A lire ailleurs de l’été : 10 juillet – 3 septembre

Revue de web le 04/09/09 | 1 commentaire | 3,189 lectures | Impression

Ce fil d’information, accessible sur notre site, sur notre compte Twitter ou sur aaaliens.com, est aussi disponible au format RSS. Vous êtes invités à nous aider à réaliser cette sélection en nous signalant des articles qui vous semblent importants et qui interrogent notre réflexion et notre futur en utilisant le tag “internetactu” dans Del.icio.us.

Twitter
. Du blog au microblog : l’émergence de l’ « auteur incarné » et de l’ « œuvre-flux »
Narvic cite et résume un article de recherche d’Evelyne Broudoux autour du microblogging qui montre la fragmentation que ces systèmes temps réel font peser sur les communautés d’intérêts, rassemblées autour de personnes phares. On passe du patrimoine à l’oeuvre flux.

. L’humeur de Twitter
TwitterMood – http://twittermood.org – est un projet du Centre pour la recherche sur les réseaux complexes (le laboratoire d’Alberto Barabasi, spécialisé dans l’étude des réseaux) qui observe les humeurs des utilisateurs des messages recueillis sur Twitter en utilisant une base de données d’un milliers de mots qui ont une signification émotive pour les cartographier. Il y a quelques années, on utilisait les blogs de LiveJournal pour surveiller l’humeur du monde – http://ilps.science.uva.nl/MoodViews/ -, aujourd’hui, c’est l’heure de micro-messages.

Sécurité
. L’Iran ou la guerre des proxies
Laurence Allard et Olivier Blondeau reviennent pour la Fondation pour l’innovation politique sur ce qu’il s’est passé sur l’internet iranien au lendemain des élections de juin 2009. Comment les autorités iraniennes ont bloqués les accès dès l’annonce du résultat des élections, comment ont circulé les tutoriaux pour dépasser ces blocages… Et d’observer par le détail comment une culture de la sécurité informatique s’est propagé par le réseau.

Entreprise
. Libérez nos ordis de bureau !
Bloquer l’accès à des sites Web ne rend pas une entreprise plus intelligente, au contraire du point de vue de l’innovation technologique. Et c’est rarement une stratégie gagnante, constate Slate, qui revient sur tous ces salariés dont les ordinateurs de bureau sont bridés, filtrés, et où ils ne peuvent utiliser les logiciels dont ils ont besoin.

. « Interdire Facebook au travail, c’est comme interdire le téléphone »
Jacques Folon, professeur à l’université de Metz, compare l’utilisation d’internet à l’utilisation du téléphone : “Plein de choses désagréables sont réalisables avec un téléphone. Pourtant, aucune société ne songe, à l’interdire”.

Vie privée
. Où est passé notre liberté de déplacement ?
Nous avons abandonné notre liberté de déplacement, explique Adam Cohen pour le New York Times. Nos déplacements ne sont plus entièrement privés : ils sont enregistrés d’une manière silencieuse, s’inquiète l’Electronic Frontier Foundation. Si votre téléphone est allumé, on peut vous localiser. La perte de cette initimité n’a pas générée beaucoup de discussion, car les commodités ont fait disparaître les inquiétudes et parce que les autorités ne nous ont pas dit clairement la vérité (tout comme nous ne savons pas exactement les informations que nos objets diffusent sur notre positionnement). Comment faire pour que ces informations ne puissent pas permettre d’identification formelle ? Comment séparer qui je suis de où je suis ? Pourquoi les transports publics enregistrent-ils nos déplacements ?! Il est temps d’avoir une sérieuse discussion pour savoir combien de liberté de mouvement nous sommes près à abandonner à l’heure de la surveillance permanente.

. Société de mouchards
Jean-Michel Salaün évoque une très intéressante étude scientifique sur les mouchards du web : 88 % des 400 000 sites étudiés avaient un mouchard en provenance d’un service de Google.

. Propriété intellectuelle vs. piratage indentitaire
Philippe Quéau s’interroge sur ce que signifie cette double tendance du droit : le renforcement de la propriété intellectuelle d’une part, l’abandon de la protection de la propriété de l’identité (données personnelles).

. Fichée à vie à cause d’une fellation librement consentie
Pourquoi sommes-nous fichés ? Illustration édifiante d’un fichage d’un autre âge comme il en arrive tous les jours.5 % seulement des personnes fichées sur un registre des délinquants sexuels de Georgie seraient considérés comme dangereux. Une étude universitaire avance d’ailleurs que ce type de fichage – même disponible sur l’internet – n’a aucun impact sur la récidive…

. Média sociaux : les politiques de confidentialité ne rassurent pas les utilisateurs
Les utilisateurs de réseaux sociaux n’accordent que peu d’importance à la protection de leurs données personnelles. Tout du moins jusqu’à ce qu’on leur en parle…

Identités actives
. Carte de visite active
Deux exemples vidéos très intéressants de cartes de visites augmentées. La première est une carte de visite papier qui délivre un message quand son barcode est passé devant une webcam, la seconde – http://mobileuserinterfaces.blogspot.com/2009/07/tat-augmented-id.html – est un prototype d’application iPhone qui permet à son possesseur d’ajuster les éléments qui le présentent selon l’endroit où il doit se rendre.

. Enregistrer sa vie
Depuis 1998, Gordon Bell, chercheur à Microsoft, enregistre sa vie – projet MyLifeBits : http://research.microsoft.com/en-us/projects/mylifebits/. Il vient d’ailleurs de publier un livre sur cette expérience, intitulé Total Recall : http://totalrecallbook.com. Il estime avoir numérisé quelque un million de documents (factures, livres, images), rapporte la BBC.

Réseaux sociaux
. Le réseau social des coureurs
Des gens qui courent ensemble sans s’être jamais rencontré : c’est le cas de plus d’un millions de personnes qui utilisent le kit Nike iPod, qui utilisent le site social pour se lancer des défis bien réels, explique le reportage vidéo de Nouvo.ch.

. Amis ou connaissances ? Demandez à votre téléphone !
L’analyse de données des téléphones mobiles révèle décidément beaucoup de vous. En utilisant des informations sur le lieu, l’heure, la durée et la fréquence des appels, des chercheurs ont réussi à cartographier plus précisément l’intimité qu’on entretien avec nos correspondants. Les chercheurs de l’équipe de Nathan Eagle du MIT après plusieurs mois d’expérimentation auprès d’une centaine d’étudiants du MIT, sont désormais capables de préciser, à 95 %, l’état de la relation sociale entre deux personnes qui s’appellent au téléphone, précisent-ils dans leur étude – http://www.pnas.org/content/early/2009/08/14/0900282106.abstract.

. Les blogosphères sont différentes
Jean Véronis et le RTGI dressent les cartographies des blogosphères allemandes et françaises pour en montrer les différences structurelles. Communautés thématiques plutôt étanches en France, face à une plus grande homogénéité en Allemagne.

Infrastructure
. Les difficultés du premier kilomètre
Inquirer revient sur le récit édifiant de Télérama d’un de ses journalistes assistant à la pose de la fibre optique dans son immeuble – http://television.telerama.fr/television/j-ai-pas-la-fibre,45522.php – pour montrer le manque de techniciens qualifiés et la pression financière qui repose sur les sous-traitants payés 90 euros par prise optique installée.

Analyses
. Pourquoi le MMS n’a pas marché
On a longtemps promis au MMS le même succès que le SMS… Mais le miracle ne s’est pas reproduit, car la proposition technique était trop complexe. “Le fait qu’il s’agit d’un système d’échange interpersonnel (d’images ou de vidéos) sans plate-forme publique, du type Flickr, interdit un apprentissage et rend difficile la création d’un code commun” explique Bertrand Horel – http://bertrandhorel.com – dans son étude.

. Internet, nouvel espace démocratique ?
Le sociologue Dominique Cardon répond en vidéo aux questions de La vie des idées sur la forme politique de l’internet, la massification des usages et le rôle des variables sociologiques…

. Machines hostiles, quand les portes-automates se referment sur vous
“Le problème, ce sont les intentions qui motivent leur programmation. Pour les gens de la RATP qui ont réglé ces portillons, il est plus important d’empêcher au maximum la fraude que de s’assurer que les voyageurs qui ont dûment payé leur billet puissent se déplacer sans risquer d’être brutalisés par des portes. Les robots, les interfaces, les machines, sont bel et bien animés par des sentiments, non pour quelque raison science-fictionnesque, mais parce qu’ils ne font rien d’autre que d’appliquer ce pourquoi on les a conçus. Je pense que l’hostilité de ces portes mécaniques en dit long sur le rapport de force, sur la suspicion et peut-être même le mépris qui sépare les organisateurs du service des usagers de ce même service. Il y a peut-être même ici l’intention délibé! rée de faire mal à celui qui tente de passer en même temps qu’un autre.” Jean-Noël Lafargue

Concept
. La culture du Sampling
Très bon dossier de Jean-Yves Leloup sur Culture Mobile consacré au sampling, cette culture de l’emprunt, qui rassemble désormais l’internaute lambda comme les pros de l’image et du son. Comme le dit Nicolas Bourriaud dans Post-production, la culture du remix se caractérise par l’invention d’itinéraires à travers la culture, les oeuvres sont issus de scénarios que nous projettons sur la culture devenue cadre du récit.

. Pas si vite, un manifeste pour des communications lentes
John Freeman, le rédacteur en chef de Granta Magazine, publie un manifeste pour des communications lentes, afin de ne pas oublier le contexte dans nos échanges, de privilégier la relation dans la grande roue de l’attention. “Nous avons besoin de temps” répète-t-il pour nous souvenir que le monde réel est important…

. OurTube
L’open video pourrait être la prochaine vague de l’innovation web, si elle sort de terre, explique David Talbot de la Technology Review, en observant par le détail comment la vidéo reste encore prisonnière des formats et logiciels propriétaires. Pour cela, le meilleur exemple, repose sur le travail de Jonathan McIntosh, qui a bataillé 6 mois pour créer un remix de Twillight et Buffy – http://www.rebelliouspixels.com -, qui doit partir à la recherche de transcription de films pour monter ses remixages ou fouiller dans des heures de vidéos, comme l’explique très bien Talbot dans un autre article : http://www.technologyreview.com/web/23216/ . De la vidéo ouverte, aurait l’avantage de réduire les problèmes d’interopérabilité, d’éclaircir les problèmes! juridiques – dans lesquels sont coincés des oeuvres comme les siennes – et de permettre d’envisager des transcriptions liées aux vidéos, permettant à tout un chacun de lier une vidéo exactement à l’endroit où elle l’intéresse.

. La transparence est la nouvelle objectivité
Francis Pisani revient sur le billet de David Weinberger – http://www.hyperorg.com/blogger/2009/07/19/transparency-is-the-new-objectivity/ – intitulé “la transparence est la nouvelle objectivité”. “La transparence est la nouvelle objectivité d’abord parce qu’elle permet de voir les sources de l’auteur et les valeurs qui l’ont amené à prendre la position qui est la sienne.” “Mais à l’heure du web, “L’objectivité sans transparence ressemblera de plus en plus souvent à de l’arrogance”. “En bref,” conclue Weinberger, “l’objectivité est un mécanisme de confiance pour support sans liens. Maintenant, notre support en a.”

. «Une mauvaise analyse»
Nicolas Nova revient sur les erreurs, et fausses bonnes idées, des ingénieurs (frigos intelligents, vidéophone, etc) : “On veut garder le contrôle sur notre vie. On ne veut pas de quelque chose qui communique à chacun notre position ou qui recharge notre frigo. On veut quelque chose qui simplifie la vie mais sans perdre la spontanéité”.

. La Loi, c’est le Code
Pour Michael Kirby, qui fut juge à la Cour Suprême Australienne de 1996 à 2009, “Nous arrivons à un moment dans l’histoire où de plus en plus, la loi sera explicitement exprimé non pas dans décrets, mais dans la technologie elle-même. Ce que Lessig appelle le “Code”. Inscrit dans le Code, et valable sur le plan international, effectif à travers les frontières, d’une façon dont on ne pouvait même pas rêver hier, la loi s’appliquera, appliquée par la technologie elle-même”.

Marketing
. Ne croyez pas au mythe de la qualité !
Francis Pisani rappelle, à la suite de Wired, qu’il vaut mieux une technologie perturbatrice que parfaite. La qualité n’est jamais un argument décisif…

. Peut-on encore sauver Android, le Googlephone ?
Intéressante réflexion de Farhad Manjoo, qui malgré les qualités d’Androïd, le système d’exploitation open source et mobile de Google, constate que celui-ci n’arrive pas à battre l’iPhone d’Apple ou le BlackBerry en terme de part de marché. Bon, Androïd est encore très jeune, mais son ouverture n’est son meilleur argument et le marketing de Google est encore à la traîne. Androïd pourrait-il être un échec commercial de plus pour Google ?

. Pourquoi l’économie de demain sera gratuite
A l’occasion de la sortie de la traduction du dernier livre de Chris Anderson, “Free, entrez dans l’économie du gratuit”, rue89 publie les règles du gratuit : règle numéro 1 : “Si c’est numérique, tôt ou tard, cela sera gratuit” !

. Pour la commission Européenne, le P2P n’a rien à voir avec les difficultés de l’industrie des contenus
Le fait de payer pour des contenus en ligne est d’autant plus rare que l’on est jeune, rappelle une étude de la Commission européenne, souligne Fabrice Epelboin du ReadWriteWeb France à la suite de Sarah Perez. “Seul 20% des internautes paieraient pour du contenu en ligne si toutes les options offrant la gratuité disparaissaient.” Pour les chercheurs, le P2P n’est pas en cause, mais c’est l’internet lui-même qui transforme la donne. L’étude observe une multitude de sites de contenus pour montrer que les modèles économiques en place ne sont pas viables à long terme. Demain, tous les contenus numériques seront-ils gratuits ?

Jeux vidéos
. Et si les jeux vidéos étaient de l’art ?
Si les jeux vidéo sont un art, de quel genre d’art s’agit-il, se demande Tom Chatfield pour Le Guardian traduit par Le Courrier international ? Quels sont leurs caractéristiques particulières et leur potentiel ? Et, plus important peut-être, quelle valeur artistique ont-ils vraiment ?

. Promesses et limites du Cloud Gaming
Le Cloud Gaming c’est le jeu à la demande, sans console, où l’on se connecte directement sur un serveur distant pour accéder à un jeu en temps réel, comme le propose Onlive – http://www.onlive.com -. Otoy – http://www.otoy.com – ou Gaikai – http://www.gaikai.com. Des services qui ne sont pas sans points faibles techniques (compression, débit, coûts…)… Pas sûr que ces services arrivent à les lever tous, même si l’attrait de pouvoir jouer à n’importe quel jeu depuis – presque – n’importe quelle télé doit faire rêver plus d’un professionnel…

Villes 2.0
. Copenhague : le vélo massif n’est pas un hasard
Intéressant de dossier de Chronos qui montre que le succès du vélo à Copenhague n’est pas un hasard, mais est dû à une vraie politique qui s’est construite dans le temps : l’objectif affiché pour 2015 est que 90% des habitants soient à 15 minutes maxi à pied ou à vélo d’un parc, d’une plage, d’un espace naturel ou d’une piscine”.

. Des bornes informatiques et des écrans géants pour faciliter l’auto-stop
L’association Usine21 – une association d’étudiants de l’EPFL pour le développement durable http://www.usine21.org -, projette de développer des bornes informatiques et des écrans géants pour faciliter le coivoiturage – projet CarLos : http://www.carlos.ch. Le voyageur désirant rentrer chez lui en stop entre sa destination sur la borne. Celle-ci s’affiche alors sur un grand écran, de façon à ce que les automobilistes le voient et s’arrêtent s’ils le souhaitent. Avantage : pas d’organisation à l’avance.

. LondonGarden, des vélos écologiques et hybrides
Le projet London Garden vient de remporter le concours londonien Futur Mobility City, rapporte Culture Mobile. Le projet consiste en un projet de Velib capables d’emmagasiner l’énergie lorsqu’on pédale… Une énergie qui permet de payer l’utilisation du vélo, qui peut permettre à d’autres utilisateurs de les utiliser en scooter, ou à la borne d’utiliser leur électricité.

Web sémantique
. L’analyse de sentiments, cela ne fait que commencer !
Fabrice Epelboin revient sur un article du New York Times consacré à l’analyse de sentiment, une ten dance qui ne fait que s’accélérer, portée par une autre, celle du temps réel et de Twitter et qui pourrait, à terme, devenir un élément clé des moteurs de recherche afin d’intégrer le sentiment agrégé des foules dans leurs résultats.

. Ajouter du sens aux nombres
Les technologies sémantiques pourraient enfin permettre de comprendre le sens des chiffres et permettre de savoir à quoi ils font références ou embarquer l’unité dans laquelle ils s’expriment, afin d’éviter les erreurs d’interprétation. Tel est en tout cas l’objectif de TrueNumber – https://www.truenum.com – qui permet d’ajouter des étiquettes sémantiques à un nombre pour ne pas qu’il perde son sens. La technologie est pensée comme une infrastructure pour augmenter des bases de données existantes en se couplant à elles.

. Web 2.0 contre Web sémantique : un point de vue philosophique
Patrick Pecatte a traduit l’étonnant article du philosophe de l’information italien Luciano Floridi qui explique pourquoi le web sémantique risque d’être un échec alors que le web 2.0 risque de continuer à être un succès car il s’appui sur les seuls moteurs sémantiques disponibles à ce jour : les hommes !

Education
. L’ordinateur n’a pas réussi son entrée à l’école
Le Figaro revient sur l’expérience landaise “un collégien, un ordinateur portable” née en 2001, consistant à fournir un ordinateur portable à chaque collégien. Selon une étude – http://issuu.com/1collegien1ordinateurportable/docs/tnssofres01/64 -, du programme Landais – http://www.landesinteractives.net – : les collégiens se servent avant tout de leur ordinateur pour des activités ludiques. Un professeur sur deux l’utilise et 45 % seulement estime qu’ils offrent de nouvelles possibilité pour l’enseignement. La pédagogie n’a pas été modifiée, se désolent ceux qui ont porté le programme… Pour autant, tempère François Jarraud – http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2009/09/03092009Accueil.aspx – dans les Landes, 57% des enseignants se servent de l’ordinateur au moins un cours sur deux, ce qui est très au-dessus des pratiques courantes.

. Grenelle 2 : le Sénat vote l’interdiction des portables jusqu’au lycée
Après Hadopi, qui vise à leur confisquer leurs ordinateurs et leur connexion, les législateurs, sous prétexte de santé publique, décident de confisquer les téléphones mobiles aux jeunes, de la maternelle au lycée. Sous cette proposition irréaliste, la diabolisation des pratiques des jeunes continue… Quel dialogue intergénérationnel !

Interfaces
. Vers de nouvelles surfaces interactives
Dream Orange fait une jolie revue de tables, murs et sols réactivfs et autres objets tangibles pour explorer l’avenir des interfaces organiques…

. Design et technologie au service du développement durable
Pierrick Thebault fait le point sur les services web et les objets qui permettent de mesurer nos dépenses énergétiques comme le célèbre Wattson, en attendant les lieux et objets qui nous permettent de produire de l’énergie…

. Cinq interfaces futuristes vues au Siggraph 2009
La Technology Review distingue 5 interfaces futuristes vues au dernier Siggraph – en vidéo – (dont 2 françaises), l’holographie touchable, une technologie de réalité augmentée, un projet de réalité virtuelle hyper-réaliste, une solution de téléconférence 3D qui se concentre sur le visage de votre interlocuteur, et un système qui permet de transformer n’importe quelle surface en interface tactile, en utilisant le son.

. Ne touche pas à mon hologramme !
Interagir avec un procédé holographique, c’est ce que propose ce dispositif -le Airborne Ultrasound Tactile Display – mis au point par une équipe de chercheurs japonais présenté au Siggraph 2009 : http://www.alab.t.u-tokyo.ac.jp

. Le grattage, nouvelle interface homme-machine
Les chercheurs se creusent les méninges pour varier les méthodes d’interaction avec les machines. Une nouvelle interface basée sur l’acoustique voit le jour.

Santé
. La téléphonie mobile au service de la santé | ReadWriteWeb France
Les services par téléphones mobiles de santé font tous fureur maintenant parmi des fondations et les ONG. mHealth, la nouvelle alliance mobile de santé reposant sur des partenariats publics-privés, veut profiter du fait que 64% des utilisateurs du téléphone portable sont dans le monde en voie de développement pour mettre “un docteur dans leur poche”.

Cognition
. François Guité : Comment les médias sociaux stimulent ma mémoire
“Le filtrage social et la répétition contribuent à la mémorisation des informations parmi les plus importantes”, explique avec intelligence François Guité, avec schémas montrant la courbe de la mémorisation dans les médias sociaux. “Il en est de la technique comme des dopants intellectuels : ils modifient les comportements, mais si peu notre nature.”

Politiques publiques
. L’Etat de New York se met aux média sociaux
L’Etat de New York a mis en place un site de démocratie participative – http://techtalk.cio.ny.gov – permettant aux citoyens de s’exprimer sur les projets technologiques à mettre en oeuvre.

Open Source
. L’open source appliqué aux capteurs
h+ magazine, le magazine des transhumanistes, revient sur la proposition de Christine Peterson d’appliquer les méthodes open source à la construction de systèmes de capteurs ouverts – http://www.opensourcesensing.org.

Lecture
. Comment Internet transforme les habitudes de lecture
Les chercheurs lisent plus d’articles mais passent moins de temps dessus. Pour classer la somme colossale de connaissances produites chaque jour, ils utilisent des ontologies, immenses bases de données structurées sur le modèle des arborescences utilisées en informatique.

Robotique
. L’US Army entraîne plus de pilotes de drones que de pilotes d’avions
Le fait de faire la guerre n’avait pas changé depuis 5000 ans. Aujourd’hui, il suffit de s’asseoir devant un ordinateur pendant 12 heures. Et le soir, on peut rentrer chez soi et aider ses enfants à faire leurs devoirs… Et d’ici 2015, 15% des soldats US seront des robots.

Gadget
. Un lecteur de carte de crédit embarquable
Square est un terminal de paiement miniature qui se fixe sur iPhone et permet d’utiliser sa carte de crédit pour payer depuis son téléphone.

Tendances
. Hype Cycle 2009 : vers un monde augmenté d’interactions
Comme chaque année, Alexis Mons du Groupe Reflect revient sur la publication du cycle des tendances du Gartner… Qu’est-ce qui s’apprête à devenir Mainstream ?

Futur
. Internet sur sa télévision, c’est comment ?
Sarah Perez du Read Write Web a testé le programme de Verizon, le fournisseur d’accès américain, consistant à offrir l’expérience d’internet sur la télévision via sa box et une simple télécommande. L’ensemble semble avoir encore de nombreux défaut (lenteur, services tronqués…), mais paraît prometteur (création de communautés de téléspectateurs, valeur ajoutée aux contenus…)…

. Des preuves ADN peuvent être fabriquées
Des scientifiques israëliens viennent de montrer qu’on peut fabriquer une preuve ADN, rapporte le New York Times. La preuve en or prend du plomb dans l’aile. Les scientifiques ont construit du sang et de la salive contenant un autre ADN que celui du donneur de sang et de salive. En ayant accès à une base de donnée de profiles ADN, ils ont pu construire un échantillon d’ADN correspondant à celui de n’importe quelle personne référencée, sans même avoir un tissu de cette personne…

. Sony veut apprendre et comprendre vos émotions
Enregistrer la fréquence cardiaque des joueurs, les observer via webcam et pourquoi pas, les écouter rire pour savoir ce qui les amuse et “améliorer” les productions futures… Demain, votre console de jeu et votre télé sauront détecter votre émotion… “Il n’y aura bientôt plus besoin de la télécommande, la télévision zappera toute seule pour trouver le programme le plus adapté à votre code émotionnel personnel !”

. La vie en 2020 par Ericsson
L’équipementier a fait appel à de nombreux experts pour construire ces scénarii prospectifs et interactifs sur la mobilité en 2020, comme le raconte Wired – http://www.wired.co.uk/news/archive/2009-07/09/ericsson-unveils-its-vision-of-the-future.aspx.

Sur ces mêmes sujets