Un exosquelette civil

eng_hal_unitpict.jpg
Encore et toujours la même différence entre robotique américaine et nippone : alors que les exosquelettes d’outre-atlantique appartiennent sans aucun doute au catalogue des armements, leurs équivalents japonais cherchent surtout à aider les personnes en difficulté.

Ainsi, la société immobilière japonaise Daiwa House Industry a-t-elle investi cette semaine 6 millions d’euros dans la petite startup Cyberdyne créée par Yoshiyuki Sankai, inventeur et professeur à l’université de Tsukuba. Daiwa House souhaite ainsi pouvoir procéder à la commercialisation d’un « exosquelette » susceptible d’aider les personnes âgées ou handicapées à se déplacer plus facilement et à porter divers poids. Daiwa envisage même de créer des maisons adaptées à l’usage de cette combinaison ! L’engin devrait coûter environ 3000 euros.

A noter l’existence, en France, d’une expérience allant dans le sens contraire : Mobi est un « simulateur de vieillesse » alourdissant le corps et permettant aux plus jeunes de comprendre ce qu’on ressent quand on a 80 ans !

À lire aussi sur internetactu.net

4 commentaires

  1. L’engin devrait coûter environ 3000 euros.

    Moins cher qu’un fauteuil roulant électrique.

    J’achète.

  2. david le chum de sa soeur a eu acident nautique paralisie a moitie du corps soigner a l`hopital general de montreal faire part envoyer e mail a hopital general de montreal question de survie envoyer renseignement pertinent aux sujet d`exosquellette robotique civil

  3. Vous ne parlez malheureusement pas de l’autonomie d’un tel engin ! Pas de bol pour ceux qui ont psa recharger leurs « muscles » et qui se retrouvent le lendemain complétement à plat ! merci de fournir plus d’info sur le mamies TECH ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *