Commander son navigateur

Dans la Technology Review, Kate Green s’enthousiasme pour en évoquant Ubiquity, une nouvelle interface pour le navigateur Firefox sortie des Laboratoires de Mozilla. Le principe d’Ubiquity est simple, permettre à chacun de créer des fonctions pour commander son navigateur. Exemple, vous sélectionnez un passage d’InternetActu et vous indiquez dans la fenêtre ad hoc de votre navigateur « e-mail to Jean-Marc ». « Vous n’avez qu’à écrire des choses qui vous semblent naturelles à vous », explique Chris Beard, directeur des Mozilla Labs. Ubiquity va alors ouvrir votre client de messagerie, copier le passage surligné et envoyer le message et il sera même capable de savoir à quel Jean-Marc vous souhaitez faire parvenir votre message en regardant vos habitudes de communication (vidéo).


Ubiquity for Firefox from Aza Raskin on Vimeo.

Ubiquity a pour but d’éliminer les procédures que nous accomplissons (par exemple pour sauvegarder le signet d’une page, ou envoyer une copie de quelque chose depuis son navigateur) et d’éliminer le besoin de multiples plug-ins qui encombrent notre espace de travail.Au lancement, l’interface comprendra quelques instructions simples comme « e-mail », « Twit » ou « digg », mais les gens pourront ajouter et créer les leurs simplement.

Signalons encore qu’il existe déjà d’autres projets de ce type comme Inky ou Yubnub qui s’installe comme un plug-in sur la plupart des navigateurs.

Les laboratoires de Mozilla, en collaboration avec Adaptive Path, ont également dévoilé un concept de navigateur du futur encore plus étonnant, baptisé Aurora. Comme l’expliquent très bien les Designers Interactifs, ce navigateur a pour particularité de prendre en compte le contexte d’usage, de proposer une interaction naturelle, de développer une continuité d’expérience quelque soit le terminal utilisé et surtout de proposer des applications multi-utilisateurs pour faire de la navigation une plateforme de collaboration. Le navigateur devient le bureau de l’ordinateur et permet de jouer avec les données et avec ses amis en les faisant glisser les unes dans les autres ou en les ramenant à soi (voir les vidéos).


Aurora (Part 1) from Adaptive Path on Vimeo.

Cette première vidéo montre l’interface du site web du New York Times telle qu’elle pourrait être en 2018 lors d’une session multi-utilisateur.


Aurora (Part 2) from Adaptive Path on Vimeo.

Cette seconde vidéo reprend le principe de la première via une interface mobile.


Aurora (Part 3) from Adaptive Path on Vimeo.

Cette troisième vidéo montre l’intégration entre le web et l’environnement physique autour d’un achat dans un magasin réel.


Aurora (Part 4) from Adaptive Path on Vimeo.

Enfin, dans cette quatrième partie, le navigateur sort de l’écran pour proposer une interaction physique plus gestuelle encore.

À lire aussi sur internetactu.net

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *