L’internet fait des Français des téléacheteurs

Avant l’internet, les Français étaient traditionnellement assez peu nombreux à acheter à distance. Si l’on en croit les chiffres de la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad), les choses ont bien changé. Une étude réalisée par le Credoc indique que désormais, 73 % des Français achètent au moins de temps en temps à distance. Cette croissance est avant tout due à l’internet, devenu en 10 ans le second canal de commande à distance (utilisé par 41 % des Français), après le courrier (50 %) mais avant le téléphone (31 %). A noter la percée du téléphone mobile, avec 5 % des commandes enregistrées. En 2005, le chiffre d’affaires généré par le canal internet a dépassé celui des autres canaux de vente à distance. Pour autant, le catalogue papier reste un moyen important de découverte : selon une étude Médiamétrie/NetRatings réalisée pour le compte de la FEVAD, 40 % des internautes ont consulté un catalogue pour préparer un achat en ligne.

L’internet a rajeuni les clients de la vente à distance (85 % des 18-24 ans et 82 % des 25-24 ans commandent maintenant à distance, principalement via l’internet), et a également mis fin à la traditionnelle sur-représentation des femmes parmi les clients. Enfin, il a permis à de nouveaux produits et services d’accéder à la vente à distance : les billets de train et d’avion, les CD, DVD et jeux vidéo, les abonnements téléphoniques et internet et enfin, les produits photo ou vidéo.

Dans l’ensemble, la vente à distance réalisait en 2005 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France (dont 8,7 milliards en ligne) et emploie, selon le Benchmark Group, 47 000 personnes, auxquelles s’ajoutent 31 000 emplois indirects dans la logistique et le service clients. Dans cet ensemble, le e-commerce représenterait 15 000 emplois. On compterait 14 200 sites commerciaux actifs en France en septembre 2006, contre 5 800 en 2003.

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

  1. Il est clair que le nombre de site de vente en ligne est en constante augmentation.
    Quand on constate que même la vente de matelas se fait par internet et génère un chiffre d’affaire trés conséquent, alors que l ‘on pourrait penser que l’achat d un matelas nécessite de toucher celui ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *