Le multitouch qui déborde de l’écran

L’écran multitouch popularisé par l’iPhone d’Apple peut paraître petit aux gros doigts de certains utilisateurs. D’où l’idée de chercheurs du groupe Sensors and Devices (capteurs et dispositifs) de Microsoft Research à Cambridge, de pouvoir contrôler l’écran au-delà de l’écran, c’est-à-dire de pouvoir manipuler un écran sans avoir à le toucher. La technologie, baptisée SideSight et dévoilée le week-end dernier au Symposium User Interface in Software and Technology à Monterey, consiste à ajouter des capteurs infrarouges de chaque côté du téléphone permettant de capter les mouvements des doigts jusqu’à 10 centimètres autour de l’appareil (vidéo). Dans cette informatique avec les mains, le doigt et l’interaction ne sont plus bloqués par l’écran.

Via le New Scientist Tech et Gearlog.

À lire aussi sur internetactu.net

5 commentaires

  1. Le parallèle fait ici est intéressant car il met bien en avant une espèce de complémentarité entres plusieurs entreprises dans le domaine de l’informatique.
    Certains produisent de la connaissance et de la technologie comme Microsoft ici, quand d’autres comme Apple démocratisent les avancés pour le grand public.

  2. Superbre, cependant on redeconnecte le peripherique (la main) du media l’ecran.
    C’est plus proche d’un trackpad « virtuelle » que du multitouch ou des interactions immersives de manipulations des commandes et informations.

    les applications porteuses sont peut être d’une autre echelle que celle du portable.

  3. @Frechin

    Effectivement, le multitouch prendrait toute sa dimension sur une autre échelle que celle du portable.
    D’ailleurs le multitouch a été développé initialement pour favoriser la coopération entre plusieurs utilisateurs autours d’une seule machine. Cette application semble encore marginale, preuve qu’il reste beaucoup de choses à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *