Steve Wosniak : l’intelligence, c’est de savoir faire le café

Contrairement à Bill Joy, Steve Wosniak, le célébrissime créateur des premiers Apple, n’a pas peur que « le futur n’ait pas besoin de nous« . Lors de la conférence Up Experience qui s’est tenue à Houston, il a émis des doutes sur la capacité des robots à atteindre l’intelligence humaine avant très, très longtemps. En désaccord avec Ray Kurzweil, lui aussi présent à la conférence, et qui, conformément à son habitude, a proclamé que leurs capacités mentales dépasseraient bientôt les nôtres, Wosniak a affirmé dans une interview au Houston Chronicle que « nous n’en sommes pas près. Je ne crois même pas que nous ayons accompli la première étape. Je pense que nous comprenons à peine comment fonctionne l’esprit. »

Pour lui, un exemple de comportement intelligent consisterait à pouvoir faire une tasse de café dans n’importe quel environnement : « Vous pouvez aller chez moi et faire une tasse de café. Ou je peux aller chez vous et faire une tasse de café. » Un robot, au contraire, même s’il est capable de jouer les serveurs, ne peut effectuer ce genre de tâche que dans un lieu qu’il connait très bien, avec une procédure parfaitement intégrée.

Le Houston Chronicle rapporte aussi que Wozniak en a profité pour offrir sa solution aux crises écologique et démographique. Il suffirait de placer un capteur GPS sur chacun d’entre nous, afin de pouvoir tracer tous nos déplacements ! « Personne ne voudrait vivre dans un monde pareil », a-t-il expliqué. « Et surtout, personne ne voudrait avoir d’enfants dans un pareil monde. Donc, la population diminuerait et chacun disposerait de suffisamment de ressources. »

Celui qui a dit « méfiez-vous d’un ordinateur que vous ne pourriez pas jeter par la fenêtre » n’a pas perdu son humour ni sa fibre anarchiste.

À lire aussi sur internetactu.net

5 commentaires

  1. Une année de travail sur l’intelligence artificielle est suffisante pour vous faire croire en Dieu. (Alan Perlis)

    J’ajouterais « même si vous êtes athée… »

  2. Si c’est bien lui, Wosniak, qui a inventé l’ascenseur sur le Macintosh et la souris qui va avec , je salue son génie pour avoir créé l’outil qui répond à la fonction. Et son anticonformisme sur les capacités des robots du futur. Son exemple de comportement intelligent – Savoir faire le café dans n’importe quel environnement – me plait beaucoup parce qu’il confirme que le CONTEXTE est à la base , pas seulement des comportements mais des interactions et de l’information contextuelle : Qui connait un expert ou un développeur sur ce sujet ? Merci de me contacter, j’en recherche un(e) !

  3. Je précise que Wozniak n’est pas l’inventeur de la souris et de l’interface graphique… le principe d’interface graphique (GUI:Graphical User Interface) et de pointeur souris ont été développé au centre de recherche Xerox dans les années 70.
    Après en effet, Steve Jobs est passé par là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *