat en ligne sur le thème « Musique et numérique, la carte de l’innovation« . Beaucoup d’autres exemples innovants y sont décrits.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *