Les enjeux des dispositifs ambiants

Par le 20/09/07 | 1 commentaire | 2,435 lectures | Impression

chumby.jpgPour Frank Bentley, chercheur chez Motorola, l’un des enjeux de l’informatique omniprésente sur laquelle il travaille est de nous permettre d’accéder à des informations sur les gens que l’on rencontre. Selon lui, des objets comme ceux conçus par Ambient ou le Chumby, qui, comme un cadre photo connecté, suit en continu un service web qui vous tient à coeur (des enchères sur e-bay, un fil d’actualité, des photos sur FlickR…), devraient surtout s’interfacer avec notre réseau social. “L’informatique ambiante devrait faire naître de nouvelles formes de communication”, précise-t-il, à la manière du fil d’information social que l’on trouve sur Facebook :

“De nombreux chercheurs ont créé des dispositifs qui emploient la lumière, la couleur, le bruit ou le mouvement pour apporter des informations sur les personnes, leurs activités et les lieux. Ces dispositifs permettent de percevoir l’information d’un coup d’oeil, sans nécessité d’utiliser un autre dispositif ou une autre interface. C’est quelque chose qui m’a toujours intéressé : comment nos environnements peuvent nous relier plus étroitement à ceux dont nous nous inquiétons, comment ils peuvent nous aider à renforcer nos liens sociaux (…).

La puissance de ce type de dispositifs est de nous fournir des informations sur ceux qui comptent pour nous, d’une manière qui nous rend présentes ces personnes et leurs activités pendant que nous vaquons à nos propres occupations. De même qu’il est intéressant de temps en temps de jeter un oeil sur la météo ou les informations, les flux d’informations changeants sur les gens qui composent notre cercle social nous rendent plus sensibles à ce qu’ils font et nous permettent d’avoir avec eux des expériences sociales (distantes) que nous n’aurions pas autrement. Voilà quelques-uns des aspects passionnants des dispositifs ambiants, qui n’étaient pas possibles avec les interfaces basées sur des écrans. Alors que nous menons des vies de plus en plus occupées, la capacité à rester lié à l’activité des autres peut nous aider à rester des personnes sociales et connectées.

Dans une perspective de recherche, il y a deux grands défis a relever. Le premier est de créer des affichages qui soient vraiment ambiants et qui n’interfèrent pas avec l’environnement domestique. Nous devons nous assurer que nous pouvons fournir des informations utiles sans distraire les gens de leur vie familiale. Le second défi est de trouver les émetteurs d’informations les plus utiles pour ces nouveaux dispositifs d’affichages.”

Via Putting People First

Sur ces mêmes sujets