Les objets web de Google

ambientdevicehorlogegoogle.jpgAmbiant device propose, en beta, un nouvel article : l’horloge connectée à votre agenda électronique. Cette horloge, qui s’interface avec l’agenda électronique de Google, calcule seule, selon le lieu où vous vous trouvez et le plan de celui où vous vous vous rendez, l’heure du départ à votre rendez-vous. Sachant de surcroît que Google Maps, qui s’interface lui-même complètement avec l’agenda, intègre déjà sur une trentaine de villes américaines des informations sur le trafic en temps réel, on devine le potentiel à venir d’un tel outil.

Intéressant également de constater, qu’avant d’être un objet concret, la mise au point de l’interface de l’horloge se conçoit en ligne avec les utilisateurs, via un widget que les gens sont invités à tester, sur leur bureau ou en ligne.

Autre interconnexion intéressante, qui dessine de nouvelles perspectives dans nos rapports aux objets via les services web : celle de pouvoir envoyer à son navigateur GPS de voiture, par mail, les coordonnées de son rendez-vous directement depuis Google Agenda. Le service disponible uniquement pour l’instant en Allemagne sur le service de navigation embarqué de BMW permet d’intégrer directement l’information dans son GPS et de se laisser guider (voir la vidéo promotionnelle).

Via GoogleBlog.

À lire aussi sur internetactu.net

2 commentaires

  1. Je trouve cette interactivité séduisante. Même si aujourd\’hui elle ne concerne qu\’une petite portion de la planète (en Nouvelle-Calédonie impossible d\’envisager ce genre de services pour l\’instant) et une faible proportion de voiture (appremment BMW ?), on imagine facilement ce que cela peu donner demain. Savoir où l\’on va et le temps qu\’on va mettre pour y aller…. Finalement, qui a dit que l\’informatique \

  2. Il est interessant de constater que l’objet connecté le plus abouti est sans doute Nabaztag/tag, qui explore déjà cette approche depuis un moment. Le fait que d’autres sociétés s’y mettent à présent démontre la pertinence l’approche de Violet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *