Recherche scientifique : l’innovation nait de la liberté !

Les recherches innovantes sont plus nourries dans les laboratoires qui disposent d’une grande liberté financière qu’ailleurs, explique une intéressante étude sur la « Motivation et la Créativité » dans la recherche scientifique (.pdf). Cette étude, signée des économistes Pierre Azoulay, Gustao Manso et Joshua Graff Zivin de la Sloan School, l’école de management du MIT, montre que les scientifiques sont plus susceptibles de produire des recherches innovantes s’ils bénéficient d’objectifs et de subventions à long terme, que s’ils s’inscrivent dans des projets à court terme.

« Si vous voulez que les chercheurs se diversifient, explorent de nouvelles directions, alors il est important de prévoir leur horizon à long terme, pour leur donner le temps d’expérimenter et peut-être échouer », affirme Pierre Azoulay au MITnews. Les chercheurs sont arrivés à ces conclusions en comparant différents types de financements de la recherche américaine, l’impact des articles scientifiques et leur créativité (par la mesure du renouvellement des mots clefs). Leurs résultats montrent que les subventions sur projets produisent moitié moins d’articles en quantité et en qualité, par rapport aux financements plus ouverts. Une étude qui met en évidence les effets des différents types de financements sur l’innovation et plaide pour une diversité des approches et des mécanismes et qui devrait en faire réfléchir plus d’un sur les modalités du financement de la recherche.

À lire aussi sur internetactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *