A lire ailleurs du 13/09/2010 au 20/09/2010

Revue de web le 20/09/10 | Aucun commentaire | 410 lectures | Impression

Qu'importe la Valley : voici Paris – ReadWriteWeb

Le ReadWriteWeb, via Pamela Poole, donne quelques conseils pour investir en France en dressant un tableau des acteurs de l'innovation dans les TIC, vue depuis l'autre côté de l'Atlantique.

Dépassement – Le blog de Philippe Quéau

Alex Türk, président de la Commission Nationale informatique et libertés a récemment déclaré que nous étions dépassés par la traçabilité ubiquitaire. Elle ne va pas cesser de s'accélérer. Les puissances publiques sont impuissantes à réguler le flot d'innovations et de pratiques intrusives portées par les réseaux mondiaux. Malgré les alertes répétées, rien ne bouge, alors que la réalité technologique ne cesse de changer. La montée de la société panoptique, info-totalitaire peut sembler lointaine quand on l'évoque depuis le confort de nos démocraties… Pourtant, la puissance analytique et archivistique des technologies n'a encore rien donné… et ce ne sont rien moins que les démocraties nationales qui a terme pourraient se retrouver à terre. Mais le danger semble trop lointain pour que personne ne se lève pour défendre la dignité de la personne humaine…

Spotify peine à attirer de nouveaux abonnés premium – Numerama

Si le service de streaming musical continue sa progression en Europe, avec plus de 10 millions d'utilisateurs recensés, le nombre d'utilisateurs ayant un compte payant reste assez bas. Seuls 5 % des utilisateurs ont un compte Unlimited ou Premium.

Google peut-il garder ses algorithmes secrets et rester neutre ? – Numerama

Comme l'Union Européenne en début d'année, le parquet du Texas a ouvert une enquête contre Google pour tenter de savoir si le moteur de recherche favorise certains sites plutôt que d'autres, sur des critères qui violeraient la libre concurrence. Une question qui dépasse le commerce, et pose plus globalement la question de la neutralité des moteurs de recherche.

L'innovation sociale vue par The Economist – Animal Social

Thibault Lescuyer a eu la bonne idée de traduire le dossier que The Economist a consacré à l'innovation sociale américaine et britannique. L'article montre les limites de l'innovation sociale (un problème de vitesse, d'échelle, de mesure) et montre surtout que dans les régimes libéraux, elle est d'abord vu comme un instrument de régulation. Voir aussi la seconde partie de la traduction : http://lien-social.blogspot.com/2010/09/linnovation-sociale-vue-par-economist-2.html et la troisième : http://lien-social.blogspot.com/2010/09/innovation-sociale-aux-etats-unis-suite.html

Google Instant: un gros coup de poker ? – Media & Tech

Pourquoi Google a-t-il lancé Google instant ? Faire des économies en rendant les requêtes plus rapides ? Mais quid du risque de bouleverser le système adWords/AdSense ?

Déclarations d'Eric Schmidt (Google) – Standblog

Si Eric Schmidt, PDG de Google, tient souvent des propos "dérangeants", force est reconnaître qu'on ne peut être que d'accord avec lui quand il reconnait que "les gens ne sont pas prêts pour la révolution technologique qui leur arrive".

Panopticlick – votre ordinateur est unique – EFF

L'Electronic Frontier Foundation vient de publier d'une étude – https://panopticlick.eff.org/browser-uniqueness.pdf – qui révèle que 84 % des combinaisons système d'exploitation / navigateurs / plug-ins / etc. sont absolument uniques. Et comme elles ne sont pas camouflées (ni par la désactivation des cookies, ni par la navigation privée), chaque ordinateur laisse donc une empreinte unique, permettant de dresser le profil d'un internaute et de voir quand il se reconnecte. Si le système peut permettre de d'identifier des fraudes (repérer des utilisateurs multipliant de fausses transactions, depuis un même profil avec des IP différentes), mais surtout d'identifier les utilisateurs. L'étude souligne que les navigateurs des smartphones, qui ont une moindre diversité de configurations, sont pour l'instant plus épargnées. L'EFF a monté un site pour dévoiler aux utilisateurs, ce que leur navigateur dit d'eux : http://panopticlick.eff.org

Consultation publique sur l'internet ouvert et la neutralité du net – Commission européenne

Après avoir publié une déclaration sur la neutralité du net en novembre 2009, la commission européenne lance une consultation publique sur la neutralité du net. Comme le rappelle la Quadrature du net – http://www.laquadrature.net/fr/faites-entendre-votre-voix-sur-la-neutralite-du-net -, il est indispensable que les citoyens se fassent entendre face à la pression des lobbys industriels !

L’obsolescence programmée remet en cause les politiques de prévention des déchets – Les Amis de la Terre

L'ONG les amis de la terre publie un rapport pour dénoncer l'obsolescence programmée des produits électriques et électroniques : comment les industriels s'ingénient à créer des produits obsolescents (indémontables, pièces fragilisées…). La durée de vie moyenne des appareils électroménagers courants ne cesse de se réduire. Quand est-ce que la durée de vie de nos appareils et leur bidouillabilité seront des critères de qualité ?

TICE: Alain Chaptal prône un “optimisme prudent et pragmatique” – Owni

La logique comptable à l'école a toujours été une vision à court terme qui bien souvent mène au fiasco : "à partir du moment où l’on met en place des indicateurs aussi contraignants, les enseignants ont un comportement rationnel, ils s’adaptent, ils réduisent la portée de leur enseignement et se concentrent sur ce qui fait l’objet des tests, ils ne font plus de l’éducation mais de l’entrainement aux tests, du bachotage, et ils s’intéressent à la population utile, c’est-à-dire les élèves qui ont une chance de progression."

Il ne faut pas attendre de révolution dans les classes où les enseignants gèrent depuis longtemps l'hétérogénité de leurs élèves. "L’intérêt des TICE, c’est qu’elles permettent d’enrichir sans forcément bousculer toutes les pratiques et d’avoir des offres alternatives qui font s’adapter à différents profils d’élèves."

TICE: évaluez, rémunérez… virez – Owni

Dans un récent article – http://sticef.univ-lemans.fr/num/vol2009/04-chaptal/sticef_2009_chaptal_04.htm -, Alain Chaptal, docteur en science de l'information et de la communication revient sur la montée de l'utilisation des TIC dans l'éducation pour évaluer les professeurs et les rémunérer en fonction des résultats de leurs élèves. Cette politique, surtout en vogue dans les pays anglosaxons, connue sous le nom d'accountability punitive est issue du management des entreprises. Mais la culture du résultat, fondée sur le triptique transparence/indicateurs/incitations a surtout reposé sur des indicateurs simplistes et a aboutit à une stigmatisation des écoles en échecs. Et de souligner que les Etats américains ainsi évalués ont surtout travaillé à manipuler les chiffres pour passer les tests fédéraux sur les résultats scolaires de leurs écoles et professeurs. Quand les TICE servent à tracer et surveiller, elles sont alors l'objet de toutes les manipulations. Edifiant.

Homo Numericus : Internet, un tournant ?

Allons-nous vers l'éclatement de l'internet en plusieurs réseaux cloisonnés les uns les autres, comme le prédisait récemment The Economist ou le fameux article sur la mort du web de Wired ? Pas si sûr, rappelle Pierre Mounier, en soulignant que le débat n'est pas nouveau et que le réseau n'a cessé de connaitre des soubresauts à chaque évolution importante de son histoire. "Tout se passe donc comme si les tensions dont nous sommes témoins aujourd’hui témoignaient d’une structure récurrente de développement historique de l’Internet, construite sur cette tension même." Peut-être faut-il au contraire en déduire une incertitude consubstantielle à l'histoire d'internet: la normalisation définitive que les pessimistes annoncent régulièrement n’a pas eu lieu jusqu’à présent. Mais la révolution globale et le basculement généralisé vers une démocratie renouvelée par Internet que d’autres prédisent depuis longtemps n’a elle non plus pas eu lieu.

Les Américains consomment plus d'information qu'il y a 10 ans – guardian.co.uk

Selon la dernière étude du Pew Research Centre for the People and the Press, les citoyens américains passent en moyenne 57 minutes par jour devant de l'information imprimé, radio et télé, c'est-à-dire la même durée qu'il y a 10 ans. Par contre, leur temps de consommation d'information a augmenté de 13 minutes par l'internet, faisant passé leur temps total quotidien à 70 minutes. L'internet ne remplace pas les plateformes traditionnelles d'information, mais augmente le volume d'information en intégrant de nouvelles habitudes de consommation.

Google tue-t-il l'économie ? – PCWorld Business Center

Selon une étude menée par le consultant Scott Cleland – http://www.googleopoly.net -, le monopole de Google étoufferait la concurrence de nombreuses industries et aurait un impact négatif sur l'économie et le marché du travail. Le succès de Google est largement lié au laxisme des autorités de contrôle antitrust, estime le consultant : pire, les autorités ont encouragé les monopoles verticaux de Google. Mais c'est peut-être oublier rapidement que le monopole de Google est fragile, comme le montre la concurrence qu'il subit de Facebook par exemple.

OpenBTS: un réseau mobile open source qui pourrait changer le monde » Article » OWNI, Digital Journalism

Voici une histoire qui a tout pour plaire : un réseau mobile open source et low-cost alimenté par énergie solaire qui révolutionne la couverture des zones défavorisées et hors de portée des antennes. Il utilise la VOIP et fonctionne avec des portables existants. Ses créateurs sont des pointures. Et le meilleur dans tout ça c’est qu’il participe de l’initiative mêlant sexe, drogue et art, connu sous le nom de Burning Man. Par où on commence ?

Comment travaillerons-nous demain ? – ReadWriteWeb

Selon le Gartner, 10 choses vont transformer l'espace de travail d'ici 2020 : la fin de la routine, le travail en essaim, les liens faibles, le travail avec des groupes informels, le travail spontané, la simulation et l'expérimentation, l'hyperconnexion et le développement de la personnalisation de son espace de travail…

Comment les gens s'enregistrent-ils via le web ? – Mashable

Le fournisseur d'outils de gestion d'identité, Janrain, vient de publier sa nouvelle étude observant les services que les internautes utilisent pour s'identifier en ligne. Google représente toujours l'option préférée (pour 38 % des utilisateurs), mais Facebook progresse (24 %), suivi de Yahoo (14 %) et Twitter (5 %). Pour les magazines et les services de musique en ligne, Facebook est déjà devenu le premier fournisseur d'identifiant.

Nouveaux médias : une nouvelle classe de dominants – Médiaculture

"On retrouve avec le web 2.0 toute cette utopie dangereuse du possible qui rejette implicitement dans le camp des fainéants ou des inaptes, tous ceux qui ne prennent pas le train de la technologie." (…) "Aujourd’hui l’arme de domination sociale principale de nos sociétés modernes est l’information. Et à ce jeu là, les classes déjà dominantes, comme toujours, sont les mieux armées. Contrairement au discours technophile utopiste, nous assistons non pas à une démocratisation du pouvoir, mais à un déplacement entre groupes déjà favorisés. Aux lions la carcasse, à la masse des chacals alentour, peut-être quelques miettes du festin."

Le gouvernement 2.0 en Australie – Regards Citoyens

Le gouvernement australien vient de s'engager à promouvoir "une plus grande participation démocratique via une plus grande accessibilité de l'information et des données et une utilisation innovante des technologies". Parmi les dispositions prises, il s'agit de promouvoir une nouvelle culture du service publique reposant sur un meilleur partage de l'information, une plus grande participation et un meilleur contrôle des citoyens. Plates-formes de partages d'expériences pour fonctionnaires, plates-formes de données publiques ouvertes, mais également plates-formes pour encourager la participation en ligne…

Il faut gérer publiquement les données scientifiques – Owni

Pour le chercheur Andre Vellino, les données de recherche scientifique sont un composant essentiel du cycle de production de la connaissance. D'où la nécessité de développer l’accessibilité publique des données permettant une relecture ouverte par les pairs et encourageant la reproductibilité des résultats, comme le prône le mouvement OpenScience Data : http://en.wikipedia.org/wiki/Open_science_data et les nombreux rapports qui commencent à s'accumuler pour promouvoir l'accès aux données numériques scientifiques et leur préservation.

Facebook parviendra-t-il à relier monde réel et monde social ? – FredCavazza.net

Frédéric Cavazza vient de mettre sous son microscope Facebook Places, le service de géolocalisation social de Facebook pour montrer qu'il va être difficile pour Facebook de concurrencer de très bons services spécialisés et plus encore de convaincre des annonceurs locaux. Tous les membres de Facebook n'auront pas demain un terminal mobile leur permettant d'être géolocalisé en permanence… "La conquête du monde réel semble donc un défi très complexe pour Facebook".

Réglementer l'utilisation des médias sociaux – danah boyd

Le gouvernement Allemand vient de faire une proposition de loi pour réglementer l'usage d'internet pour les employeurs quand ils cherchent à recruter de nouveaux collaborateurs. Une bonne idée selon danah boyd, parce que notre régime législatif doit trouver des moyens de répondre aux discriminations d'aujourd'hui.

Démêler le web social – The Economist

De la vente au détail de lutte contre le terrorisme, la capacité d'analyser les liens sociaux se révèle de plus en plus utile.

Trois raisons pour lesquelles le design persuasif ne suffit pas pour influencer le changement de comportement – UXMatters

Le persuasive design (conception persuasive), tel que défini par Jon Kolko de Frog Design est une conception qui change le comportement de l'utilisateur pour un meilleur comportement. Mais pour Jones Colleen cette conception du design échoue car elle ne s'adresse pas à ce que l'on pense vraiment, parce qu'elle s'applique à l'action plus qu'au contenu (alors que le plus important est de prendre conscience de quelque chose à changer)… Il ne faut pas seulement transformer la façon dont les gens agissent, il faut également transformer la façon dont ils pensent, pour les motiver à agir et les aider à agir plus facilement.

Internet : une grande famille divisée – The Economist

En ligne, comme dans le monde réel, les gens sont divisés de manière partisane. Certains sites sociaux sont mêmes considérés comme des ghettos, rassemblant certaines communautés plus que d'autres. Au Brésil, par snobisme, on se met à quitter Orkut. Martin Wattenberg et Fernanda Viégas ont récemment montré que les #hastags de Twitter n'avaient pas la même popularité dans la communauté black et dans la communauté blanche des utilisateurs de Twitter… Peace on Facebook – http://peace.facebook.com – compte les connexions intercommunautaires sur le site social mondial (entre isréliens et Palestiniens, Indiens et Pakistanais…) pour tenter de les mesurer. Mais elles demeurent faibles, rappelle Ethan Zuckerman

Pourquoi les utilisateurs de Foursquare se géolocalisent… ou pas ? – Techcrunch

Sur Foursquare, les utilisateurs peuvent décider de ne pas partager leur localisation. Hunter Walk a conduit un sondage auprès de 500 utilisateurs du service pour comprendre leurs motivations à signaler ou pas leur localisation. Selon son étude, la raison pour laquelle on se déclare "Off The Grid" est motivée à 46 % par la volonté de se cacher de ses amis pour des tas de raisons, à 34 % pour des raisons professionnels, plusieurs ne veulent pas que leur nom soit associé à un évènement ou à un lieu; 15 % utilisent cette fonction pour dire qu'ils ont quitté un lieu… A l'inverse, les motivations à utiliser le service semblent surtout se concentrer sur le désir de tenir à jour la trace des lieux où l'on est passé. Une étude qui permet, par transparence, de mieux comprendre les limites de l'acceptation de la géolocalisation.

Une application Androïd entre Foursquare et PirateBay – Digital Noise

A l'occasion d'un Music Hack Day – http://musichackday.org – une journée de rassemblent de codeurs pour développer des applications musicales dont la dernière édition avait lieu à Londres -, Digital Noise évoque la création d'une application plutôt sympathique permettant aux utilisateurs d'abandonner des morceaux de musique dans des lieux physiques que d'autres pourront récupérer via leur téléphone. Vidéo : http://vimeo.com/14712960

Creis-Terminal : Les libertés à l'épreuve de l'informatique, fichage et contrôle social

Creis-Terminal vient de mettre en ligne les actes du colloque de juin 2010 sur le thème des "libertés à l'épreuve de l'informatique, fichage et contrôle social". Outre les nombreuses contributions, les chercheurs ont fait des propositions comme celle d'introduire dans la Constitution l'article premier de la Loi informatique, Fichiers et Libertés du 6 janvier 1978 : " L'informatique doit être au service de chaque citoyen. Son développement doit s'opérer dans le cadre de la coopération internationale. Elle ne doit porter atteinte ni à l'identité humaine, ni aux droits de l'homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques"

La plateforme Google TV : à quoi peut-on s’attendre ? – ReadWriteWeb France

Richard McManus décortique le lancement prochain de Google TV, qui va permettre d'utiliser son écran télé avec la même souplesse qu'aujourd'hui on utilise son ordinateur, se déconnectant de l'obligation des grilles de programmes au pro­fit d’une nou­velle inter­mé­dia­tion pro­po­sée par des logi­ciels. La transformation de la télévision est en cours…

Rapport mondial sur la science sociale par l'Unesco (.pdf)

Le rapport 2010 de l'Unesco sur la science sociale vient de paraître – rapport complet : http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001883/188333e.pdf – et observe une réelle croissance des sciences sociales dans les pays émergents. Mais de manière insuffisante encore, et ce alors que le monde a plus que jamais besoin des sciences sociales pour répondre aux défis de la pauvreté, des épidémies ou du changement climatique.

Il y a de l'électricité dans l'air pour les compteurs "verts" – LeMonde.fr

Les compteurs intelligents Linky d'EDF vont être couteux pour les consommateurs.

La visualisation de données, une aide pour comprendre ? – Creative Review

La visualisation de données a ses avocats et ses sceptiques. Toutes les représentations ne sont pas nécessairement claires, informatives voir exactes. Peut-elle aller plus loin que séduire le regard ? Peut-il faire comprendre quelque chose qu'on ne comprenait pas avant ? En développant un langage visuel proche d'une science, la visualisation propose une apparente neutralité rationnelle, alors qu'il en est rarement le cas.

Sur ces mêmes sujets

Les commentaires sont fermés.